Google est attaqué en justice par un employé pour espionnage en interne

Le campus Google est souvent présenté comme un lieu de rêve pour travailler, avec autant d’appareils derniers cris que de salles de détente équipées des objets les plus fous dans des conditions idéales. Pourtant, l’ambiance de travail ne semble pas être au beau fixe alors qu’un employé attaque Google en justice pour l’espionnage de ses collaborateurs en interne.

Google est une entreprise indispensable pour 38 % des Français !

Le marché du high-tech est souvent au centre d’un rêve éveillé pour les chercheurs d’emploi. Les firmes installées dans la Silicon Valley prônent en effet bien souvent des environnements de travail décalés par rapport à la norme, mettant le bien-être de leurs employés au centre de leurs préoccupations.

Parmi ces entreprises faisant rêver, on compte évidemment Google. Même les stagiaires y seraient payés 5000 euros par mois, dans des conditions de travail excellentes qui plus est. De quoi rendre jaloux les travailleurs français, c’est certain.

Pourtant, un employé de la firme attaque en justice Google aujourd’hui. Tout n’y serait pas si idyllique, puisque celui-ci accuse l’espionnage interne du développeur d’aller bien trop loin.  La culture du secret est bien sûr inévitable pour ce type d’entreprise, mais ceux-ci iraient bien plus loin que cela.

En effet, nous apprenons grâce à ce procès que Google interdit bien plus que de parler de ses projets en dehors du travail. Il est également interdit de parler d’enfreinte à la loi avec le conseiller légal de l’entreprise, ou discuter de ses conditions de travail au campus avec le monde extérieur.

Pire encore, le développeur fait en sorte que les employés dénoncent leurs collègues dès lors qu’une fuite est faite, grâce à un site spécial mis en place en interne. La dénonciation est anonyme, et pousse ensuite les dirigeants à enquêter sur certains employés.

L’employé attaquant Google en justice, qui a souhaité rester anonyme, dénonce le fait qu’il a été accusé à tort d’une fuite. La moindre incartade à ces règles difficiles équivaut à être viré sur-le-champ. Malgré les bonnes actions de Google à travers le monde, il semble tout de même que son organisation soit pourrie de l’intérieur…

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    “L’employé attaquant Google en justice, qui a souhaité rester anonyme, dénonce le fait qu’il a été accusé à tort d’une fuite.” ben dans ce cas l’employé n’a plus qu’à déposer plainte contre X dans un premier temps (puisque le courageux dénonciateur est anonyme) pour diffamation.

    • Novaslash

      C’est un peu ce que je pensais car comme je l’ai compris, ce système de dénonciation sous X permet d’éviter un maximum que le personnel balance les plans de Google à n’importe qui. Je trouve ça normal de tenter de s’en protéger.

      Du coup, je me demande si Google est responsable ou non car ce n’est pas l’entreprise qui a dénoncé mais un collègue de travail.
      La seule responsabilité que je vois est celle ou Google n’aurait pas cherché midi à quatorze heure en virant sans avoir enquêté mais l’art*cle ne dit pas clairement si la personne a été virée.

      Après, je ne sais pas si ce genre de pratique est autorisée par la loi ou non. Quelqu’un peut- il éclairer sur le sujet ?

  • Jimbo

    N’importe quoi cette news…. L’employer se serait fait virer à cause d’une simple dénonciation anonyme ? Soyons sérieux un peu, si c’est un système anonyme c’est qu’il y’a enquête derrière… et si il a été viré, c’est que l’enquête a révélé quelque chose. Il peut attaquer pour licenciement abusif si il s’estime victime.

  • Lol

    Nous avons un nouveau Snowden

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Honor 6A vs Moto e4 : lequel choisir pour la rentrée 2017 ?

Le Honor 6A et le Moto e4 sont deux smartphones proposés à 170 euros. Les cibles sont les jeunes adolescents en quête de leur premier smartphone. Les deux terminaux proposent un bon rapport qualité-prix, mais lequel est le meilleur ? Réponse dans notre comparatif complet.

Hebdroid : T411 tout beau, la Nintendo Switch se plie, Trump se fait Amazon

Comme chaque semaine l’Hebdroid rassemble les meilleures actualités de la semaine, le bendgate de la Nintendo Switch, Trump fait perdre 6 milliards à Amazon et T411 et tout neuf tout beau après un ravalement de façade. C’est une semaine particulièrement chaude en plein mois d’août, voici le résumé de la semaine.

607bdaed36b6992ad3239069221f80be%%%%%%%%%%%%%%