Google : après l’Europe, les USA le soupçonnent d’abus de position dominante

Après la Commission Européenne, c’est aujourd’hui au tour de la FTC de soupçonner Google d’abus de position dominante. Comme nous le rapporte aujourd’hui Bloomberg, la Federal Trade Commission et le Ministère de la Justice américain seraient sur le point d’ouvrir une enquête sur la façon dont le géant de Mountain View met en avant ses propres services sur les smartphones et tablettes Android du marché.

Google antitrust
Google.

Ce n’est pas la première fois que la manière dont Google met en avant ses services et applications sur les terminaux sous son OS est pointée du doigt et que la société est soupçonnée de pratiques anti-concurrentielles. La preuve en est avec les récentes accusations de la Commission Européenne. En outre, comme le précise Bloomberg, il s’agit seulement d’une pré-enquête et rien ne dit que celle-ci aboutira sur une accusation.

Toujours est-il qu’à l’heure actuelle, les agents de la FTC se sont déjà entretenus avec les représentants d’entreprises technologiques dans le but de savoir si Google met réellement en avant ses services en avant sur les terminaux mobiles, tout en restreignant l’accès aux services concurrents.

Comme nous l’explique Harry First, professeur de droit à l’université de New York, le but de cette préenquête est de définir si le fait que Google pratique le « bundling » (regroupement de ses services sur les produits) peut être considéré comme une infraction aux lois antitrust américaines. Pour cela, il faut définir si l’entreprise domine le marché avec des produits et services dont les consommateurs ont besoin et ne peuvent pas trouver chez les OS concurrents.

Comme vous le savez déjà, Android regroupe plusieurs applications et services de Google comme Maps et Search qui sont préinstallés sur les téléphones et les tablettes mais la vraie question que se pose aujourd’hui la FTC, c’est est-ce que Google domine suffisamment le marché aux USA pour que ses pratiques puissent êtres considérées comme anticoncurrentielles. Au second trimestre de l’année, Android détenait 59,3% de marché aux USA contre 38% pour iOS et 2,35% pour Windows Phone.

Via

Réagissez à cet article !
  • joe2x

    Là on ne parle plus de son service Google Search aidé certains de services à monter/aider son taux d’utilisateur (surtout monsieur tout le monde plus malléable) sans les memes armes que ses concurrents.

    Là il s’agit de son OS Android

    • Scratch

      Oui de « son » os.
      Ce qui implique de créer des services pour l’utilisateur
      MS fait pareil depuis w8

  • hamza

    Ce sont des lois qui ne veulent plus rien dire. Soit on interdit à tout le monde de faire des interconnexions entre leurs services soit on fout la paix à Google. Si Google veut posséder 99% de parts de marché c’est son problème. Les autres n’ont qu’à proposer de meilleurs services.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?