Google, Apple, Facebook et Amazon : de nouvelles mesures en chantier pour les taxer

Les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) sont dans le collimateur du gouvernement. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, souhaite mettre les géants américains à l’amende en proposant une imposition qui soit plus juste vis-à-vis des autres entreprises basées en France.

google-amazon-facebook apple bruno le maire

Le gouvernement pointe une nouvelle fois du doigt les GAFA, l’État souhaite que ces 4 sociétés (et d’autres) paient leurs impôts en Europe. Toutefois, il semble que pour accomplir cette lourde tâche il faudra traverser de nombreuses embûches.

Hier soir, Bruno Le Maire, l’actuel ministre des Finances a annoncé lors d’une séance de questions / réponses retransmise en direct sur Facebook que d’ici la rentrée une nouvelle proposition de lois sera faite à l’Union européenne visant à taxer les grandes structures du web et les autres.

Le gouvernement veut mettre les GAFA à l’amende

C’est une critique qui revient souvent sur la table, les grands groupes high-tech ne paient pas assez d’impôts en France. Il semble que le gouvernement veuille mettre un point final à cette situation embarrassante. Néanmoins, seule, la France n’arrivera à rien et l’appui d’autres partenaires européens est évoqué par le ministre.

Avec l’aide de l’Allemagne, Bruno Le Maire affirme travailler sur une nouvelle proposition de loi visant à taxer les GAFA et d’autres structures, comme Microsoft entre autres. Le but étant que ces derniers paient une somme qui soit en adéquation avec les chiffres d’affaires réalisés dans chaque pays européen, le ministre des Finances s’explique à ce sujet.

Nous proposons de prendre comme base de référence le chiffre d’affaires de ces grands groupes, de fixer à partir de là un niveau de taxation et de faire en sorte que ces grands groupes paient ce qu’ils doivent payer aux Trésors publics des pays européens où ils font des bénéfices.

Il va de soi que d’autres mesures ont été proposées par le passé, mais ont toujours subi un revers, on se souvient par exemple de la “Taxe YouTube”. Néanmoins, nous verrons si le gouvernement arrivera à ses fins, rappelons que c’est une promesse faite par Emmanuel Macron.

Pendant ce temps-là, Apple peut continuer à alimenter ses 200 milliards de dollars qui se la coulent douce dans les paradis.

C'est parti : je réponds à vos questions en direct jusqu'à 13h !

Publié par Bruno Le Maire sur dimanche 27 août 2017

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple : un service de vidéos en streaming en 2018 pour faire du mal à Netflix ?

Apple compte se lancer à la chasse de Netflix en proposant son propre service de streaming. La firme de Cupertino a de l’appétit et la SVOD (service de vidéo à la demande par abonnement) est un marché lucratif. Des négociations avec des fournisseurs de contenus sont en cours depuis un certain temps, néanmoins les différentes parties n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur les tarifs.

7599307bcc2254795dbee4c4e18365e2bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb