Google annonce avoir divisé par deux le nombre de malwares sur Android en 2014

Date de dernière mise à jour : le 13 avril 2016 à 9 h 57 min

Aujourd’hui Google a publié un nouveau rapport concernant la sécurité sur les appareils Android. Et vous pouvez être rassurés, puisque la firme de Mountain View assure qu’en 2014, elle a réussi à supprimer la moitié des malwares existants.

android malware google reduit moitie

C’est Adrian Ludwig, l’ingénieur responsable de la sécurité Android qui a publié ces chiffres dans un rapport de 40 pages. Bonne nouvelle donc puisqu’en 2014 le nombre de malwares sur Android a été divisé par deux entre le premier et le dernier trimestre de l’année.

Et contrairement à ce que veut nous faire croire Tim Cook (il a déclaré que la majorité des smartphones Android étaient infectés), seulement 1% des appareils tournant sous Android ont été touchés par les malwares. Mieux encore, selon le rapport, seulement 0,15% des appareils dont les applications proviennent exclusivement du Play Store ont été infectés.

Nous pensions qu’il était vraiment important de publier autant de données que nous le pouvions. (…) Je suis un peu désolé qu’il n’y ait que 40 pages, mais nous espérons que l’année prochaine nous publierons un rapport de 150 pages avec encore plus de données. – Adrian Ludwig, ingénieur responsable de la sécurité Android –

Ces chiffres contrastent avec ceux que nous avons pu voir tout au long de l’année, et pour cause il ne tiennent pas compte des smartphones victimes d’une faille importante touchant les appareils tournant sous Android Jelly Bean (ou plus anciens). Vous savez, c’est cette faille que Google a choisi de ne pas corriger et qui touche 60% des utilisateurs.

Adrian Ludwig s’est exprimé à ce sujet, et a expliqué à The Verge que si Google ne proposait pas de mise à jour pour ces versions plus anciennes c’est parce qu’il n’est pas sûr que les constructeurs travailleront dessus pour les adapter à leurs smartphones.

La plupart du temps, ils sont trop anciens ou en marque blanche et les constructeurs ne prennent pas la peine de les mettre à jour. Quoi qu’il en soit, visiblement, la firme de Mountain View est déterminée à renforcer la sécurité sur son OS mobile. Hier, la firme annonçait vouloir lutter contre les adwares touchant 5% des utilisateurs.

Via

Réagissez à cet article !
  • vercety974

    Que Google s’attaque au problème est une bonne nouvelle.
    Cela permettra aux utlisateurs peu vigileants de ne pas avoir une expérience Android dégradée.

  • Stef80

    “La plupart du temps, ils sont trop anciens ou en marque blanche et les constructeurs ne prennent pas la peine de les mettre à jour.”

    D’où l’importance de choisir un constructeur qui assure un bon suivi logiciel…

    • Atlas

      Comme qui?

      • taurapasmonmail

        Google, Motorola, Microsoft, Apple.
        Samsung ça passe encore.
        Sony, HTC t’as intérêt à avoir un flagship (dans ce cas le suivi est bon).

        Après les trucs low cost genre Wiko, ou les marques blanches (style tablette carrefour) le système restera en l’état.

        • 1messager

          “Samsung ça passe encore” pourquoi cet remarque avec samsung on a toujours été sûr d’avoir des mises à jour depuis le début eux et motorola sont des valeurs sûr chez android côté suivi les meilleurs après les nexus. T’aurais dit ça d’apple j’aurais réagi pareil on peut ne pas aimé mais faut pas dire n’importe quoi. Et Microsoft a laisser tomber plein d’appareils ou sinon ses constructeurs si t’avais un nokia…

          • taurapasmonmail

            Je trouve que Samsung a plutot un bon suivi logiciel globalement sur la longueur (je pense au S2, S3 etc). En revanche les petits portables pas chers sont pas mis à jours, contrairement à Motorola et ses Moto G ou ses Moto E qui sont mis à jour aussi rapidement que ses Moto X pour ne citer qu’un exemple.
            Mais globalement Samsung fait parti des bons élèves effectivement.

          • Insomnia

            Dans le pire des cas pour la série S, ils ont un suivi moins officiel j’ai installé 4.3 sur mon S et il tourne comme une horloge même mieux que la version 2.3.6 proposé par Samsung

        • Atlas

          Motorola vient à peine de mettre à jour des téléphones qui ont moins de 2 ans.
          Samsung n’a pas encore mis à jour la plupart de ses téléphones d’un an.

          • Insomnia

            Motorola à préféré attendre une version supérieur je vois pas ce que tu as a prouver sur ces dire….

          • Atlas

            Ben que le téléphone n’était pas protégé en attendant.

  • Goopple

    50% en moins… Oui mais 50% en moins de combien ?
    2, 200, 2000, 20000 ?
    50% balancé comme ça ne veut rien dire.
    Une news biaisée qui sert pas à grand chose ;)

    • Romain Vitt

      Pour atteindre 1% d’utilisateurs infectés. Si j’applique une formule mathématique complexe je trouve qu’après avoir divisé le nombre de malware par deux, auparavant 2% des appareils Android étaient touchés. :)

  • Atlas

    C’est évidemment impossible…

    • fred

      Si MONSIEUR atlas lui meme le dit alors c’est forcément vrai. MDR

  • guest.

    Mdr, la mauvaise foi de l’article…

    “Et contrairement à ce que veut nous faire croire Tim Cook”, bien sur, parce que tim cook a dit ça : “Plus de 130 millions des clients ayant acheté un terminal iOS au cours des 12 derniers mois achetaient un terminal Apple pour la première fois. Beaucoup de ces clients venaient d’Android. Ils avaient acheté un téléphone Android et souhaitaient une meilleure expérience”
    Vous avez raison, c’est vraiment diffamatoire…

    Seulement 1% des appareils infectés, l’art de manipuler les chiffres… Il y a dans les 2-3 milliards de smartphones android, ce qui fait des centaines de millions d’appareils infectés…
    “Mieux encore, selon le rapport, seulement 0,15% des appareils dont les applications proviennent exclusivement du Play Store ont été infectés” Oui, soit des dizaines de millions…

    Et deux fois moins de malware, 500 millions divisé par deux, ça fait encore beaucoup, ils devraient rendre leur politique de contrôle plus stricte.

    • Provoc

      Tu as une mémoire sélective.
      Lors du dernier WWDC en juin 2014 en plus de la phrase que tu cites, Cook a annoncé:
      “… Ils ont acheté un téléphone Android par erreur et par la suite ont cherché une meilleure expérience. Et une meilleure vie…” lol
      “… Android domine le marché mobile du malware”
      “… 99% des programmes malveillants sur mobile concernent Android”

      Et si l’on parle des 130 millions de nouveaux clients venant d’Android, en plus d’être invérifiable, a sa place je me serai abstenu.
      Entre juins 2013/2014, il s’est vendu 150 millions de iPhone. Si 130 viennent d’Android, cela implique que seulement 20 millions seraient d’ancien client Apple. Soit un renouvellement de 14%. Voir 7% si l’on estime l’ensemble des utilisateurs d’ios à 300 millions. Plutôt catastrophique pour une société qui communique sur une clientèle fidèle…
      Mais cela veut également dire que seulement 0.13% des clients Android furent intéressés par le basculement vers ios, dérisoire.
      Effectivement, en fonction de comment ils sont présentés, les chiffres peuvent semblés plus ou moins impressionnant.

      Sinon, pour revenir au malware, selon le rapport de Motive Security Labs sortie en février 2015. Le pourcentage de smartphone Android infecté dans le monde est de 0.34%.
      edubourse(.)com/finance/actualites.php?actu=87100
      Si je reprends ton estimation de 2 milliards d’utilisateurs, cela implique 6,8 millions de smartphones et non des ” des centaines de millions d’appareils”.
      Après, on nous parle d’un pourcentage mondial sans plus de détail, comme à chaque fois. Comment sont répartis ses 0,34%? 10% en Europe et US et 80% en Asie, Russie et Maghreb? Le pourcentage de risque n’étant surement pas le même, en fonction du sa localisation géographique.

      Reste que je suis entièrement d’accord avec toi, concernant le fait que Google devrait être beaucoup plus virulent concernant les applications présentent dans leur store…

      • guest.

        Excellente analyse, j’essayais de mettre en valeur le fait que l’article manipule les chiffres (pas au sens ou il les change, au sens ou il veut nous faire penser quelque chose de faux), afin de rabaisser apple pour faire du clic et attirer du monde, et je trouve que ça relève de la mauvaise foi.

        Pour ce qui est du changement, c’est surtout parce que toutes les rumeurs parlaient d’un iphone 6 spectaculaire (premiers leaks à partir de novembre 2013), donc ça a pousser les addicts d’apple à attendre (suffit de voir les précommandes de l’iphone 6).

        Mais sinon, l’article parle de 1% d’appareils infectés, en sachant qu’il s’est écoulé plus d’un milliard d’android en 2014, disons qu’il y a 3 milliards d’android actifs, 3000000000÷100=30000000, ce qui fait des dizaines de millions, c’étais pour l’exagération “des centaines de millions, mais je te rappelle qu’il y a des dizaines de failles graves non-corrigées par google, dont certaines qui vont jusqu’à 60% d’android vulnérable, donc si google relâche la bride, ça pourrait devenir très problématique.

        Sinon j’ai vérifié la phrase de tim cook, c’est vrai qu’il aime se foutre de la gueule de google, j’aurais vraiment voulu voir la tête des dirigeant de samsung qui not produits les pubs contre l’iphone 6, quand ils ont réalisé qu’il les avait laminé ^^ (sois dit en passant, le directeur marketing qui a eu l’idée des pubs a été viré…)

  • Insomnia

    Il serait plus simple de nos jours que Google puisse proposer que des roms stock sur tous les appareils en proposant les mises à jour directement, sauf du style note 2 car la surcouche est évidente

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Nvidia Shield TV : disponible à un prix inférieur à 200 euros

La Nvidia Shield TV est désormais disponible à moins de 200 euros dans un pack comprenant la box Android TV et sa télécommande. Les consommateurs pourront ainsi se tourner vers cette solution qui fait office d’alternative face à l’arrivée de l’Apple TV 4K.

0110dcb4c64ae1d1575fea32ae840a45aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa