Google+ ajoute les recommandations pour les sites mobiles

Google+ ajoute les recommandations, pour promouvoir votre contenu sur votre site, pour les mobiles.

Google vient de faire une petite mise à jour de Google+ assez sympathique qui permet, via une petite ligne de code ajoutée sur votre site mobile, de promouvoir le contenu de votre site lorsqu’un visiteur est en train de consulter l’un de vos articles. Un petit gadget assez sympathique qui se rapproche de ce que nous avons nous-mêmes sur notre site en bas de chaque article avec la section « Vous aimerez peut-être… ».

Cette fonction de recommandations Google+ disponible sur Android et iOS peut suggérer des articles similaires ou messages d’un même auteur, avec un accès direct à une version simplifiée de la page Google+ de la personne. Cette fonctionnalité peut aussi, si l’utilisateur est sur Google+, utiliser les contenus +1 ou partagés par l’entourage pour conseiller les meilleurs articles.

Google+ recommandations

Aperçu des recommandations Google+

Les recommandations du Google+ pour mieux satisfaire vos visiteurs

Ces recommandations automatiques via Google+ ont été mises en place et sont actives sur toutes les pages du réseau Forbes, qui semblent avoir contribué à l’implémentation de cet outil et Google annonce que la mise en place qui passe en partie par la page Google+ est très simple, puisqu’il suffirait d’ajouter une ligne de code Javascript pour profiter de la fonctionnalité.

Vous pouvez suivre les étapes pour vous aussi profiter de cet outil via ce lien direct.
Il faudra compter avec iOS 5 ou Android 4.2.3 et les navigateurs internets natifs Android, Safari, Chrome uniquement pour les aperçus des sites via mobile, mais il se pourrait que le système s’étende à d’autres supports, notamment  très rapidement, aux tablettes.

Encore une fois, Google essaye d’intégrer Google+ à tous les échelons et propose des services par lesquels votre présence et votre influence sur le réseau de la firme sont primordiales puisque les recommandations passent en partie par « pertinence » qui se mesure en partie par le nombre de lectures, les mots clefs utilisés….

via

Réagir à cet article