D’après Google, Android n’a jamais été aussi sûr

Date de dernière mise à jour : le 29 avril 2016 à 16 h 49 min

Google vient de publier son dernier rapport de sécurité pour Android. En 2015, le géant américain a déployé les grands moyens pour assurer la sécurité de son OS mobile et sur un an, les nouveautés et améliorations proposées ont été notables.

S’il fut un temps où la sécurité était le gros point faible d’Android, l’an dernier, Google semble avoir fait de gros efforts. En plus des mises à jour mensuelles de sécurité mises en place l’été dernier, le géant américain a proposé de nombreuses améliorations par le biais de la dernière version de son OS, Marshmallow qui apporte notamment un chiffrement complet du disque et un nouveau démarrage vérifié et surtout réinstaure la gestion individuelle des permissions accordées aux applications.

En outre, le Securité Patch Level permet de vérifier si un appareil a eu droit aux dernières mises à jour de sécurité disponibles. En l’espace d’un an, chaque jour, Google a vérifié 6 milliards d’applications et balayé pas moins de 400 millions d’appareils Android. En outre, les mesures prises au niveau du Google Play Store ont permis de réduire de 40% la collecte de données et la diffusion des spywares.

On entend souvent parler des nouveaux malwares qui pullulent au sein des applications mais on oublie souvent de préciser avec quelle rapidité Google parvient à combler les failles et à supprimer les applications malveillantes. Il faut dire que grâce au programme de récompenses de vulnérabilité, plus de 100 failles ont été signalées par des chercheurs motivés par les récompenses et rémunérations offertes par le géant américain. Et on les comprend quand on sait que celles-ci peuvent s’élever jusqu’à plus de 200 000 dollars.

Concernant les mises à jour mensuelles de sécurité, mesure drastique mise en place suite à la découverte de la faille de sécurité Stagefright, on soulignera notamment l’implication de Google vis à vis de ses Nexus mais également de constructeurs comme LG, Samsung ou encore BlackBerry qui n’ont pas hésité à travailler main dans la main avec le géant américain pour proposer eux aussi des patchs mensuels sur leurs appareils.

Bien sûr, ça ne résout pas le problème de la fragmentation d’Android qui reste malheureusement très ancrée et met à l’écart les anciens appareils de ces patchs mais ça permet de limiter la casse sur les appareils encore supportés.

Quoiqu’il en soit, Google a fait beaucoup en 2015 pour identifier les différentes menaces et améliorer ses technologies de façon à mieux répondre à ces menaces. Aucun système n’est infaillible mais le géant américain est bien décidé à poursuivre les efforts entrepris l’an dernier.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Tet Monboyo

    Hilarant.
    Je vais m’abstenir de réagir.

    • RyseSorel

      pourquoi?
      Développe svp

    • lemaitre

      Mdrrrr tout à fait moi aussi je passe mon tour 😀😀

  • Interpol(theband)

    « D’APRÈS GOOGLE, ANDROID N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI SÛR » : hum hum…

    • comcom

      C’est un peu comme si on faisait une annonce « D’après Microsoft, le windows phone n’a jamais été autant vendu autant dans le monde » mdr :p