Go Keyboard espionne ses 200 millions d’utilisateurs, gare à vous !

Go Keyboard est l’un des claviers alternatifs les plus populaires sur le Play Store. Mais une firme de recherche en sécurité révèle que ses 200 millions d’utilisateurs sont en danger, leurs données étant régulièrement espionnées par le clavier qui pourtant met en avant le fait qu’il ne les collectera jamais en prime de laisser une liberté trop grande à ses extensions.

GO Keyboard

Depuis des années déjà, la plus grande spécificité d’Android par rapport à son concurrent iOS a toujours été d’offrir à ses utilisateurs de nombreux moyens de personnaliser leur expérience, leur permettant de changer de launcher comme de claviers en claquant des doigts.

Apple commence lui aussi à laisser cette possibilité, et a depuis quelques versions donné la possibilité à ses utilisateurs de changer de clavier. Parmi la multitude de claviers disponibles sur le Google Play Store, certains sont toutefois à risque… et même les plus grands ne sont pas les plus blancs.

GO Keyboard vole les données de ses utilisateurs

Dans un nouveau communiqué, la firme de recherche en sécurité Adguard révèle en effet que le clavier GO Keyboard, l’un des plus populaires du fait de ses nombreux thèmes et smileys, renvoie les données privées de ses utilisateurs vers de nombreux serveurs distants en Chine, et pas uniquement ceux de Google comme le clame l’application.

Ces données sont :

  • Votre mail Google
  • Votre langue
  • Votre numéro de téléphone
  • Votre position
  • Le type de réseau
  • La taille de votre écran
  • Votre version d’Android
  • Le modèle d’appareil

Mais ce n’est pas tout, puisque le clavier peut également télécharger et exécuter du code sans passer par le Play Store, et certaines de ses extensions sont ainsi marquées comme des adwares et autres programmes potentiellement indésirables.

La firme a contacté Google afin que le clavier soit a minima analysé, voire supprimé du Play Store. Si vous utilisez ce clavier, nous vous conseillons de le désinstaller immédiatement et revenir au clavier Gboard en attendant que tout cela soit mis au clair.

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    Si Google faisait son boulot et vérifiait les applis avant de les publier, il n’y aurait pas toutes ces saloperies sur le Playstore.

    • crachoveride

      Le fait est que ce n’est pas Google mais les dev qui publient les applis ^^

      • Martin Serge

        Non il y a bien un sois disant « processus de vérification des apps par une équipe Google ». Mais quand on voit dans les logs du back-end qu’une appli est approuvé alors qu’elle n’a qu’à peine était ouverte quelques secondes sur un simulateur, je doute de l’efficacité de cette vérification…

    • PNM

      Et si on enfermait tout le monde dans une prison dès la naissance, il n’y aurait plus de crimes dans le monde.

  • Bobinette24

    Toute le suite d’application Go espionne ses utilisateur et ça fait des années qu’on est au courant…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
6482696a09e169988cb9bc182e15582955555555555555555555