Galaxy S9 : Samsung commence à fabriquer le processeur Exynos 8nm

Maj. le 19 octobre 2017 à 15 h 34 min

Samsung annonce que sa nouvelle technologie de gravure de processeur en 8 nanomètres vient d’être certifiée, avec trois mois d’avance. La production du nouveau processeur Exynos, destiné au futur smartphone Galaxy S9, va donc pouvoir débuter. Cette nouvelle puce offrira plus de puissance et consommera moins d’énergie, tout en offrant une superficie réduite. 

galaxy S9 exynos 8 nm

Samsung annonce aujourd’hui que sa technologie de gravure FinFET LPP 8 nanomètres vient d’être certifiée avec trois mois d’avance. La production du nouveau processeur Exynos, destiné au futur Galaxy S9, va donc pouvoir commencer dès à présent. Comparé au précédent processeur Exynos 8895 des Galaxy S8, Galaxy S8+ et Galaxy Note 8 gravé en 10nm, cette nouvelle puce consommera 10% d’énergie en moins et offrira surtout une superficie réduite à hauteur de 10%. Une augmentation de puissance sera évidemment au rendez-vous.

Par le passé, Samsung avait rencontré des difficultés lors du lancement de la production de masse des processeurs gravés en 10nm FinFET. Cependant, la firme estime qu’elle ne rencontrera pas les mêmes problèmes avec ses puces en 8nm. Pour cause, ce nouveau processus de gravure repose sur la même technologie que l’architecture 10nm FinFET, qui a déjà fait ses preuves.

Galaxy S9 : 10% d’efficience en plus, 10% de superficie en moins

L’espace gagné pourra être utilisé pour intégrer davantage de composants au Galaxy S9. Selon les dernières informations en fuite, le Galaxy S9 devrait notamment embarquer un capteur de reconnaissance faciale 3D pour imiter la technologie de reconnaissance faciale Face ID de l’iPhone X d’Apple. Cet espace pourrait aussi permettre de réduire les dimensions du smartphone, tout simplement. Toutefois, comme à l’accoutumée, cette puce Exynos devrait être réservée aux Galaxy S9 de certains marchés, dont la France.

Sur les autres marchés, le flagship sera équipé du futur processeur Snapdragon 845 de Qualcomm. Selon les rumeurs, cette puce sera gravée en 7 nanomètres par TSMC. Elle sera donc encore plus petite et plus efficiente. La gravure en 7 nanomètres est la prochaine étape pour Samsung. Pour atteindre ce degré de miniaturisation, le géant sud-coréen compte s’en remettre à un émetteur de lumière Extrême Ultraviolet révolutionnaire.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !