Galaxy S6 : grâce à des marges importantes, Samsung n’a pas besoin d’un méga-succès

2014 a été une année très difficile pour le leader du marché des smartphones, Samsung. A tel point que, pour la première fois depuis des années, le coréen s’est fait prendre sa place de numéro 1 par Apple au cours du dernier trimestre de l’année.

Mais la marque a réagi et a présenté ses Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge, ses deux smartphones stars qui promettent d’afficher des ventes record. Porté par ces deux flagships, Samsung devrait, selon les analystes, connaître une année 2015 bien plus performante que prévu.

samsung galaxy s6 mega succes marges analystes

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, les analystes prévoyaient un premier trimestre de l’année 2015 extrêmement compliqué pour Samsung. Ils s’accordaient tous sur un résultat opérationnel de 4,59 milliards de dollars, ce qui est plus que décevant pour la marque, et moins bien que le dernier trimestre 2014 (ce qui est souvent le cas, les fêtes de fin d’année permettant d’augmenter considérablement les vents).

Mais, selon le Korea Times, il y a eu un effet Galaxy S6. La plupart des analystes les plus réputés ont revu leur copie. C’est le cas par exemple de Kyobo Securities ou Meritz Securities. Les deux cabinets d’analyses ont revu leurs estimations à la hausse, et tablent désormais sur un résultat opérationnel pour le premier trimestre 2015 de 5 milliards de dollars. C’est plus que le résultats opérationnel du dernier trimestre 2014.

Qu’est ce qui a poussé les analystes à revoir leurs estimations ? D’abord, évidemment, le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge, dont les premières précommandes sont prometteuses. Le choix d’y intégrer des composants maison (processeur Exynos, RAM, mémoire de stockage, écran AMOLED) a aussi été salué par les analystes.

Le S6 n’a pas besoin d’être un méga-succès; même avec une part de marché de 27% sur le segment haut de gamme, ce serait suffisant. – Mark Newman, Bernstein Research

Le coût de fabrication du Galaxy S6 a ainsi été réduit de 28 dollars ! C’est énorme par rapport au coût global de fabrication. Qui dit coût réduit, dit marge plus élevée. Ainsi, selon Bernstein Research, le Galaxy S6 n’aura pas besoin de connaître un succès colossal pour permettre à la firme d’afficher de bonnes performances. Il n’en fallait pas plus pour convaincre les analystes.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !