Galaxy Note 7 revue de tests : très bon mais trop cher

Alors qu’il s’apprête à sortir le 2 septembre en France, le Galaxy Note 7 est déjà entre les mains de nos camarades anglophones… Pour vous faire patienter avant notre test maison, voici une revue de tests regroupant leurs avis.

galaxy-note-7-face-avant-2

L’univers des smartphones combiné à notre époque fait qu’il devient difficile d’être vraiment surpris à l’approche d’un nouvel appareil. En effet, nous savons que certains seront nécessairement renouvelés, quand d’autres apparaissent en fuite des semaines voir des mois avant leurs annonces officielles.

Cela n’a bien sûr pas manqué pour les derniers appareils Samsung, que nous avons coup sur coup découverts avant même qu’ils n’existent officiellement. Le Galaxy Note 7 ayant enfin été présenté, et devant sortir le 2 septembre, l’engouement s’accélère autour de celui-ci.

Nous avons pu le prendre en main récemment, et nos premières impressions sont plus que positives sur l’appareil. Avant que notre test complet ne soit mis sur les rails, nous vous proposons d’ouvrir vos horizons en découvrant les avis de nos confrères anglophones sur l’appareil, qu’ils ont pu tester avant que l’Europe n’en ait le droit.

Un design tout droit repris du Galaxy S7 Edge

Simples passionnés comme journalistes ayant pu le prendre en main le notent tous : le Galaxy Note 7 a tout simplement repris le design que nous connaissons déjà avec le S7 Edge, pour le rendre « plus grand » avec un écran 5,7 pouces.

Ainsi, le Wall Street Journal indique que « le Note 7 ressemble comme deux gouttes d’eau au Galaxy S7 Edge », quand Ars Technica semble un peu plus dur avec celui-ci en déclarant : « vous avez vu un téléphone Samsung durant ces dernières années ? Alors vous savez à quoi vous attendre ».

Ceux-ci ne semblent pas non plus convaincus par les écrans Edge, dont le seul intérêt réside dans le fait que le téléphone semble « plus cool » avec.

Toutefois, tous remarquent que l’ergonomie du téléphone reste excellente. En effet, malgré son format « phablette », sa prise en main reste agréable et ne donne pas la sensation d’utiliser une tablette avec des fonctions téléphone.

Le consensus sur tous les tests que nous avons pu voir est que l’écran du Galaxy Note 7 est bien le meilleur du marché comme l’affirmait DisplayMate : légèrement plus lumineux que ceux des S7 et S7 Edge, il garde également ses grandes forces en précision des couleurs et contraste.

galaxy-note-7-face-arriere

Les meilleurs atouts des S7

Ce ne sont pas les seules choses qui ont été remarquées par nos confrères. Dans l’ensemble, les fonctionnalités déjà présentes sur les S7 sont tout aussi bien accueillies sur ce Note 7. On pensera tout d’abord aux capteurs 12 et 5 MP certifiés Dual Pixel du téléphone.

Ainsi, CNet dit que « comme avec [les S7], il s’agit de deux des meilleurs capteurs que nous avons utilisés ». L’un dans l’autre, les photos sont plus nettes et riches que ses compétiteurs selon ces nombreux tests. La comparaison avec son rival Apple le met loin devant.

Le Wall Street Journal note d’ailleurs un atout supplémentaire : la compatibilité avec les cartes SD, faisant qu’il ne pose aucun problème de stockage pouvant être agrémentée de 256 go supplémentaires.

Sur le terrain des performances, aucune différence notable n’a vraiment été soulevée comparativement aux S7. Il faut dire qu’il dispose de la même fiche technique. Nous vous renverrons donc à notre test du Galaxy S7 Edge pour voir cela.

L’autonomie reste convenable, sans être exceptionnelle. Avec sa batterie de 3500 mAh, il tient « une journée d’utilisation » selon The Verge, qui ajoute que la recharge rapide et/ou sans-fil restent des additions sympathiques pour lui permettre de se rebooster facilement.

galaxy-note-7-stylet

Le S Pen est l’argument principal

Tous se rejoignent dans le fait que le S Pen est le véritable argument de ce téléphone, qui sans cela serait bien trop proche de son frère le S7 Edge.

The Guardian indique que « la pointe à reconnaissance de pression est beaucoup plus petite que ses précédentes versions, le rendant bien plus précis, tandis que tout le système y répond au doigt et à l’oeil tant que l’on utilise des applications Samsung ».

En effet, au cours de leur test, celui-ci perdait en performances à la mesure qu’une application externe était utilisée, notamment Evernote sur laquelle un lag était visible.

Nos confrères de Trusted Reviews ont particulièrement apprécié les nouvelles fonctionnalités liées à celui-ci, et notamment la création rapide de GIF qu’ils qualifient « d’intuitif et fun » à utiliser. Ils disent être « quelque peu tombés amoureux de la fonction traduction, bien qu’on ne pense pas qu’elle fonctionne très bien ».

Au cours de leurs tests, des mots basiques comme « oignons » pouvaient poser problème à l’outil. Ceux-ci espèrent donc voir une mise à jour afin d’optimiser celui-ci.

galaxy-note-7-scanner-iris

Un scanner d’iris puissant mais gadget

Le Galaxy Note 7 est l’un des premiers smartphones Android à incorporer un scanner d’iris, vous permettant de déverrouiller votre téléphone à la seule puissance de votre regard. Dans les faits toutefois, la fonctionnalité semble quelque peu gadget.

Le Wall Street Journal fait ainsi la comparaison que l’on attendait tous : « Vous vous en sentirez comme James Bond », mais rajoute « enfin, si vous êtes dans de bonnes conditions de lumière et que vous ne bougez pas et/ou que vous portez des lunettes ».

The Verge est également dans la même veine de pensée, ajoutant que le scanner d’iris est « plus compliqué à utiliser que le scanner d’empreinte déjà très rapide, du fait que je doive allumer l’écran, glisser, pour ensuite approcher gauchement le téléphone de mon visage pour l’activer. Une fonctionnalité fun à montrer en soirée, mais qu’on finit par oublier pour utiliser le scanner d’empreinte à sa place ».

Ars Technica en rajoute en argumentant que ce scanner d’iris ne marche pas « avec l’angle auquel on utilise typiquement son smartphone – le téléphone doit être parallèle à votre visage ».

Comme on le pensait donc, le scanner d’iris n’est pour l’instant qu’un gadget très utile en termes de sécurité, mais beaucoup moins dans son utilisation au quotidien.

galaxy-note-7-face-avant

Conclusions

Du bon comme de l’inutile, mais où se place ce Note 7 par rapport à ses frères tout de même moins chers, particulièrement de nos jours ? Les avis sont presque tous les mêmes.

Pour The Guardian, le Galaxy Note 7 est « sans aucun doute la meilleure phablette du moment » avançant qu’elle est « puissante, pleines de fonctionnalités utiles et peu de gimmicks, et proposent des outils de productivité que personne d’autre n’a ».

The Verge, habituellement bien plus porté sur les produits Apple, est lui aussi conquis : « Le Note 7 incorpore des années d’expertise en création de grands smartphones, et son design matériel comme logiciel l’élève au-dessus de la masse. Il s’agit du téléphone ayant le moins de compromis, ne vous forçant pas à abandonner les meilleurs arguments des phablettes ».

Trusted Reviews est plus réservé, argumentant que « le Galaxy Note 7 n’est pas pour tout le monde, ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas un excellent smartphone ». Là où le bât blesse, comme avec les publications précédentes, c’est au niveau du prix.

« Il s’agit d’un des téléphones les plus chers du marché » rajoute-t-il. « Si vous n’allez pas utiliser les fonctionnalités du S Pen, vous feriez mieux d’acheter un Galaxy S7 Edge ».

Ars Technica est plus brutale : « A 850$, je préférerais m’acheter deux OnePlus 3 » titre-t-il, ajoutant que « le Note 7 ne fait rien pour justifier son prix ». Pire encore, il ajoute que le téléphone en lui-même « n’a que peu de raisons d’exister ». Pour eux, Samsung est simplement le plus lent à s’adapter à la baisse de prix générale des smartphones.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !