Galaxy Note 7 : prise en main du roi des phablettes

Maj. le 16 septembre 2016 à 18 h 35 min

Lors d’un événement parisien organisé par Samsung au Flow, nous avons pu prendre en main le Galaxy Note 7 avant sa sortie en France le 2 septembre. Les impressions sur le papier équivalent-elles le feeling en personne ? Voici nos premières impressions, en chair et en os.

galaxy-note-7-face-avant

La majorité des téléphones les plus attendus sont déjà sortis sur le marché, ce qui ne veut pas dire que 2016 n’a pas encore quelques surprises à nous offrir. On attend bien sûr les propositions entrée et moyen de gamme de nombreux constructeurs, mais aussi les derniers haut de gamme de fin d’année.

Après avoir signé les plus grands succès de 2016 avec les Galaxy S7 et S7 Edge, Samsung a encore un atout dans son sac pour terminer l’année en beauté. Il nous a donc conviés à Paris afin de nous offrir la possibilité de le rencontrer en personne.

Et cet atout est bien évidemment le Galaxy Note 7, qui a été officialisé il y a peu. Le constructeur ne nous l’a pas caché : sa nouvelle démarche mettant le premium en avant lui fait énormément de bien. Etant celui qui a lancé le concept de phablette, il avance même ce nouvel appareil fièrement. Mais y a-t-il vraiment de quoi bomber le torse ? Voici nos premières impressions.

Un design très familier

galaxy-note-7-face-arriere

Avec ce nouveau Note, Samsung a choisi de mettre en avant la cohérence avant toute chose dans le design. Aussi, il faut avouer que celui-ci n’est pas vraiment « surprenant » à première vue puisque le téléphone semble être une version « Plus » de son S7 Edge déjà très convaincant.

Nous retrouvons donc un écran 5,7 pouces en définition Quad HD, posé sur un châssis en métal, et un dos en verre 2,5D qui vient rejoindre l’ensemble pour une balance parfaitement symétrique. En soi, le téléphone est extrêmement séduisant et doux au toucher, avec un poids rassurant qui donne au tout une impression de qualité et de résistance.

Nous n’avons bien sûr pas osé le lancer à terre pour vérifier la résistance de son Gorilla Glass 5, mais sa solidité parle en main. En France, il sera également disponible en noir et en métal, mais nous avons choisi de nous focaliser sur sa version bleue, plus originale.

Bien que celle-ci puisse choquer au premier abord, il faut admettre qu’elle rend très bien en personne et donne une touche plus « fun » à un téléphone se voulant très sérieux et professionnel. On n’oserait pas le prendre en rendez-vous professionnel, mais elle pourrait être un atout pour les amateurs de Note n’étant pas dans le délire de productivité que Samsung met particulièrement en avant.

Si vous souhaitez l’utiliser à une seule main, prenez garde toutefois : son format n’est pas optimal pour ça, le haut de l’écran étant difficilement atteignable et l’écran Edge se mettant sur le chemin de votre paume dans ce cadre. Mais il n’a pas besoin de l’être : le Note 7 est tourné vers la consommation de contenu et la productivité plus que toute autre chose, les S7 sont là pour le reste.

Un scanner d’iris bon dans l’idée, moins dans l’exécution

galaxy-note-7-scanner-iris

La grande nouveauté de cet appareil reste donc son scanner d’iris, situé sur le devant du téléphone et qui vous permet de déverrouiller votre smartphone avec une véritable empreinte unique : celle de votre iris.

Le constructeur met en avant le fait que cette technologie est avant tout la plus sécurisée, puisque « même deux vrais jumeaux n’ont pas le même iris », et qu’il est presque impossible de le dupliquer (voler un iris s’avère être une tâche fastidieuse).

Elle ne demande aussi aucune interaction avec son téléphone : il suffit de le lever à hauteur d’yeux. C’est du moins la théorie, puisque la pratique se révèle quelque peu aléatoire. En plein soleil, les démonstrateurs engagés pour l’occasion avaient tout de même quelques difficultés à le faire fonctionner non-stop sans soucis. Et dans la pratique, placer ses iris dans les repères dédiés, en tenant le téléphone à 20cm de son visage environ, peut s’avérer fastidieux.

Reste que pour la sécurité, il s’agit bien du dernier cri. Et pour la pratique, le Galaxy Note 7 n’a pas pour autant oublié d’intégrer un scanner d’empreinte digitale au sein de son bouton accueil. Il s’agit donc d’un plus non négligeable, mais on attendra probablement une seconde version mieux conçue pour le quotidien avant de l’adopter définitivement.

galaxy-note-7-bouton-accueil

Le logiciel fait toute la différence

Elle est rendue bien plus intéressante par les améliorations logicielles que le constructeur a encore une fois apportées à sa version d’Android. A l’utilisation, Grace UX est bien plus léger qu’à l’époque du Note 4 et ça se ressent : l’Exynos 8890 et ses 4go de RAM se baladent entre toutes les tâches que nous avons pu lancer, et ce malgré la chaleur intense de cette journée que beaucoup de smartphones ont du mal à encaisser.

Fluide. C’est le mot qui caractérise parfaitement le téléphone. Il n’y a aucun besoin de se prendre la tête pour apprécier l’expérience, rendue d’autant plus utile par l’implémentation de fonctionnalités propres à Samsung comme son service de sécurité Knox.

Celui-ci permet par exemple de créer une session totalement personnelle, dont les informations ne sont conservées que dans cette « machine virtuelle ». C’est là où le scanner d’iris trouve tout son intérêt. Une fois de retour à l’accueil classique, les applications reprennent leur état initial. Ainsi, Facebook était connecté à un compte personnel dans cet espace privé, mais se lançait sur la page de connexion en mode normal.

galaxy-note-7-stylet

Le S Pen n’a jamais été aussi précis

Et bien sûr, on ne peut parler de la gamme Note sans parler du S Pen, qui revient dans une version toujours plus fine et précise ici même. Lors de cette présentation, nous avons eu l’occasion de le voir dans les mains de professionnels de la calligraphie et du dessin.

Et leurs démonstrations étaient bluffantes. Impossible de croire à du « plus vrai que nature » alors que ces 2 intervenantes utilisaient en live le Galaxy Note 7 pour créer des dessins magnifiques en quelques secondes sur leurs téléphones respectifs.

Ayant discuté plus avant avec l’artiste-peintre sur l’événement, celle-ci me disait qu’il s’agissait d’un parfait outil pour s’entraîner en transport et tester des combinaisons à reproduire par la suite sur le papier. Pour quiconque dessine directement en numérique, il pourrait s’agir d’un appareil de poids.

Et la finesse de ce nouveau S Pen se ressent dans les dessins que cette dame faisait, alors qu’elle traçait avec une précision chirurgicale ce qui allait devenir par la suite le visage de Bouddha.

Ces outils de « productivité » ne sont pas les seuls à être rajoutés à l’appareil, puisque vous avez aussi la possibilité de créer facilement des gif à partir de vidéo et les partager directement via l’interface. Très simple d’utilisation, il pourrait faire la différence pour les accros aux réseaux sociaux.

Un outil de traduction est également ajouté, et est assez efficace lorsqu’un mot vous pose problème. Il reste à proscrire pour traduire une phrase complète, point commun de tous les traducteurs automatiques.

galaxy-note-7-bas

Hail to the King

Sur ces premières impressions, le Galaxy Note 7 n’a pas déçu. Nous sommes en droit d’attendre le meilleur de Samsung, la marque numéro 1 de l’univers des smartphones, et ceux-ci en ont conscience. On sent que tout leur savoir-faire a été poussé dans ce dernier appareil, que ce soit dans sa solidité, son design ou son écran.

La différence se fait également sur le software, qui semble mêler sécurité, productivité et fun dans un tout cohérent. A l’utilisation, le Note 7 est parfaitement fluide et ne semble pas une seule seconde être poussé à 100% malgré tout ce qu’on a pu lui faire faire.

Un test plus profond nous permettra de voir si ces premières impressions se concrétisent dans une utilisation quotidienne, et si ses atouts comme son scanner d’iris ou son écran HDR sont véritablement utiles dans une utilisation classique. Mais le téléphone impressionne d’entrée de jeu, on ne peut le nier.

galaxy-note-7-haut

Notre prise en main en vidéo du Galaxy Note 7

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
OnePlus 6 unboxing et prise en main : wahou !

Le OnePlus 6 est officiel et nous avons eu la chance de le découvrir en avant-première. Avant de vous livrer un test complet, nous partageons avec vous nos premières impressions dans un unboxing et une prise en main réalisée quelques…