Galaxy Note 7 : LG ridiculise Samsung et ses smartphones explosifs

L’affaire des Galaxy Note 7 explosifs a malheureusement terni l’image de Samsung en plus de lui coûter de l’argent. Sut le net, elle aura également déclenché une vague de trolls, la plupart du temps provenant d’utilisateurs mais parfois aussi d’entreprises concurrentes comme LG qui ne s’est pas gêné pour ridiculiser son rival par le biais d’un SMS moqueur envoyé à ses utilisateurs. 

lg galaxy note 7

Alors que le dernier cas d’explosion du Galaxy Note 7 remonte à hier, LG vient d’adresser ses vœux à ses utilisateurs indiens dans le cadre du festival de Diwali qui se déroulera le 30 octobre. Des vœux envoyés par anticipation et par le biais d’un message dont le but est avant tout de troller Samsung. Sur ce coup là, il n’aurait pas pu faire plus intrusif :

« Avez-vous entendu parler de produits explosifs ? Chez LG, nos produits passent par de multiples tests de façon à assurer la sécurité de votre bien le plus précieux – VOUS. Passez un Diwali en sécurité avec LG ».

lg galaxy note 7

Sans jamais citer son nom, LG fait clairement allusion à Samsung et au récent rappel du Galaxy Note 7. Lenovo Motorola avait déjà posté un message similaire sur Twitter le mois dernier, maintenant, c’est au tour de LG. Pourquoi envoyer ce message maintenant ? Sans doute pas par hasard. Le LG V20 annoncé début septembre devrait bientôt faire son arrivée en Inde.

Une phablette haut de gamme de 5,7 pouces qui se positionne d’emblée comme un concurrent direct du Note 7 et qui en outre dispose d’un avantage de taille sur le dernier Samsung, il intègre une batterie amovible. Si Samsung avait fait de même avec se dernière phablette, il aurait seulement eu besoin de remplacer les batteries et son rappel dont le coût est estimé à 1 milliard de dollars lui aurait coûté beaucoup moins cher.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…