Galaxy Note 7 : l’enquête s’oriente enfin ailleurs que sur les batteries

Si Samsung n’a toujours pas trouvé la cause réelle des explosions du Galaxy Note 7, il va enfin pouvoir avancer dans ses investigations. Comme nous l’apprend aujourd’hui Reuters, le coréen a décidé de rediriger son enquête dans une autre direction. Après avoir longtemps pointé du doigt les batteries, la société va désormais examiner tous les facteurs potentiellement en cause.

On a longtemps cru que seules les batteries étaient responsables des explosions du Galaxy Note 7. Lors du premier rappel, celles-ci avaient été directement incriminées par Samsung. Mais lorsque les modèles de remplacement se sont mis à exploser à leur tour entraînant le retrait de l’appareil du marché, il est alors devenu évident que le problème ne venait pas seulement d’elles.

Samsung a donc décidé de passer en revue tous les éléments de l’appareil pouvant être cause, y compris le logiciel. Au cours de la dernière assemblée des actionnaires de la société, le PDG de Samsung Electronics, J.K. Shin annonçait que la société avait distribué 1,47 million de modèles de remplacement depuis le 15 septembre et récupéré 90 unités parmi les 115 téléphones ayant pris feu. Seulement 55 d’entre eux présentaient un problème de batterie.

La batterie présente donc un problème mais tout laisse désormais penser qu’un autre facteur vient déclencher les explosions. D’après certains experts, il pourrait s’agir du design symétrique du Galaxy Note 7 trop étroit pour accueillir une si grosse batterie. D’autres semblent penser que Samsung aurait poussé la recharge rapide au delà de ses limites.

Notez également que Samsung n’est pas le seul à enquêter sur la cause des explosions. Le gouvernement sud-coréen a également ouvert sa propre enquête après que cinq modèles aient explosé à travers le pays. Les tests sont menés en laboratoire à l’aide de rayons X et de tomographie, une technique d’imagerie couramment utilisée dans le monde médical.

Galaxy Note 7 : quelle est la véritable cause des explosions ?

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • J’Mi

    5 ème news déjà pour dire qu’on sait pas d’où ça vient.

    • golem XIII

      Comme 99,99 % des « news » basée sur les rumeurs, hein…

  • DarkSamS

    Là ça devient inquiétant…

    C’est à ce point grave !

    MERDE c’est qu’un Smartphone crée par l’homme !
    C’est beaucoup moins compliqué à identifié qu’un corps HUMAIN…

    • benjisop

      Tu sais, la physique et la chimie, c’est pas aussi simple que ça, sinon il n’y aurait pas autant de théories et de débats scientifiques sur l’astronomie…

      • DarkSamS

        Oui pour les nouvelles expérience inconnue, mais là on parle d’un batterie au lithium qui date depuis 1980… Pourquoi ils ne trouvent pas le problème du Note 7 !?

        • benjisop

          C’est pas pour autant que c’est maîtrisé à 100%

  • Selfou

    Ils ont quand même renvoyés des Galaxy explosif , dangereux mais et disant sûr alors qu’ils ne savaient pas où était le problème !!! la loose :(

    • Thierry Fromentin

      Sauf qu’ils ont jamais explosé il ont que brulés

  • Angelneo

    En gros wait and see ..

    • DarkSamS

      Oui j’avoue…

  • ouiss-ks

    C’est bête car le désign symétrique, j’aurais voulu le retrouver sur le Galaxy S7 edge

  • Outpapa

    Donc au début ils ont juste balancé l’histoire des batteries sans chercher ailleurs ? x)