Galaxy Note 7 : au total, Samsung a rappelé et donc perdu plus de 3 millions d’unités

Le Galaxy Note 7 est mort depuis un bon moment maintenant mais Samsung est encore en train de chiffrer le coût d’un tel fiasco. aujourd’hui, on apprend que la firme coréenne avait dores et déjà rappelé plus de 2,7 millions d’unités, soit 90% des modèles vendus. Au total, Samsung a donc perdu plus de 3 millions d’unités.

galaxy note 7 review

Il y a quelques mois maintenant, Samsung faisait face à ce qui est à l’heure actuelle le plus gros fiasco commercial de l’histoire de la téléphonie mobile. Son Galaxy Note 7, qui était annoncé comme l’un des smartphones stars de cette fin d’année a dû être retiré du marché suite à des cas d’explosions.

Une vraie claque pour Samsung qui recherche encore les causes d’un tel fiasco. Normalement, la firme devrait donner des explications avant la fin de l’année. Mais en attendant, la marque doit évaluer le coût d’un tel évènement. Et aujourd’hui, nous en savons un peu plus sur ce point.

En effet, selon le Korea Herald, Samsung aurait dores et déjà rappelé 90% des Galaxy Note 7 qui avaient été vendus dans le monde soit au total plus de 2,7 millions d’unités. Attention, il ne s’agit pas du nombre de smartphones défectueux. Pour rappel, seule une petite partie des Galaxy Note 7 mis sur la marché avaient explosé.

Mais Samsung avait préféré ne prendre aucun risque et a rappelé tous les modèles vendus. Si Samsung a récupéré 90% des modèles, soit 2,7 millions d’unités, on apprend également le nombre exact de Galaxy Note 7 qui devraient être récupérés par la marque. Au total, Samsung aurait donc vendu 3,06 millions de Galaxy Note 7.

Autant de modèles qui sont rappelés et donc perdus pour la firme. D’ailleurs, en attendant que tous les propriétaires du smartphone le renvoient, Samsung a dores et déjà annoncé qu’il allit limiter la charge de la batterie à 30% pour ne prendre aucun risque sur les centaines de milliers de modèles encore sur le marché.

3,06 millions d’unités perdues pour Samsung cela représente une belle somme d’argent et un manque à gagner considérable pour l’entreprise. Samsung avait évalué que ce fiasco lui coûterait plusieurs milliards, la firme a vu juste. Il ne reste plus que le Galaxy S8, qui sera annoncé en février prochain, pour relancer la firme sur une bonne dynamique et faire oublier cet épisode malheureux de son histoire.

Samsung Galaxy Note 7 : retour en 6 dates sur un fiasco historique

Réagissez à cet article !
  • tsaim

    Ce que je retiens surtout c’est : Au total, Samsung aurait donc vendu 3,06 millions de Galaxy Note 7

    On est loin des chiffres mirobolant qui avait été annoncé avant septembre, ce qui confirme que Samsung (comme d’autres (Apple?)) à menti sur les chiffres diffusés uniquement dans un but commercial, soit faire croire que le produit se vends en masse.

    • Boloss

      3 millions vendus. L’article se ne précise pas le stock des opérateurs.

    • DarkSamS

      Ce n’est pas le total

      Et y’en a encore des personnes qui gardent leur Note 7

      au total 5 millions de Galaxy Note 7 dans le monde (En pré-commande)

      • Lochheart

        Euh 90% qui donnent 2,7 millions, ca fait pas 5 millions.

        Les chiffres étaient clairement bidonnés.

    • Atlas

      Apple n’a jamais menti sur ses chiffres de vente au moins durant ces derniers 10 ans.
      Samsung oui mais c’est une entreprise malhonnête rien de surprenant.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

En connectant plusieurs smartphones via les réseaux mobiles, il est possible d’égaler la puissance d’un serveur. Dans le cadre du projet Ubispark, les chercheurs de l’université d’Helsinki comptent utiliser cette puissance par le biais d’une application Android pour effectuer des calculs de grande envergure et remplacer les data centers.

1d829c93d7d9d15c2fb989f012ce4915QQQQQQQQQQQ