Galaxy Note 7 : 70% des modèles vendus auraient pu exploser !

C’est l’affaire qui vient ternir la rentrée de Samsung. Le constructeur a été obligé de rappeler les premiers modèles vendus suite à des problèmes avec les batteries qui explosaient. Et le phénomène est plus important que ce que l’on imaginait. Si Samsung n’avait pas fait ce rappel, 70% des modèles vendus auraient pu exploser, soit 1,75 millions d’unités !

galaxy note 7 70 pourcent explosent

Le Galaxy Note 7 aurait dû être commercialisé la semaine dernière en France. Hélas, le constructeur a dû faire face à l’un de ses pires déboires. Il a dû rappeler la quasi-totalité des premiers modèles vendus, pour la plupart des pré-commandes.

En effet, Samsung SDI, une succursale en charge de la fabrication des batteries a commis des erreurs sans précédents dans la chaîne de fabrication. Ainsi, quelques modèles de Galaxy Note 7 ont explosé alors qu’ils étaient en train de se recharger.

Suite à ces épisodes largement relayés dans les médias, Samsung a donc mené l’enquête et a découvert que le problème venait donc de Samsung SDI. Il faut savoir que Samsung a réparti la fabrication des batteries entre Samsung SDI donc et ATL, un fabricant de batteries chinois.

Oui mais voilà, la plus grosse partie des batteries a été fabriquée par Samsung SDI, 70% exactement. ATL n’a en charge « que » 30% des batteries intégrées aux Galaxy Note 7. Au total, 2,5 millions de Galaxy Note 7 ont été livrés puis rappelés par Samsung suite à ces séries d’explosions.

Par un calcul très simple, on peut donc estimer à 1,75 million le nombre de Galaxy Note 7 qui étaient sur le marché et qui auraient pu exploser pendant qu’ils se rechargeaient.

Si Samsung n’avais pas su réagir, le scénario catastrophe n’était pas loin, même si sur les 1,75 millions de modèles tous n’auraient probablement pas affiché cette défaillance de la batterie.

Quoi qu’il en soit, Samsung a dores et déjà prévu de confier une part plus importante de la fabrication des batteries au chinois ATL qui a fait du bon boulot de son côté. Il est également possible que la firme se tourne vers LG Chem pour venir en renfort et suivre la demande.

Car plus les jours passent, et plus les ventes s’effondrent. L’opération de rappel a déjà coûté une petite fortune à Samsung : 1 milliard de dollars. Le temps presse, d’autant que l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus seront présentés dans deux jours. Ils feront office, comme chaque année, de concurrents directs aux Galaxy S7 et Galaxy Note 7.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Galaxy S10 : un prototype promet un futur champion du borderless

Le Galaxy S10, futur champion du borderless ? Une photo d’un prototype du smartphone a été partagée par le leaker Ice Universe, spécialisé dans les fuites relatives aux smartphones Samsung. Le prochain modèle de la série S pourrait embarquer un…