Galaxy Note 4, Note Edge et S5 : Nvidia pourrait les faire interdire aux États-Unis !

Maj. le 18 mai 2016 à 16 h 45 min

Les affaires juridiques se suivent et se ressemblent entre les géants du high-tech. Une fois n’est pas coutume, c’est Samsung qui est visé par une plainte de Nvidia aux Etats-Unis auprès de l’Internation Trade Commission, qui n’est pas une institution fédérale à proprement parler mais qui dispose tout de même d’un certain pouvoir.

Ainsi Samsung risque de se voir interdire la vente aux Etats-Unis de nombreux de ses smartphones et notamment ses fleurons, le Galaxy Note 4, le Note Edge et le Galaxy S5. Même si aucun jugement n’a encore été rendu, la plainte a été prise en compte par l’ITC et une enquête est ouverte.

nvidia-samsung-interdire-vente-us

Que reproche Nvidia à Samsung ? Comme souvent il s’agit d’une affaire d’exploitation de composants sans aucune licence. Ainsi Nvidia reproche à Samsung d’utiliser des technologies liées à ses GPU, brevetées, sans payer aucune licence d’exploitation.

La plainte déposée début septembre a déjà été traitée et une enquête est lancée. Nvidia estime que ses investissements en R&D d’un montant de 9 milliards de dollars depuis plus de dix ans méritent un juste retour. Ainsi l’exploitation de ses technologies brevetées sans licence mérite une compensation de la part des sociétés qui les utilisent. Parmi elles, Samsung, Qualcomm, ARM et Imagination Technologies.

nvidia-vs-samsung-plainte-us

Nvidia aurait tenté de trouver un accord avec ces sociétés mais aucune n’a souhaité entrer dans des négociations avec la société. Une plainte a donc été déposée visant sept brevets bien particuliers, utilisés dans les processeurs Qualcomm et Exynos, processeurs qui équipent les fleurons du géant Samsung.

Ainsi Nvidia estime que les produits du coréen équipés de ces processeurs doivent être retirés du marché américain. Sont concernés le Galaxy Note 4, le Galaxy Note Edge, le Galaxy S5 et le Galaxy S4. Les tablettes ne sont pas en reste et ce sont les Galaxy Tab 2, Galaxy Tab S et Galaxy Note Pro qui sont dans le viseur de Nvidia.

Samsung-Galaxy-Note-4
Le Galaxy Note 4 pourrait être interdit de vente aux Etats-Unis

Samsung, évidemment, ne compte pas laisser faire, et a déclaré vouloir se battre pour mettre fin à ces allégations. Visiblement le jugement estimant que de nombreux brevets risquent d’être invalidés en cas de procès n’a pas refroidi les ardeurs des géants du web qui continuent de s’affronter sur les bancs des tribunaux.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !