Galaxy Note 2: Samsung annonce enfin un correctif

Date de dernière mise à jour : le 21 juin 2016 à 20 h 01 min

Pas plus tard que la semaine dernière, nous avions fait état d’un bug assez inquiétant dans la mesure où celui-ci permettait de déverrouiller l’écran du Galaxy Note 2 à l’aide d’une manipulation assez simple à réaliser. Depuis un autre blogueur est allé un peu plus loin découvrant et mettant ainsi en lumière d’autres exploits permettant de contourner le déverrouillage du Galaxy Note 2.

Du nom de Ganesh, ce blogueur indien a tout d’abord consacré un article au problème, dévoilant ainsi une nouvelle manipulation qui consiste à sélectionner un élément figurant dans le téléscripteur d’informations. L’appareil vous demande ensuite de saisir votre mot de passe. Il suffit alors d’appuyer sur le raccourci Appel d’urgence pour ouvrir le navigateur web. Ainsi, grâce à cette faille, n’importe quel pirate se retrouve, non seulement en mesure de consulter votre historique de navigation mais également d’accéder aux informations compilées dans le presse papier de l’appareil.

Naturellement, à moins que votre Galaxy Note 2 vous ait été volé où puisse se retrouver entre les mains de personnes malveillantes, vous n’avez pas à vous inquiéter de ça. Ganesh précise également que le problème peut être évité en choisissant un navigateur plein écran comme application par défaut pour lancer les liens.

Suite à la publication de cet article, CNET s’est empressé d’adresser un mail à Samsung qui semble avoir enfin réagi et promet de publier un correctif de sécurité le plus rapidement possible.

En attendant l’arrivée de ce correctif et pour se prémunir de ce problème, il est également possible de télécharger l’application Lookout Antivirus et Sécurité dont la dernière mise à jour intègre une protection supplémentaire directement liée à ce bug pour les Galaxy Note 2, Galaxy S3 et Galaxy S3 Mini. Une alternative particulièrement intéressante pour le Galaxy S3 sachant que son cas, le déverrouillage est total.

Via

Réagissez à cet article !
  • Micka

    une semaine pour régler un bug, je pense que c’est assez rapide. Le “ENFIN” est un peu exagéré je trouve…

    • Stef80

      Je pense que le “enfin” est justifié, car c’est quand même un sacré gouffre de sécurité. 1 semaine, c’est rapide, comparé à certains dont le bug a été découvert le… 14 février et toujours pas corrigé (pas vu d’annonce dans ce sens).

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
1fe55fb084664cd857574bb6161b55e7WWWWW