Freedom 251 : le smartphone Android à 3 euros est disponible !

Le Freedom 251 ne vous dit sans doute rien. Et pourtant il bat un record sur le marché des smartphones, celui du prix. Il est le smartphone le moins cher du monde. Vendu un tout petit peu plus de 3 euros, il embarque Android et est disponible dès aujourd’hui.

freedom 251 smartphone 3 euros

3 euros, c’est le prix d’un petit sandwich, d’un plat réchauffé, d’un paquet de gâteaux, d’un demi paquet de cigarettes, d’une bière ou d’un Coca en terrasse. Mais c’est également le prix incroyable du Freedom 251, le smartphone le moins cher du monde disponible dès aujourd’hui et livré à partir du 30 juin.

La société indienne Ringing Bells est à l’origine de ce projet fou. Dévoilé en avril le Freedom 251 coûte exactement 251 roupies soit 3,34 euros. On est loin des tarifs des smartphones haut de gamme. Aux vues de ce prix, inutile de s’attendre à une bête de course.

Le Freedom 251 n’intègre qu’un processeur de 1,3 GHz accompagné de seulement 1 Go de RAM et de 8 Go de mémoire interne. Pour la photo on a droit à un appareil de 3,2 mégapixels à l’arrière et 3 mégapixels à l’avant pour les selfies. Le tout est intégré à une coque loin d’être un modèle de design, mais on s’en fiche.

Un message politique avant tout.

On s’en fiche parce que le Freedom 251 n’est pas là pour être un bon smartphone. Le message que veut envoyer Ringing Bells est avant tout politique. L’entreprise permet aux indiens ayant un faible pouvoir d’achat d’accéder à la technologie sans se ruiner. Mohit Goel, fondateur et PDG de Ringing Bells, déclarait au Times of India :

Je ne veux pas gagner de l’argent, je veux juste montrer à l’Inde une possibilité.

S’il voulait gagner de l’argent, le PDG de Ringing Bells n’aurait jamais proposé un tel smartphone. Car aujourd’hui, sur ce modèle, l’entreprise n’enregistre que des pertes. Elle a certes conclu des partenariats avec des développeurs pour proposer des applications dans un smartphone si peu cher, mais ce n’est pas suffisant.

Selon Mohit Goel, pour chaque Freedom 251 vendu l’entreprise perd entre 140 et 150 roupies soit environ 2 euros. Pour pouvoir continuer à proposer encore longtemps ce modèle, Ringing Bells a demandé une aide à l’Etat indien. Reste à voir si le message sera entendu.

Dans tous les cas de figure, le Freedom 251 semble séduire puisque les stocks des premières unités ont été épuisés le premier jour de vente. La démarche de l’entreprise est en tout cas à saluer, certains pourraient en prendre de la graine.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !