Freebox Mini 4K : la 4K arrive-t-elle un peu trop tôt ?

Maj. le 4 avril 2016 à 13 h 48 min

Vous l’aurez compris, l’évènement de ce mardi matin est l’annonce par Free de sa nouvelle Freebox Mini 4K intégrant Android TV. Xavier Niel a insisté sur ce point, Free est le premier opérateur au monde à proposer une box permettant de visionner des contenus en 4K, soit une définition de 3840 x 2160 pixels, c’est 4 fois supérieur à la technologie Full HD.

Sur le papier c’est merveilleux. Seulement voilà, pour pouvoir profiter de cette qualité d’image, il faut réunir plusieurs critères. Et aujourd’hui, peu d’utilisateurs les réunissent tous. Serait-il trop tôt pour la 4K ?

freebox mini 4k

Il faut une TV compatible

Hé oui ! La 4K c’est un super atout marketing pour promouvoir la nouvelle Freebox, mais avant de pouvoir en profiter il faudrait déjà avoir une TV compatible 4K. Car aujourd’hui, il faut bien l’avouer, peu de foyers en sont équipés.

tv 4k sony freebox

Selon une étude de l’institut GfK, seulement 210 000 TV Ultra HD (ou 4K) ont été vendues. En 2015, le cabinet table sur 800 000 ventes. C’est certes mieux mais on n’y est pas encore.

L’explosion de la TV 4K c’est pour 2016 selon GfK, le marché sera porté par l’Euro 2016 qui aura lieu en France. La 4K c’est donc un bel argument marketing, mais les cibles potentielles sont pour le moment limitées.

Très peu de contenus disponibles

Lors de la présentation de sa Freebox Mini 4K, Xavier Niel a montré les possibilités de cette qualité d’image à l’aide d’un film réalisé par Sony. Hélas, ce type de contenu est très rare. Car aujourd’hui les studios et les distributeurs sont encore réticents à l’idée de produire des oeuvres dans cette qualité d’image. Résultat : peu de contenus sont disponibles.

freebox mini 4K contenus
A gauche, l’image en 4K, à droit en Full HD.

Ne parlons même pas des chaînes de télévision qui en sont restées à la HD pour la plupart. Et même si France Télévisions commence à travailler sur des programmes en 4K, ce n’est pas pour tout de suite. Il restera néanmoins les contenus à visionner ou téléchargeables sur Internet en H.265 (format de compression). Là encore, il semble qu’il soit un peu tôt pour la 4K.

Il faut un débit internet très très rapide

Dernier critère à remplir, celui du débit internet. Hé oui, pour afficher des contenus d’une telle qualité, une connexion internet solide est indispensable. Free en est d’ailleurs bien conscient puisqu’il réserve sa Freebox Mini 4K aux abonnés ADSL2+, VDSL2 et fibre optique FTTH. Là encore, de nombreux utilisateurs sont écartés.

En conclusion, à la question « Est-il trop tôt pour la 4K ? », la réponse est oui. Les critères à réunir sont plutôt nombreux, et même si vous avez la chance d’avoir une super TV 4K et une connexion en béton armé, les contenus, eux, ne sont pas encore disponibles.

Lire également : Freebox Mini 4K , voici tout ce qu’il faut savoir

La 4K semble être avant tout un argument marketing, du moins à ce jour. Car en annonçant cette compatibilité, Free prend les devants sur ses concurrents et s’affiche comme le premier opérateur au monde à proposer une telle box.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !