Free : Xavier Niel dénonce la « magouille de TVA » de SFR Presse

Maj. le 23 octobre 2017 à 23 h 24 min

Xavier Niel, le dirigeant charismatique d’Illiad (Free), a abordé plusieurs sujets à l’occasion d’une interview sur Canal+ lors de l’émission Clique Dimanche. Le personnage a profité de ce moment pour donner son point de vue sur SFR qu’il accuse de détruire la presse ou encore du fait que l’État doit sortir du capital d’Orange. La question de taxer les géants du web est également tombée sur la table, regardons en détail ce qui s’est dit lors de ce moment.

xavier niel free

Le patron de Free, Xavier Niel qui est le PDG français le plus influent sur les réseaux sociaux, a été l’invité exceptionnel de Clique Dimanche et ce rendez-vous est l’occasion pour le dirigeant de revenir sur plusieurs sujets d’actualités comme SFR Presse. Le dirigeant pense que la presse gratuite que propose l’opérateur au carré rouge ne sert qu’à la détruire, taxant le dispositif de “magouille de TVA”. Car rappelons-le, SFR peut par l’intermédiaire de sa méthode disposer d’un taux réduit de TVA sur une partie de ses services qui contribue à dégager plus de marge.

Free : Xavier Niel souhaite que l’État se désengage d’Orange

Le désengagement de l’État actionnaire d’Orange a été évoqué, une question pour le moins surprenante a été posée au dirigeant de Free. Est-ce que le rachat d’Orange vous intéresserait ? Ce à quoi Xavier Niel répond avec une certaine ironie qu’il faudrait encore un malaise vagal puisque l’agrume appartient en partie à l’État. Faisant référence au malaise de l’ancien président Nicolas Sarkozy en 2009, selon la “légende” François Fillon alors Premier ministre en aurait profité pour signer un décret permettant plus tard à Free d’être le 4e opérateur en France. Les deux hommes politiques étaient divisés sur la question d’un nouvel opérateur. Cependant, Xavier Niel précise qu’il souhaiterait que l’État sorte du capital d’Orange.

La taxation des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) est évoquée et Xavier Niel estime qu’il est urgent d’agir puisque de nombreuses sociétés souvent américaines profitent des failles du système pour transférer leurs bénéfices vers des pays où la fiscalité est plus clémente à leur égard. Lors de cette émission, le patron n’a pas évoqué l’arrivée imminente de la Freebox V7, il faudra encore un peu se montrer patient pour voir débarquer la nouvelle box de l’opérateur que les fans attendent impatiemment.

Clique Dimanche du 22/10 – avec Xavier Niel, Delphine Horvilleur et Rachid Benzine
Réagissez à cet article !
  • Wesh Negro

    Qu’il contacte Elise Lucet, elle pourrait en faire un reportage.

  • Alain Squirrel

    Un reportage à charge comme d’habitude sur télé gouvernement…

    • tabo56

      LOL

  • tabo56

    Et la magouille à la TVA de Free pour l’option TV, on en parle ?

    • joe2x

      Je me disais cela aussi. C’est l’hopital qui se fou de la charité.

  • joe2x

    L’état francais ne détient plus qu’une petite partie du capital de Orange. Comme pour les sociétés des autoroutes, cela serait une connerie pour l’état qu’ils vendent leur part.

    Orange est une entreprise qui marche pas trop mal financièrement gràce à sa présence à l’international et de proposer des services aux entreprises. Cela fait une rentrée d’argent régulière à l’état francais, et je pense qu’on en a besoin.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange : 66 000 clients privés de réseau dès le 15 novembre

En effectuant une opération de mise à jour sur son réseau 2G, Orange va impacter 66 000 de ses clients, qui ne seront plus dans la capacité d’utiliser leur téléphone. Ceux-ci devront soit changer d’opérateur, soit acheter un nouveau téléphone.

14f57bdfced989fd895adbbfb1cee593hhhhhhhhhhh