Free vise 17 millions d’abonnés en plus grâce à la fin des forfaits avec smartphone subventionné

Maj. le 12 mars 2018 à 13 h 01 min

Free Mobile va pouvoir s’adresser à 17 millions de nouveaux abonnés potentiels, récupérés auprès des autres opérateurs de France, qui proposent des forfaits avec smartphone subventionné. L’opérateur de Xavier Niel vient en effet d’obtenir gain de cause auprès de la Cour de Cassation : ses concurrents, Orange, SFR et Bouygues Télécom ne pourront plus proposer des forfaits avec étalement du paiement du smartphone.

free

Orange, SFR et Bouygues Télécom proposent tous les 3 des offres avec smartphones subventionnés. Vous vous engagez auprès d’un opérateur pendant un certain laps, et en échange, celui-ci vous permet de vous acheter un smartphone à un prix moindre. Sur le long terme, ce type de forfaits s’avère finalement plus coûteux que l’achat d’un smartphone nu. De son côté, Free a préféré opter pour la location de smartphones, une option à part de ses forfaits mobiles. Une fois la période de location terminée, votre smartphone ne vous appartient donc pas mais le coût est moindre que pour un forfait subventionné. Les smartphones étant de plus en plus chers, de nombreux utilisateurs se tournent vers ces 2 alternatives.

Free : bientôt 17 millions d’abonnés en plus grâce à la fin des forfaits avec smartphone subventionné ?

Free estime que ces forfaits avec smartphones subventionnés poussent les utilisateurs à souscrire à leur insu à un crédit à la consommation. En réaction, l’opérateur de Xavier Niel a attaqué SFR en justice en 2012 pour concurrence déloyale. Ce 7 mars 2018, la Cour de Cassation a finalement donné raison au trublion des télécoms.  «  La qualification d’opération de crédit, […] s’entend, notamment, de toute facilité de paiement » affirme la Cour.

Free n’a pas tardé à se réjouir de cette décision. « La reconnaissance de la subvention comme un crédit à la consommation pourrait rendre nuls certains forfaits avec les conséquences qui en découlent » s’est enthousiasmé le télécom dans son communiqué. « Free va donc pouvoir adresser un marché supplémentaire de 17 millions d’abonnés engagés dans ce type de forfait sur lequel il n’était pas présent » déclare Free. Vous l’aurez compris : l’opérateur entend bien récupérer les abonnés qui profitent actuellement d’un forfait avec smartphone subventionné. Que pensez-vous de cette décision de justice ? Free va-t-il continuer de voler des abonnés à SFR ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !