Free pourrait s’associer à Microsoft et Google pour racheter T-Mobile !

Maj. le 4 avril 2016 à 16 h 03 min

Pour pouvoir réussir dans son projet de rachat de T-Mobile, Free pourrait recevoir l’aide des poids lourds tels que Google et Microsoft

free microsoft google

Au début du mois, nous apprenions la volonté de Free d’acheter l’opérateur américain T-Mobile. Le groupe Iliad avait en effet fait une offre de 15 milliards pour faire l’acquisition de l’opérateur, détenu majoritairement par le groupe allemand Deutsche Telekom.

Nous apprenions dans la foulée le refus de l’offre de Free. En effet, T-Mobile n’est pas vendu par le groupe pour des problèmes de développement mais parce que ce dernier veut se concentrer sur le marché européen. Ainsi, l’achat de T-Mobile intéresse beaucoup de monde et Deutsche Telekom compte donc en tirer le maximum.

Sauf que Free veut vraiment se faire sa place dans le marché US, celui-ci offrant de meilleures marges aux opérateurs. C’est pourquoi Xavier Niel en personne est actuellement sur place pour négocier lui-même avec T-Mobile et trouver des soutiens financier. Ainsi, Niel a déjà rencontré Mark Zuckerberg. Mais selon le très sérieux New York Post ce sont plutôt Google et Microsoft qui pourraient devenir les partenaires de Free.

free rachat t mobile

Selon un expert contacté par le journal, il est très logique que Google veuille mettre des billes dans la communication mobile. Le géant du net a pour objectif, selon la source anonyme, d’avoir un contrôle total d’internet, de ce qu’il diffuse au moyen de le diffuser. Pour l’expert, le seul moyen pour Google d’atteindre ce but est de devenir une société de communication.

Ceci expliquerait les investissements faits par Google pour financer les cables sous-marins entre les continents, son projet Loon offrant internet aux zones non couvertes par les opérateurs, grâce à un système de ballons ou encore Google Fiber fournissant du très haut début dans une poignée de villes américaines.

Au delà de ça, les grandes sociétés présentes sur internet, comme Google, Facebook, Netflix, Apple et Microsoft donc, essayent d’éviter une concentration faisant qu’un opérateur telecom ne prenne trop de poids sur le marché. C’est ainsi que les fournisseurs d’accès internet forcent par exemple les grands sites à payer pour obtenir de meilleurs débits. Cela nous rappelle d’ailleurs les problèmes entre Free et Youtube. Ainsi, si T-Mobile était racheté par Sprint (qui a fait une proposition aussi), ce phénomène de concentration aurait lieu.

C’est pourquoi Free pourrait peut-être trouver du soutien chez des géants tels que Google ou Microsoft, et pourquoi pas d’autres, pour ajouter les milliards nécessaires à faire dire oui à Deutsch Telekom.

Via

Réagissez à cet article !
  • Thenices

    Ah ! Atlas n’es pas le premier a commenter comme par habitude a dire des conneries ?

  • apple fucker

    L’article dit

    « Le géant du net a pour objectif, selon la source anonyme, d’avoir un contrôle total d’internet, de ce qu’il diffuse au moyen de le diffuser »

    Ils veulent surtout avoir le controle total de nos esprits…

    • Ethereum

      Skynet, Skyne, Skyn … Google !

      • apple fucker

        Exactement.

  • apple fucker

    Mais pour en revenir a l’article

    Si google voulais vraiment t- mobile ca serait deja fait…

    Et sans free mobile…

    et je ne crois pas que free mobile cherche des partenaires comme gogole ou crosoft

  • Ludo

    Google et Microsoft ?…
    Ça choque que moi ?

  • Ris Bo

    Free ne veux pas payer le pont avec le reseau de google (d’ou le lag sur YT, Twitch etc) et il veut leur gratter de l’aide ?

  • hugo

    Free devrait plutôt acheter des antennes 3G/4G au lieu de T-mobile !

    • Ethereum

      Améliorer son réseau mobile, ENFIN fibrer les immeubles (soi disant couverture fibre totale à Paris … rarement le cas !)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !