Free Mobile ambitionne de couvrir la campagne française dès fin juin

La couverture des zones blanches, doux nom donné à la campagne française, a toujours été un point de contention entre les opérateurs et l’Etat. Auditionné par la commission des affaires économiques ce matin, Maxime Lombardini, représentant Free Mobile, a annoncé l’intention du quatrième opérateur d’être présent sur l’ensemble des sites pour fin juin.

Free Maxime Lombardini

Les opérateurs français ont connu une année 2016 difficile, suite à une déconvenue majeure : un accord n’aura pas été trouvé entre les 4 parties présentes pour la mariage entre Orange et Bouygues Telecom, laissant un statu quo dérangeant pour les acteurs les plus faibles.

Cela n’empêche pas pour autant ceux-ci de devoir se relancer dans la course en 2017, sous l’oeil inquisiteur des autorités. On sait par exemple que l’ARCEP a dans le viseur Orange depuis peu, accusant l’opérateur de profiter d’une domination abusive de la fibre optique.

Free Mobile à l’assaut de la campagne

Aujourd’hui, la commission des affaires économiques écoutait les représentants des 4 opérateurs français dans le cadre du « programme zones blanches », qui doit encadrer la couverture réseau de la campagne française. L’occasion pour Maxime Lombardini, représentant Free, de poser ses intentions sur la table :

Celui-ci a d’abord rappelé l’évolution de Free Mobile sur la couverture réseau en déclarant :« Les réseaux mobiles de Free se déploient, nous avons une licence seulement depuis 2010 avec aujourd’hui pratiquement 8000 sites déployés et nous nous sommes joints au programme zones blanches« .

Et il est vrai que la couverture 4G de Free avance à grands pas, au point que ses clients utilisent désormais 78% du temps son réseau. Pour la campagne, il a ajouté :

« On sera également présent sur l’ensemble des sites de ce programme d’ici la fin juin et nous sommes opérateur leader sur un peu moins de 300 sites, nous participons donc naturellement à l’effort collectif« .

On sent dans cette déclaration que Maxime Lombardini veut asseoir la légitimité de Free en tant que quatrième opérateur en France, alors que ses concurrents n’hésitent pas à décrier cette place. Il ne promet pas une couverture complète d’ici fin juin toutefois (naturellement), mais une présence sur les sites pointés du doigt par le gouvernement.

En somme, il s’agira là d’une première prise de position engageante pour l’opérateur, en espérant que cet effort continue par la suite. L’acteur télécom doit en tout cas plaire à l’ARCEP, qui reproche à ses concurrents d’investir dans les médias plutôt que leurs réseaux.

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    Qu’est-ce que Lombardini entend par « campagne » ? Les coins où ils passe ses vacances, où il a sa famille, où il a ses amis ?
    C’est plus un effet d’annonce pour tenter de grappiller des clients. Sauf que Mr Lombardini oublie un détail important : dans les campagnes ce qui compte c’est la proximité et s’il n’ouvre pas de boutique alors il n’aura pas de clients.

    • Vlad

      C’est vrai qu’avec une moyenne de 300 000 recrutements/trimestre depuis sont lancement, free mobile a besoin de faire des annonces fracassantes pour faire venir les clients…

    • joe2x

      je suis loin d’être sur. Les gens n’ont pas spécialement besoin de proximité.
      la poste, de plus en plus de boutique sncf ferme, … Nous préfèrons toujours avec le prix le plus bas au détriment de service ou il y a une personne en face de nous.

      • Alain Squirrel

        Mais iandroid, lui, a besoin de boutiques, alors comme son avis vaut son pesant il généralise à tout le monde.

    • Grabo20

      Pour qui c’est important s’avoir une boutique à proximité ? Pour toi ? Ta famille ? Tes amis ? C’est plus une volonté de dénigrer pour attirer l’attention qu’autre chose. Sauf que tu oublies un détail important : Free recrute 300 000 nouveaux clients chaque trimestre, et l’effet boum n’est pas nécessaire. Tu peux continuer de tacler Free, les clients ne fuient pas.

    • Grabo20

      Pour qui c’est important d’avoir une boutique à proximité ? Pour toi ? Ta famille ? Tes amis ? C’est plus une volonté de dénigrer pour attirer l’attention qu’autre chose. Sauf que tu oublies un détail important : Free recrute 300 000 nouveaux clients chaque trimestre, et l’effet boum n’est pas nécessaire. Tu peux continuer de tacler Free, les clients ne fuient pas.

  • Carteapuce

    Effectivement les boutiques on s’en fiche un peu à la campagne. Etant dans un village de 450 habitants dans le centre de la France ou ni orange/bouygues/sfr/free ne sont présents, bon je dois l’avouer il y a peut être orange en 2g par beau temps lorsque je met mon téléphone sur le coin gauche à 17 cm du bord de mon étagère mais juste pour recevoir des sms pas pour appeler ou envoyer (une barre). Heureusement il y a Myphoneexplorer pour les sms à partir du pc sans bouger le téléphone. Je suis prêt à donner à Free une partie de mon jardin pour y déployer une antenne arbre. Bon c’est vrai j’ai un jardin, une forêt en face, pas d’autoroute en bas de chez moi, pas de pollution, des oiseaux magnifiques et d’autres animaux qu’on ne voit pas en ville, une connexion adsl de 24mbits/s c’est un vrai bonheur pour un trou aussi perdu. Mais pas de téléphone ! Dit Mr Free vient je t’invite dans mon jardin.

    • Hiro

      Je suis étonné par ton commentaire … si tu as du 24mbits/s d’ADSL, tu aurais été client Orange, on t’aurais donné un femtocell pour avoir du réseau dans la maison.

      • crachoveride

        La même chez Free, offert de base et gratuit le Femtocell :)

  • Gloubi Boulgi

    Déjà que là où ils sont présents, se déconne a plein tube, je n’ose imaginer ce que cela doit être dans les campagnes.

  • sylvialain

    2 antennes soit disant « équipées » FREE a coté de chez moi……pas branchées depuis plus d’un an ??????

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
0c4ed8738c0207fab5714518703d5820xxxxxxxxxx