Free Mobile : un réseau qui se déploie moins rapidement que prévu

Date de dernière mise à jour : le 14 juin 2016 à 20 h 45 min

Après un an sur le marché, le quatrième opérateur a encore beaucoup de travail devant lui. En effet, Free Mobile déploie son réseau moins rapidement que prévu. Malgré un accord d’itinérance avec Orange, Free Mobile devra couvrir 80 % de la population française avec son propre réseau d’ici cinq ans.

Cinq années qui mènent à 2018. Cela paraît long pour les consommateurs que nous sommes, mais cela risque de passer très vite pour Free Mobile qui accuse un retard sur le développement de son réseau.

C’est notre ministre de l’économie numérique Fleur Pellerin qui l’a annoncé lors d’une interview donnée au journal les Échos.

D’après la ministre, Free Mobile aurait déployé 1779 antennes au lieu des 2500 prévus après un an de présence sur le marché : « Free a pris du retard dans ses déploiements par rapport à ce que le groupe avait annoncé ».

« Free a déployé d’abord dans des zones peu denses puis dans des villes où il est plus difficile d’implanter des antennes, notamment en raison des contraintes administratives. Nous sommes très attentifs à la bonne marche de ces déploiements, car le bon fonctionnement du marché suppose que chacun investisse ». Si vous rencontrez des problèmes de réseau chez Free Mobile, vous ne serez pas étonné de la déclaration de Fleur Pellerin qui pointe les problèmes de réseaux qui persistent.

Free Mobile a dû s’engager sur différents critères d’éligibilité pour obtenir sa licence 3G. Parmi ses critères, un service voix qui devra couvrir au minimum 25 % de la population deux ans après l’obtention de la licence. L’opérateur s’était engagé à couvrir 27 % et a déjà atteint cet objectif. Alors que le taux de 80 % devra être atteint d’ici 2018, Free Mobile s’est engagé à couvrir 90 % du territoire, dont 75 % d’ici 2015.

On apprend également que Free Mobile se fournit chez Nokia-Siemens Networks pour ce qui est de ces antennes réseau. Un partenariat qui ne semble pas convenir au quatrième opérateur, Free Mobile ayant récemment relancé un appel d’offres en décembre dernier selon les Échos. Comme le déclarait Xavier Niel, la guerre des opérateurs mobiles ne fait que commencer.

Réagissez à cet article !
  • Jonathan Simon

    depuis le début free a du retard et font style que non, j’esperes qu’ils tiendront quand même leurs délais…

    après perso moi ce qui m’intéresse, ce n’est pas la couverture fixe mais la couverture mobile…

    je veut dire par la que c’est bien beau d’avoir la 3G a la maison mais si dés qu’on prend une autoroute on ce retape du edge sa sert a rien… (oui on est pas forcement le conducteur d’ans l’auto/train/bus, moi j’ai la chance d’être couvert partout ou je vais mais j’appelle pas sa une couverture du territoire mais une couverture de la population…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Alors que Samsung Galaxy S8 sera annoncé seulement fin mars, LG a profité du MWC 2017 pour lever le voile sur le LG G6. Les deux smartphones partagent de nombreux points communs. Voici un comparatif préliminaire.

4e1c7c805415af8796927d0b26fdbce4aaaa