Free Mobile, l’opérateur infiltré par un journaliste pendant 3 mois

Date de dernière mise à jour : le 4 avril 2016 à 17 h 35 min


Free Mobile, un journaliste de Rue89 dénonce le manque de professionnalisme de l’opérateur après avoir travaillé chez lui pendant trois mois

En dépit du fait qu’il est l’opérateur qui propose l’offre la plus compétitive du marché, Free Mobile est également celui dont les clients ont été victimes des plus importants dysfonctionnements réseau de toute l’histoire de la téléphonie. Ce qui n’a rien de surprenant, quant on sait que son réseau ne couvre, pour l’heure, que 28% de la population et que le reste des données transite via le réseau de son concurrent Orange, conformément au contrat d’itinérance qui lie les deux opérateurs.

Toujours est-il que jusqu’à présent, les seules informations dont nous disposions concernant ces fameux dysfonctionnements se limitaient aux témoignages d’utilisateurs mécontents et à la page spéciale Incident crée sur le site officiel de Free Mobile, sous la pression de l’UFC Que Choisir. Tout du moins jusqu’à ce qu’un journaliste de Rue89 ne publie un article des plus passionnants sur les dessous de Free Mobile. Un article des plus passionnants dans la mesure où le journaliste en question a travaillé durant trois mois au sein de Free Mobile.

Et le premier point mis en avant dans l’article est le manque de Free Mobile dont les formateurs seraient tellement peu qualifiés que la formation aurait en fait consisté en la centralisation des connaissances des jeunes recrues de l’opérateur.

Autre point énoncé, la relation client chez Free Mobile, plus que rudimentaire en raison d’outils logiciels inexistants et d’une documentation interne insuffisante élaborée par un développeur qui ne prétendait ne rien connaître aux technologies mobiles.

Est également évoquée l’incompatibilité des cartes SIM Free Mobile avec certains terminaux, problème sur lequel l’opérateur avait donné l’ordre aux conseillers clientèle de ne pas communiquer, tout comme dans le cas des dysfonctionnements réseau pour lesquels la seule consigne donnée était de faire patienter les clients, en attendant que le problème, en question soit identifié.

Viennent ensuite les retards d’envoi de cartes SIM, dus à un dysfonctionnement logiciel et la gestion des ressources humaines, encore une fois qualifiée de déplorable.

Bref un article passionnant au goût de scandale, à découvrir sur le site de Rue89.

Retrouvez toute l’actualité de Free Mobile sur nos pages Facebook, Google+ et Twitter.

Réagissez à cet article !
  • Guerini

    En même temps, j’aimerais bien voir la même enquête chez les autres, je crois qu’il y aurait de quoi s’inquiéter aussi…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
c9a480795ab5b1aab482abf53d84c583QQQQQQQ