Free Mobile va maintenant casser les prix à l’étranger

Free Mobile a révolutionné le marché de la téléphonie il y a cinq ans en France. Bien installé, et fort de ses résultats impressionnants, Iliad compte exporter sa stratégie à l’étranger. Free Mobile s’apprête pour la première fois à casser les prix dans un autre pays européen : l’Italie.

free mobile casse prix etranger

Après avoir réussi à s’imposer face aux mastodontes du secteur en France, Free Mobile va s’attaquer au marché des télécoms italien. Comme dans l’Hexagone, les objectifs d’Iliad, maison mère de Free, sont pour le moins ambitieux : conquérir 25% du marché italien.

Comment ? En adoptant la même stratégie qu’en France à savoir casser les prix et proposer des offres simplifiées. C’est en tout cas ce qu’explique l’agence Reuters qui affirme avoir obtenu des informations de deux sources proches de l’entreprise. L’une des sources explique :

Vous avez trois opérateurs qui ne se préoccupent pas des Italiens. Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Free en Italie : d’abord le mobile, ensuite internet

Dans un premier temps, Iliad compte pénétrer le marché italien grâce à ses offres Free Mobile. L’objectif est d’atteindre 10% de part de marché en deux ou trois ans pour un objectif à cinq ans de 25% de part de marché. Car comme en France en 2012, l’offre en Italie est assez opaque et les prix sont assez élevés. Une fois bien installé, Free se lancerait alors dans le fixe.

Mais l’opérateur devra réussir son coup, comme en France, face à des mastodontes. Le marché italien est actuellement occupé par trois acteurs : Vodafone, Telecom Italia et l’ensemble Wind-3 Italia.

Pour cela il devra attaquer fort, car il est inconnu en Italie et n’a pas eu le temps de séduire les italiens avec son offre internet. Xavier Niel va donc devoir partir de zéro.

Visiblement, les concurrents italiens ne sont pas si effrayés que cela mais prennent tout de même la menace au sérieux. Ainsi, Vittorio Colao, directeur exécutif de Vodafone a expliqué qu’il « s’était bien préparé ». Flavio Cattaneo, administrateur délégué de Telecom Italia a quant à lui déclaré :

Nous sommes prêts à contre-attaquer avec une stratégie sur le segment économique du marché.

Reste à voir maintenant ce que penseront les consommateurs italiens en voyant débarquer l’offre de Free Mobile, offre qui s’est par ailleurs étoffée au fil du temps en France. Si Free Mobile débarque en Italie avec son forfait 4G illimitée à 19,90€/mois, ça risque de faire très mal.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !