Free Mobile à La Réunion : les premiers tests de débit 4G+ sont excellents

Free Mobile a libéré La Réunion de la dictature imposée par les opérateurs locaux en proposant aux habitants une offre disruptive. C’est-à-dire un forfait généreux avec un tarif très abordable et surprend la concurrence une nouvelle fois. Ce n’est pas tout, fort d’un taux de couverture en 4G+ de 98% de la population réunionnaise, l’opérateur de Xavier Niel envoie du lourd concernant la question du débit.

Free mobile test debit 4g+

La population vivant à La Réunion peut s’estimer heureuse de ce qui vient de se produire. L’arrivée de Free Mobile est en quelque sorte une libération pour eux, 5 ans et demi après le lancement du trublion en métropole. Nous avions évoqué tous les détails de cette offre à 9,99 euros par mois pas plus tard qu’hier.

Contrairement au territoire métropolitain, Free Mobile n’a pas eu à passer d’accord avec un opérateur à La Réunion. Après un lourd investissement et le rachat partiel d’infrastructures auprès d’un concurrent local, l’opérateur dispose d’une couverture de 98% en 4G+ sur l’île. C’est un peu le paradis sur terre en terme de débit. D’ailleurs cela se vérifie puisque certains chanceux ont pu tester cela sur place.

La 4G+ de Free Mobile envoie du lourd à La Réunion

Le département d’outre-mer fait figure d’exception vis-à-vis du territoire métropolitain. Free Mobile passe par un contrat d’itinérance avec Orange souvent pointé du doigt pour sa piètre qualité afin de proposer ses services dans les zones où il n’a pas encore pu déployer ses propres antennes.

D’ailleurs Free Mobile a dû mettre en place un dispositif visant à rembourser certains clients victimes des lenteurs du réseau 3G. Visiblement les clients réunionnais n’auront pas à subir ce genre de désagrément à en croire les premiers retours sur place.

Le réseau 4G+ massivement déployé à La Réunion semble tenir toutes ses promesses à ce niveau-là. Le débit maximum dépasse les 100 Mb/s, de quoi rendre jaloux n’importe quels abonnés Free Mobile présents en métropole, il faut bien le reconnaître.

Il ne reste plus qu’à espérer que l’opérateur se mette sérieusement à équiper le territoire métropolitain pour atteindre le même taux de couverture qu’à La Réunion, mais il ne faut pas rêver non plus le territoire étant bien plus vaste, il faudra du temps, beaucoup de temps…

Réagissez à cet article !
  • Grabo20

    100 Mbps ça rend pas jaloux n’importe quel abonné en métropole, certains sont en permanence à 150… par contre on n’a pas tous cette chance

  • noble “noblemomo99” momo

    certains sont meme à plus de 150 ^^
    (j’aimerais bien etre dans ce cas enfin après j’ai 50mbps je me plains pas ^^

  • Max

    En même temps c’est normal, les ressources radio étant partagées entre tous les utilisateurs, quand il n’y a que très peu de clients sur une cellule, ça envoie la sauce (ce qui est le cas puisque l’offre de free vient juste d’être lancée…), À voir une fois qu’il y aura autant de clients que chez les autres opérateurs.

    • Patatos_Jojo

      Inexact…

      Il n’y a pas que les nouveaux abonnés free mobile. Les anciens abonnés d’Only sont aussi sur le réseau.

      N’oubliez pas que Telco OI (joint-venture des groupes Axian et Iliad) a racheté les actifs de l’opérateur Only. Cet opérateur avait bien des clients sur son réseau…

  • Adodan

    C’est énorme ! Vive Free !!

  • Christophe Thiaw-Wing

    Depuis la commercialisation la majorité des clients ne sont pas satisfaits… Il n’y a qu’a aller voir la page FB et ses 2.7/5 au niveau des avis.
    J’attends encore avant de souscrire…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free : Cash Investigation enquête sur les conditions de travail des employés

Cash Investigation une émission de télévision proposée par France 2 enquête sur les conditions de travail des employés des centres d’appels de Free. Tandis que le directeur général de l’entreprise Maxime Lombardini sera notamment présent lors de ce rendez-vous pour répondre aux questions de la journaliste Elise Lucet.

4094c72493dd1fddf88cc676932aa460qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq