Free Mobile : les dessous de son lancement chaotique enfin révélés

Lorsque Free Mobile a été lancé le 10 janvier 2012, rares ont été les personnes à pouvoir s’inscrire le jour-même. Il faut dire que l’attrait de l’offre a amené des milliers de visiteurs en même temps sur les serveurs de l’opérateur, qui a dû mettre son site hors-ligne pendant une bonne semaine. Aujourd’hui, nous découvrons pourquoi ce lancement fut aussi chaotique.

free mobile offre anciens abonnes

En 2016, il est difficile de se rappeler de la grande époque durant laquelle la France ne disposait que de 3 opérateurs mobiles : SFR, Orange et Bouygues Telecom. L’arrivée de Free Mobile a en effet bouleversé cet écosystème bien installé avec un grand gagnant final : le consommateur.

On l’oublierait presque, mais les offres sans engagement offrant internet en illimité sont désormais légions grâce à celui-ci. Pourtant, sa naissance le 10 janvier 2012 fut un chaos sans pareil : site inaccessible, et offre mise en pause pendant une longue semaine en preuve.

Beaucoup supputaient que la seule raison était le succès de l’offre, faisant que des milliers de visiteurs tentaient d’accéder au site faisant tomber le serveur. 5 ans plus tard, nous apprenons les dessous de l’affaire grâce au verdict rendu en justice.

En effet, l’opérateur accusait son équipe d’ingénieur en charge du site, et particulièrement un développeur qui a pris sur lui d’en modifier le code quelques heures avant le lancement officiel. L’équipe a accepté une rupture conventionnelle, mais le développeur en question s’est battu argumentant que les serveurs étaient bien en cause et ne tournait qu’à 5% de leur capacité réelle.

Après un licenciement pour faute grave, il fait appel aux Prud’hommes. Aujourd’hui, la justice a statué que la faute revenait bien à Free, l’opérateur n’ayant pas réussi à fournir de preuves du supposé méfait du développeur qui touchera 27 000 d’indemnités et 13 000 euros de dommages et intérêts pour licenciement « sans cause réelle et sérieuse ».

Une tournure d’événement bien heureuse pour le développeur, qui aura su défendre son cas jusqu’au bout et gagner gain de cause 5 ans après les faits.

Les clients Free Mobile utilisent son réseau 75% du temps désormais

Réagissez à cet article !
  • ms

    bien heureuse ?
    40000K pour quasiment 5 ans…

    • Hugo Chevalier

      40000K ce serait le feu, mais là c’est « juste » 40K

  • Timothée Péraldi

    40000K pour 5 ans ? Super…

    • Maxou

      40000K pour 5 ans, je serais bien heureux !
      Mais là c’est 40k, donc oui, c’est peu pour 5 ans..

  • Pascal

    tout dépend de l’ancienneté du mec dans la boîte. Si ça faisait 6 mois qu’il y était, ça ressemble à un bingo quand même.
    Le fait que le jugement arrive 5 ans plus tard n’a pas d’incidence sur le montant de l’indemnité. J’espère pour lui qu’il a bossé quand même, pendant ces 5 ans.

  • Reydin

    « On l’oublierait presque, mais les offres sans engagement offrant internet en illimité sont désormais légions grâce à celui-ci. »

    J’ai beau chercher, je ne vois pas de mention « internet en illimité » sur les offres actuelles, peu importe l’opérateur. Après si vous aimez nous prendre pour des idiots, continuez mais 50Go (quand on capte) c’est pas de l’illimité.

    • crachoveride

      C’est bien de l’illimité, 50go de data/mois PUIS débit réduit mais la quantité de data est bien illimité. à aucun moment il n’est question de vitesse illimité donc non on ne nous prend pas pour des idiots :)

      • tony

        alors le forfait 2GO illimité que j avait avant free existait deja puisque debit reduit au dela, donc free n a rien inventé et les sms mms etaient deja illimités
        y a que les appels mais j appelle jamais plus de 2h par mois………..

        • Keja971

          Tu as oublié une petite notion importante , à mon humble avis :  » sans engagement  » !!

          • Alfred

            Bah c’était sans engagement aussi. Free n’a rien créé. Virgin mobile et sosh existaient avant free. Le consommateur n’était juste pas au courant car à l’époque TOUT le monde voulait un nouveau smartphone. C’était donc la mode de prendre des offres subventionnées. Lorsque free est sorti, on avait tous deja un smartphone et on voulait économiser. Donc l’offre sans engagement est devenu une mode. Voilà tout. Mais son offre n’avait rien de plus alléchant que les autres (Virgin et sosh) à part une différence de 5€ et un réseau pourri.

          • Keja971

            Sosh , bnyou et le reste a été créé pour contré free justement !!
            Tape sosh sur wiki ou cherche simplement ;)

            Sans free , on paierait nos abonnements 50€ ou plus encore !!

            Alors oui , le réseau n’est pas le meilleur… Mais parce qu’il sont la depuis 2012 je crois et les autres bien bien avant.
            Il s’améliore comme pour leur offre internet.

            Mais juste pour avoir fait baisser les prix et retirer la quenelle que l’on se mangeait dans le c.. , je soutien.
            PS: le réseau s’améliore , mais selon la zone bien-sûr ;)

            Sans oublier qu’Orange , Bouygues et SFR avaient été condamné pour entente illégale !!
            ( mis d’accord pour nous la mettre , bien profond !! ) Mais tu soutien toujours !!
            Chacun ces choix ;)

  • Ri

    Merci free: forfait à 2€ , pardon 0€ pour moi, me convient parfaitement

    • Hiro

      Si toute la France se mettait au 2€ (ou 0€), il n’y aurait aucun réseau ni emploi, ni taxes. Ou pour reformuler, si tous les opérateurs proposaient les offres de Free, il n’y aurait aucun réseau, ni emploi, ni taxes. Car au final, free ne fait que se reposer sur l’infrastructure et les ressources des autres opérateurs.

      • Dr Dré

        Oui enfin Free est un des rares operateurs à avoir respecté ses obligations de déploiement dans les temps.

  • Ludis F

    « Un développeur qui a pris sur lui d’en modifier le code quelques heures avant le lancement officiel »
    « l’opérateur n’ayant pas réussi à fournir de preuves »

    et sur le site de BFM, je site :

    « D’après l’opérateur, l’un des développeurs a pris la liberté de modifier
    plusieurs lignes de code, quelques heures seulement avant la mise en
    ligne du site internet. Et ce alors que des tests concluant avaient été
    réalisés la veille du lancement de Free mobile. »
    « Le directeur technique de Free, l’incontournable Rani Assaf, s’est en effet attelé lui-même à la tâche. Dans le livre Xavier Niel, La voie du pirate
    (ed. First), on peut ainsi lire: « Rani s’attelle à la tâche, seul (…)
    En 4 jours sans dormir et en ingurgitant des quantités astronomiques de
    café, il reconstruit ce que les 6 ingénieurs ont mis 2 ans à bâtir ».

    —–

    Ca doit être beau la gestion du soft là-bas, si c’est vrai, j’aimerai pas y travailler. Git, SVN, ils connaissent ? Si une version fonctionnelle testée existait, ils avaient facile de la remettre.

  • Foxi

    Depuis quelques temps, je passe d’un fournisseur à l’autre en attendant les offres sans engagement.
    Naturellement j’ai « craqué » pour celle de Free…depuis je suis sans carte SIM (et bien sur ma ligne a été résiliée depuis 10 jours). Pas top pour commencer le nouveau boulot.

    Et pas envie de payer 10€ pour en recevoir une plus vite (à moins que ne soit remboursé par la suite?)

  • Michel Ponsar

    ça fait longtemps que j’ai basculé( malheureusement pour Xavier Niel) à la concurrence
    Pour un forfait à 2€ , ça va , mais si vous voulez de la Data (16€ ou 20€), sous des couvertures Orange, et bien quand on arrive à 1 Go de conso par mois, on est super content….
    Néanmoins, en Europe (Exemple Baléares) , le débit peut être Nickel

    Merci Free pour avoir fait un Tsunami sur les 3 gros.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free : Xavier Niel dénonce la « magouille de TVA » de SFR Presse

Xavier Niel est l’invité de l’émission de TV Clique Dimanche diffusée sur Canal+, il évoque SFR Presse et le désengagement de l’État chez Orange. Le charismatique patron de l’opérateur Free revient également avec nostalgie sur l’attribution de sa licence en tant qu’opérateur mobile.

SFR : nouveau licenciement à la tête de l’opérateur !

Mais que se passe-t-il chez SFR ? Depuis quelques mois, l’opérateur au carré rouge pratique des licenciements à la pelle. C’est cette fois au tour de Henri Juin, le patron de SFR Business d’être remercié par l’opérateur, après seulement 4 mois d’exercice !

Orange Bank : le lancement aura lieu le 2 novembre !

Orange Bank sera lancé officiellement le 2 novembre d’après Stéphane Richard le PDG d’Orange qui l’a annoncé sur les réseaux sociaux. C’est un pari pour l’opérateur qui se lance dans une nouvelle activité, toutefois l’opérateur souhaitait être certain que le lancement se ferait sans accrocs.

3d986b3a62ab23d85074c48a96d20f4c+++