Free Mobile : attention au nouveau phishing qui récupère vos coordonnées bancaires

Les abonnés de Free Mobile semblent être la cible favorite des tentatives de phishing ces derniers temps, puisqu’un nouveau mail factice tente de berner les utilisateurs les moins prudents afin de récupérer leurs informations de carte bleue.

L’usage d’internet se multiplie, et avec lui les gens malintentionnés qui savent en profiter pour soutirer les informations des utilisateurs trop crédules pour leur bénéfice personnel. Avec la relative facilité avec laquelle il est possible d’apprendre à maîtriser la programmation web désormais, ces tentatives se multiplient ces derniers temps.

Et il semble que Free Mobile en soit la cible favorite, puisqu’il est souvent le premier concerné dès qu’il s’agit de tenter de faire du phishing. Rassurez-vous : il ne s’agit pas là d’exploiter des failles de sécurité, mais seulement de tenter de se faire passer pour un organisme officiel afin de soutirer des informations à une cible.

Après les arnaques vous promettant des cadeaux comme un Galaxy S6, c’est au tour d’un nouveau mail de vous faire croire que l’opérateur mobile aurait besoin de vos informations de cartes bancaires sans quoi votre ligne serait coupée.

C’est Etienne, un membre de la communauté Univers Freebox, qui aura révélé la supercherie. Plus inquiétant toutefois, le site renvoie vers une interface bien conçue reprenant les thèmes de l’opérateur pour rassurer les éventuels suspicieux sur la démarche.

On rappellera donc qu’aucun opérateur ne vous demandera vos informations bancaires de la sorte, celles-ci étant stockées par leurs services sans qu’un risque de perte ne puisse véritablement arriver. Si c’était toutefois le cas, la procédure se ferait par les domaines officiels de Free Mobile dont la sécurisation est visible par un cadenas dans la barre de recherche.

Soyez aussi prudents : lorsque c’est trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est. Ainsi, on apprend également que certains mails vous feraient croire à des cadeaux gagnés grâce à vos commentaires sur le site Free : ne cliquez sur rien.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article