Fraude fiscale : le siège de Google à Paris en cours de perquisition

Selon le journal Le Parisien, le siège de Google à Paris serait actuellement sous le coup d’une perquisition pour soupçons de fraude fiscale. Une centaine de fonctionnaires du fisc et de la brigade de répression de la grande délinquance financière serait sur le coup depuis 5 heures du matin.

Les autorités semblent de plus en plus se pencher sur le cas de Google, qui devient l’entreprise en situation flagrante de monopole sur de nombreux secteurs du web et pourrait ainsi devenir l’une des pires firmes aussi bien pour la justice que pour les consommateurs si elle le souhaitait.

Après que la Commission Européenne ait déjà ouvert une enquête sur Android, c’est au tour de la justice française de se pencher sur le siège parisien de Google si l’on en croit le journal Le Parisien. Celui-ci rapporte qu’ »une centaine de fonctionnaires du fisc et de la brigade de répression de la grande délinquance financière  sont dans les locaux, avec le renfort de cinq magistrats du parquet national financier« .

Ils soupçonnent en effet le géant du web de s’adonner à la fraude fiscale. Une enquête qui ferait suite aux 1,6 milliard d’euros réclamés par le fisc pour impôts non payés, décision qu’a déjà contestée le développeur américain.

Google avait déjà eu à subir une perquisition en 2012, et ce sur les mêmes soupçons. Cette fois-ci toutefois, il semble que les autorités aient fait preuve d’une méfiance accrue puisqu’ils ont organisé celle-ci dans le plus grand secret, n’utilisant pas même les canaux de discussion du parquet financier pour éviter les fuites.

Nous ne connaissons toutefois pas encore les suites de cette affaire, une annonce officielle n’ayant pas encore été faite de la part de l’Etat français comme de l’industriel. Nous vous tiendrons informés de la suite des événements, restez donc branchés sur Phonandroid !

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article