France Télécom voulait empêcher l’accès à Internet en France

Maj. le 8 septembre 2015 à 8 h 20 min

Nous devons cette information assez surprenante (quoique) à Tom’s Hardware qui après quelques fouilles a ressorti des placards un extrait tiré du documentaire vidéo réalisé pour Arte, France Télécom vs. Internet – Une contre-histoire des Internet. Le site a décidé de ressortir cette information : Orange, anciennement France Télécom, voulait interdire l’arrivée d’Internet en France.

Vieux logo France Telecom

La décision récemment prise par l’ARCEP de donner raison à Free opposé à la volonté d’Orange de vouloir surfacturer son déploiement sur le réseau 4G a évité au réseau Free Mobile, offrant maintenant 50 Go en 4G, de subir de surcoûts durant l’extension de son infrastructure. Payant déjà une dizaine de millions d’euros, cette facture aurait apparemment pu être triplée par Orange.

Cette méthode déloyale d’Orange puis le dernier rapport de l’ARCEP sur le déploiement du Très Haut Débit dont voici une carte, annonçant 3,6 millions d’abonnés ont fini de convaincre notre source de ressortir l’extrait en question. La vidéo met en scène Jean Guisnel, auteur d’un des premiers livres sur Internet, Guerre dans le cyberespace.

Celui-ci explique au cours des deux minutes cinquante de vidéo qu’en 1995, alors qu’Internet grand public en était à ses balbutiements dans l’Hexagone, un des dirigeants de chez France Télécom exprima sa réticence à voir le protocole arriver sur le territoire.

Plus qu’une réticence puisque l’homme a véritablement cherché à interdire l’accès à Internet en France. Ce rejet s’explique par le fait qu’à l’époque, France Télécom avait réalisé des investissements et souhaitait conserver le monopole technologique dans le domaine, ce qui résultait bien évidemment par un refus d’utiliser les protocoles américains. Ces informations ont été confirmées par un membre du gouvernement.

Le projet de France Télécom qui sentait probablement une menace sur son Minitel, consistait à créer un réseau national subtilement baptisé « Internet 2 ». C’était une évidence pour tous les dirigeants de la firme qui auraient empêché le citoyen de bénéficier du service en pratiquant des tarifs exorbitants.

Dites-nous comment vous imaginez notre société dépourvue de cette technologie si intégrée dans notre quotidien ?

via

Réagissez à cet article !
  • fred

    Ahahahah les clowns de chez FT.

  • Hans LOISEAU

    Cela n’est guère étonnant venant d’une société comme orange (anciennement France Télécom). T’as Free, t’as tout compris ?

  • Trackeur

    Euh! C’est quoi internet ?

  • Viewty

    Echec du minitel en 1995 ??? Pas du tout il était alors en plein boum.
    Et de mémoire FT souhaitait que ce soit facturé à la minute, mais surtout promouvoir le minitel (qui était un outil formidable en son temps avant 1995 et que les fonctionnaires n’ont jamais su exporter)…

  • MichelSardou

    La force de ces grosses entreprises c’est de pouvoir laisser émerger toutes les idées à la con pour malgré tout aller dans la bonne direction in fine. Discours pas évident à saisir pour certains ici bien déconnectés de la réalité des grosses entreprises.

  • Delage Marcelo

    Il y a encore 3 ans il facturé le partage de connexion 3G (tethering) à 29,99€ Bouygues et SFR aussi cela dit.

    • AlphaGeekV2

      Ça fait plus de 7ans que j’utilise le partage 3G sans surcout chez Bouygues et pourtant ce ne sont que des petits forfaits pour particulier.

      • Delage Marcelo

        Hé hé tu faisais partie des petits chanceux à qui Bouygues ne disant rien, personnellement le dernier ajustement genre 1 an avant que Free n’arrive Bouygues (Hotline) ne me le proposé pas gratuitement avec mon forfait à 34€

  • fr$4¤

    Allez contre l’intérêt général, dans son propre intérêt. Bravo.

    Pour certains, en entreprise comme en politique la réussite se résume à une compétition, chacun pour soi à essayer d’écraser les autres…

  • Silver

    J’aurais été au contraire curieux de voir si on était capable de réaliser un réseau concurent !

    • Vlad

      Faut pas se leurrer, c’était surtout pour garder le monopole en France des telecom…c’était aussi bien politique que économique.

  • joe2x

    IL y a rien d’étonnant. Comme disais Viewty, le minitel était en pleine essor en 1995.
    C’était un outil formidable, dès les années 90, il était possible de commander en ligne, de réserver des billets de concerts, récupérer un numéro de téléphone.

    Je n’ai pas connu totalement cette période mais c’était extraordinaire à l’époque. Il faut remettre dans le contexte historique.

    2 erreur selon moi !
    Erreur 1 :
    Malheureusement c’était affreusement chère même pour une nouvelle technologie. France Télécom aurait du pratiquer des prix plus bas et serait tout de même resté rentable. Les gens auraient utilisé plus le service et aurait été plus dépendant.

    Erreur 2 :

    France Telecom n’a pas su exporter cette technologie. Dès les année 90, on était bien en avance sur bien des pays européens. Ils avaient rien durant cette période et un peu avant. Cela aurait pu marché très bien à l’exterieur.

    Sinon pour répondre à la question, si il n’y avait pas Internet. Et bien on se serait adapté avec les moyens du bord et on aurait été peut être plus heureux. Va savoir.

  • seksse

    c’est quoi la différence entre le minitel et l’internet si ce n’est le « www » et le « 3615 » ???

  • J-N

    « FT n’a jamais su exporter le minitel » : historiquement, c’est faux : le succès du minitel en France est dû au fait que le poste était livré à l’abonné gratuitement, et était doté d’un écran ET d’un clavier, à la différence de l’Allemagne ou de l’Angleterre, où le poste (qui se présentait sous la forme d’une sorte de clavier) devait être acheté par l’abonné (et très cher, d’ailleurs) ET branché à la télé… Une solution pas pratique du tout. C’est ça qui explique que le minitel ait si bien marché en France et pas ailleurs.

  • Vaykadji

    Euh, bah et la FDN là-dedans?

  • laurent

    Le minitel était affreusement cher en terme du coût de la communication.
    Heureusement que cette merde n existe plus

  • Olivier Kirjastonhoitaja

    #PTT

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
La redevance TV, universelle dès 2018 ?

La redevance TV sera-t-elle universelle à partir de 2018 ? C’est en tout cas l’un des chantiers voulus par le gouvernement d’Emmanuel Macron. L’exécutif prévoirait de lancer d’ici l’été une réforme majeure de l’audiovisuel public. Outre cette taxe qui touchera donc aussi…

Asus Transformer Mini : le premier PC portable Windows 10 4G « Always Connected » débarque

Asus lance le Transformer Mini, le premier PC portable 2-en-1 4G débarque en Europe, voyons sa fiche technique en détail. Cet ordinateur portable possède comme particularité d’avoir un écran détachable afin qu’il puisse être utilisé comme une tablette. Fonctionnant sous Windows 10, les adeptes du système d’exploitation de Microsoft peuvent jouir de la fonction “Always Connected”.