France Mobile : une plateforme pour forcer les opérateurs à couvrir plus de territoire

La France a toujours eu un problème de disparité de la couverture mobile, les opérateurs n’ayant jamais été poussés à s’implanter dans les villages reculés n’engrangeant que peu de revenus pour eux. La plateforme France Mobile est désormais lancée par le gouvernement, et permettra aux élus locaux de rapporter ces problèmes à l’Etat pour pousser la couverture du territoire.

facebook hors ligne reseau

La France a toujours eu un énorme problème concernant son réseau : la campagne et les zones peu denses ne sont jamais desservies par les opérateurs. Problème qui existe depuis des années déjà, mais qui a pris une ampleur considérable avec la venue du smartphone et de la 3G/4G.

Les opérateurs sont loin d’être motivés toutefois, puisque ces zones ne représentent que peu de revenus pour eux. L’une des solutions adoptées désormais est de mutualiser l’installation d’antennes afin que tous les opérateurs s’installent et partagent les frais.

Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique, a également mis en place désormais la plateforme France Mobile. Son but ? Donner le pouvoir aux élus locaux de remonter les problèmes de couverture réseau de leurs circonscriptions, afin que l’Etat s’y penche également.

Chaque élu disposera ainsi de son identifiant sur la plateforme de signalement, fourni par le département ou la région. Les problèmes seront ensuite remontés aux préfets de région, qui prioriseront les plus urgents, qui seront ensuite étudiés par l’Etat.

Le but de l’opération est de renouer le dialogue entre les régions et les opérateurs afin de pousser le développement du réseau sur les petites localités. Pour le moment, seule l’ARCEP exerce une véritable pression sur les opérateurs pour cela.

Difficile toutefois de savoir si l’opération aura un réel impact, ou sera un coup dans l’eau. Elle semble tout de même assez optimiste dans son fonctionnement, puisque les opérateurs français n’ont aucune obligation légale de s’implémenter.

Qualité de couverture réseau par opérateur : l’ARCEP lance une carte interactive

Réagissez à cet article !
  • ano0

    « Difficile toutefois de savoir si l’opération aura un réel impact, ou sera un coup dans l’eau. Elle semble tout de même assez optimiste dans son fonctionnement, puisque les opérateurs français n’ont aucune obligation légale de s’implémenter. »

    par contre quand il s’agit des grosses métropole, là, il y a pas de soucis, ils se battent tous comme des chiens enragés, prêt a mordre l’autre si il le faut pour avoir le nonoss …

  • iAndroid

    Encore le genre de « Commission d’enquête » pour que certains fonctionnaires justifient leur existence et leur salaire suite à des remaniements internes…
    C’est pour moi un coup d’épée dans l’eau et officieusement leur discours est plutôt « ils veulent du haut débit ? ben ils n’ont qu’à habiter en ville au lieu de vivre dans des coins paumés ». Et ce genre de discours je l’ai déjà eu de la part d’une opératrice SFR quand je les ai quittés à cause de la mauvaise couverture, elle m’a répondu « ben faut déménager et habiter en ville monsieur et là vous aurez du réseau », et là je n’ai pas pu me retenir envers elle…

    • crachoveride

      Clairement un manque de professionnalisme de sa part :-/

  • Alfred

    Comment l’état espère avoir une couverture totale si les opérateurs sont occupés à faire des promos tout le temps ? Avec 10€ les forfaits, il est normal que les opérateurs n’aient plus d’argent a mettre sur les réseaux ! On peut même remarquer la dégradation de nos réseaux!
    Si l’état veut un réseau parfait il va devoir aider les opérateurs à faire plus de marge (soit via une consolidation soit via une interdiction de promos), sinon il pourra toujours rêver pour voir une antenne en campagne pour 10 habitants.

    • crachoveride

      « Avec 10€ les forfaits, il est normal que les opérateurs n’aient plus d’argent a mettre sur les réseaux ! »

      Ne t’inquiète pas pour ça, ça a mainte fois été prouvé qu’ils se font de la marge, une entreprise en France n’a pas le droit de vendre à perte, et même Free avec son forfait à 2€ arrive à avoir de la marge donc avant d’avancer n’importe quoi renseigne toi un minimum :)

      « On peut même remarquer la dégradation de nos réseaux!  »

      Exemple? Bizarrement j’observe l’inverse, que ça soit en couverture 3G comme en 4G… (idem pour la Fibre ou Orange est premier et Free fait des bons de géant depuis les 2 derniers mois, depuis sa mutualisation avec Orange). Bref à aucun moment le réseau se dégrade tout opérateur confondu, bien au contraire.

      • alfred

        mais le souci est que tu es un blaireau ! car très clairement tu es la personne à ne pas savoir de quoi tu parles !
        montre moi la preuve qu’avec 10€ un opérateur fait toujours de la marge ! et tu comprends bien que gagner 0,5€ et 4€ ce n’est pas pareil ! avec 4€ tu peux investir 3€, tandis qu’avec 0,5€ tu peux rien faire. Donc même si une entreprise en France n’a pas le droit de vendre à perte (et encore, ce n’est pas totalement vrai), il y’a une différence entre gagner de quoi investir, et gagner de quoi vivre. Si les opérateurs font de la marge, bah explique moi, mr qui sait tout, pk ils licencient et pk ils n’embauchent pas ? pk Free ne déploie pas la fibre ? pk Free n’a toujours pas sorti sa box ? pk Free sous traite la totalité de sa relation client à l’étranger ? pk les opérateurs achètent Huawei pour les antennes au lieu d’Alcatel (depuis 2010 puisque mnt Alcatel n’existe plus justement à cause de ça) ? pk le réseau ADSL est en qualité catastrophique ? pk les poteaux cassés ne sont pas réparés ? pk les zones blanches sont toujours pas couverte totalement ? pk on est passé de 6ème mondiaux sur le marché télécom à 20ème ?
        Vas-y ! explique moi ! Peut être c’est toi qui doit se renseigner avant d’ouvrir la bouche

        • tabo56

          +10

  • glenda

    Pour rectifier les propos de l’article, ce n’est pas le département ou la région qui donnera leurs identifiants aux élus mais les préfectures de département ou de région.
    Concernant les autres propos, je souhaite juste indiquer que le service universel de la téléphonie mobile n’existe pas (contrairement à celui du téléphone fixe) et qu’il est utopique de penser que tout le territoire sera couvert par les 4 opérateurs en 4G. Néanmoins, je trouve utile que la plus petite commune fasse connaitre ses problèmes de couverture et que tous les acteurs concernés essaient de trouver une solution pour améliorer le service. On ne résoudra pas tout mais cette plateforme permettra de faire un point réel de la couverture et contre-balancer ce que les opérateurs affirment dans leurs campagnes de communication.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Le Lenovo Moto Z noir profite de 2 bons plans du côté de l’enseigne en ligne de Darty. Une baisse de prix cumulée à une offre de réduction supplémentaire, permet de l’avoir à un bon tarif : 379 euros avec…

ec0bc3fb719b3e5760afe98e2f3c5fcb:::::::::::::::::::