Frais roaming : la fin des frais d’itinérance en Europe est repoussée à 2018, au mieux !

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 20 h 24 min

Éternelle arlésienne de la téléphonie mobile, la fin des frais d’itinérance en Europe vient de subir un nouveau revers. Non-seulement elle serait renvoyée aux calendes grecques, avec un nouvel examen au milieu de 2018 au mieux, tandis que les pays membres étudieraient un autre système à mi-chemin entre le roaming et une solution acceptable pour le consommateur.

Sans cesse repoussée (initialement prévu en 2015), l’examen des frais d’itinérance sur le territoire européen est en phase d’être à nouveau repoussé. En cause, le Conseil européen (Chefs d’état et du gouvernement) qui use de tout son poids pour un report de toute la procédure. On a ainsi la désagréable impression qu’en haut de l’échelle, personne ne souhaite évoluer dans le bon sens.

Le Roaming en Europe, nouvel examen en 2018
La fin des frais d’itinérance ? Rendez-vous en 2018 !

Pour éviter une énième déception parmi les consommateurs, les états membres sont à l’étude d’une alternative qui prendrait la forme d’une “allocation d’itinérance de base”. Un terme barbare qui signifie qu’il serait possible d’exploiter son forfait à l’étranger sans le moindre surcoût (tout comme en France donc) dans la limite d’une enveloppe pré-définie.

Imaginons qu’en France, vous disposer des appels, SMS et MMS en illimités ainsi que de 3 Go de 4G. Vous pourriez utiliser ce forfait à l’identique en Espagne selon les limites de l’enveloppe roaming prévue. Si vous dépassez celle-ci, alors vous seriez facturé d’un surcoût à l’image de ce qui se pratique aujourd’hui depuis de nombreuses années.

Notons que les fameux frais d’itinérance nouvelle version dont il est question serait néanmoins encore moins cher que ceux d’aujourd’hui car les frais de roaming baissent ponctuellement ces dernières années. Ces diminution du coût continueront encore progressivement à l’image de ce que nous connaissons déjà.

Notons que ce sujet est très sensible pour les opérateurs mobiles européens qui donnent l’impression d’user de tout leurs pouvoirs pour retarder un maximum cette évolution logique et incontournable pour tous les “citoyens européens”. Rendez-vous en 2018 !

Via

Réagissez à cet article !
  • magalie45

    Le but des opérateurs c’est de retarder au maximum pour faire le plus possible de bénéfices avant l’échéance.

    • Exactement, Money, Money, Money …

    • joe2x

      Surtout je ne sais pas comment cela peut se passer.

      En france, on a plein de forfait illimité. Donc pour un opérateur francais, si on appel en illimité, ils vont pas mal douillé, parce qu’il faudra que l’opérateur francais paye l”opérateur étranger le droit d’itinérance.

      Et à l’opposé si l’opérateur étranger ne propose pas l’illimité, l’opérateur francais ne va pas pouvoir faire payer des droits d’itinérance.
      Cela m’a l’air compliqué cette histoire

  • dfdsf

    chez free on deja presque toute l europe gratuite en roaming ,donc Bruxelles on s en fou un peu!

    • joe2x

      ceux qui ont initié le roaming, c’est avant tout Virgin Mobile pour se différencier.

      Et puis est venu Free et B&Y en effet

  • DuncanV

    C’était couru d’avance, tout ça pour continuer à se faire grassement payer.

  • Cudderisback3

    D’où l’avantage d’avoir un forfait un minimum solide pour éviter ces coûts. Moi même, en ayant un Forfait Sensation 10go chez Bouygues Telecom, je n’ai pas de frais de Roaming. Je peux appeler à l’étranger (mobile et fixes) depuis l’étranger vers la France, depuis l’étranger vers l’étranger,et utiliser la totalité de mon forfait data à l’étranger, sans surcoûts. (Etranger= Europe, USA et Chine).
    Idem pour les SMS et MMS.
    Tout en bénéficiant d’un réseau qui claque.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
HTC : le rachat par Google est imminent

Le rachat de la division mobile de HTC par Google semble se concrétiser alors que le constructeur taïwanais a annoncé la suspension des transactions de ses actions en Bourse, prévenant d’une annonce majeure qui sera faite dans les prochains jours.

OLED : LG et Samsung y investissent 25 millions de dollars !

Samsung et LG, deux des plus acteurs sur le marché des dalles OLED, viennent d’investir conjointement 25 millions de dollars dans une entreprise allemande baptisée Cynora. Cette firme est spécialisée dans le développement d’une technologie OLED de pointe. Qu’est-ce que les 2 marques nous réservent ?

5d52492f3ba07eb114a72e99e9e8d74c[[[[[[[