Frais roaming : l’Europe n’est pas prête de supprimer les frais d’itinérance

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 20 h 16 min

Tout semblait aller pour le mieux concernant les frais d’itinérance. L’abolition des frais de roaming semblait acquise pour cette année 2015. Appels, SMS et connexions Internet mobiles depuis un pays de l’Union Européenne devaient ainsi être décomptés du forfait initial de l’abonné, sans le moindre surcoût.

Mais c’était sans compter un nouveau revirement qui risque de faire pencher la balance du mauvais côté.

Et même s’il ne faudrait pas céder à l’alarmisme, le dernier dîner entre le Commissaire européen en charge du numérique, Günther Oettinger, et les ministres en charge des Télécoms des 28 pays membres de l’union, a laissé un arrière-goût amer.

Pour ne pas froisser les états et probablement le lobby des opérateurs mobiles, un consensus semble se dessiner dans les mois qui viennent. La suppression des frais roaming apparaît bien loin.

Pour parvenir à un accord dit gagnant-gagnant, l’idée serait donc, selon un proche du dossier, de maintenir les frais d’itinérance tels que nous les connaissons mais de les baisser fortement afin d’impacter le moins possible l’abonnée européen tout en permettant aux opérateurs de pouvoir facturer les échanges.

Le projet, tel qu’il avance aujourd’hui, vise à facturer la minute d’appels sortants en Europe 0,05 centimes d’euros. Actuellement, nous sommes à 19 centimes la minute. Cette disposition pourrait prendre place d’ici le mois de juillet 2016. QUID de ce qu’il est envisagé au sujet des SMS, des MMS et surtout de la data mobile ? Nous n’en saurons malheureusement rien.

Les connexions en 3G/4G sont encore sévèrement facturées au Mo. Actuellement, il faut compter 20 centimes le Mo tandis que les appels sortants reviennent à 19 centimes par minute. Maigre consolation, quand on reçoit un appel, il faut seulement compter 5 centimes par minute. Chaque texto coûtant alors 6 centimes.

Ces dernières années ont certes amélioré bien des choses, mais il reste encore une marge de manoeuvre réelle pour décharger le consommateur. Que pensez-vous de cet énième revirement au sujet des frais roaming en Europe ?

Via

 

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • arenzano

    Ce que j’en pense ? Je serait curieux de la contrepartie personelle qu’il a obtenu en échange de ce revirement. Vive la démocratie.

  • arenzano

    Je vais être plus direct, c’est quand il y a autant d’argent en jeu qu’il faut se préoccuper de la corruption. Comment une décision votée et annoncée peut elle changer entre la poire et le fromage, et quelques verres, au caprice d’un seul homme ??????

    • Insomnia

      Et oui un seul qui a surement reçu un gros chèque ou quelque chose qui lui a permis de changer d’avis, les élus de l’Europe fonctionne comme aux Etats Unis se sont les entreprises qui dicte leurs choix et non leurs propre conscience

  • joe2x

    Je pense qu’il ne faut pas penser qu’en tant que consommateur et comprendre les répercutions.

    Pour ma part je comprends tout à fait. Parce que s’il y avait une suppression totale, il y aurait une concurrence entre tous les pays européens.

    Nos opérateurs nationnaux serait largement gagnant parce que nous sommes parmi les moins.

    Quand nous avons un forfaits illimité voix + 3 Giga pour pas chère et cela sans engagement dans d’autres pays, ils parlent plus en 100 aine de Méga et la voix illimité plutot rare.

    Il y aurait une concurrence trop sévère entre opérateurs. Pour les hollandais et allemands, ils n’y aurait plus de raisons de s’abonner chez eux mais en France par exemple

    • Esteban

      Sauf que vous oubliez une chose… pour souscrire à un abonnement mobile auprès de la plupart des opérateurs français il faut être domicilié en France métropolitaine.

      • joe2x

        Exact, mais tu demandes à un ami francais ou sinon t’inquiète ils trouveront une combine. Il y aura des contournements qui développeront sans problème.

        C’est le jeu du chat et de la souris.

      • Insomnia

        Vrai et faux, tu peux acheter une carte mobile en bureau de tabac et il est jamais demandé quoi que se soit après tu peux te créer une adresse bidon elle ne sont même pas vérifié….

        • joe2x

          Pour le prépayé en effet mais c’est plus compliqué pour postpayé (abo classique).
          Vu nos prix, il y a meme presque plus de prépayé et l’allemand par exemple prendrais plutot un abo classique bien plus intéressant

          • Insomnia

            Tout à fait….

    • Insomnia

      Faux…c’est simplement un soucis de gros sous, FREE arrive à vivre avec ces forfaits actuels, pourquoi les autres ne le pourrait pas ?? Tous simplement pour les dividendes qui serai bien plus petit pour les actionnaires et rien de plus et en rien ça ne porterai préjudice.
      En clair les opérateurs ne veulent surtout pas que l’on touche à leurs pactole et rien de plus….

      • joe2x

        Gros sous, peut être mais en tout cas, soit bien conscient
        secteur telecom = secteur très malade économique = restructuration au niveau des emplois.

        Chez SFR, il y a 2 ans, 1200 ont été remercié sur 10 000 pers en idf. Mes collègues amis m’ont raconté que depuis le début d’année que les bureaux se vident à vitesse grand V depuis la fusion avec Numérique cable. Plein de place libre sans PC ne sont plus occupé.
        Chez Bouygues, j’ai entendu parlé de 1 poste sur 3, c’est bien pire. Il y a beaucoup plus de prestataires. Mais avant, Bouygues a du vendre leurs antennes, leurs murs de data center à BNP (cf google) pour le relouer et récupérer du cash/trésorerie rapidement. Et il y a bien d’autres choses.
        Chez Virgin Mobile, il faudrait que je téléphone à un ancien collègue. Cela doit pas être mieux.
        Orange, je ne sais pas trop.

        Dans la prestation, les sociétés du département telecom essaie d’envoyer leurs employés vers leurs autres départements si cela est possible. Le secteur est tellement moisi maintenant.

        Après pourquoi Free arrive? Très bonne question.

        Raison 1 :
        parce que Free a arrété d’investir dans la fibre. Et en plus le nombre d’abonné relié est ridicule. Ils se concentre à fond sur le mobile alors que la fibre coute extrèment simple.
        Raison 2 :
        un système beaucoup plus simple. Free a juste 4-6 profiles max et uniquement pour les particuliers. Orange et SFR ont énormément de profiles à se trainer, plus d’une centaines (particuliers, pro (avec adsl simple, double adsl en parralèle, ..)

        Bref malheureusement le cout de fonctionnements est plus lourd chez Orange/SFR à cause de leur technos historiques qu’ils sont obligé de se trainer parfois.

        • Insomnia

          Excuse bidon des opérateurs, ils ont pas viré parce qu’ils perdaient de l’argent mais simplement que leurs dividendes auraient simplement fondu comme neige au soleil….c’est la vie des sociétés côtés en bourse….
          A chaque fois qu’une entreprise d’apporte pas les dividendes que les actionnaires demande, on réduit les employés…il y a que Bouygues qui à pas eu de chance mais normal, ils ont profité de tarifs privilégier pendant des années et ça c’est terminé au mauvais moment, donc on a vu le résultat…

          • joe2x

            Les opérateurs ont voulu maintenir les dividendes sinon elles auraient fondu comme neige au soleil s’ils n’avaient rien fait, comme tu l’as dit.
            Et comme tu le sais, les bénéfices sont répartis entre actionnaires et la sociétés elle-même.

            Qu’est ce que cela veut donc dire?
            Que leur résultats ont extrèment baissé. :) Sinon il aurait maintenu dividende et salarié.
            Et donc je maintiens secteur telecom = secteur très malade économiquement

            Et comme toute société coté en bourse, l’effet pervers, est que l’on est aussi obligé de maintenir les dividendes au risque que les investisseurs de s’en aillent ailleurs. Les investisseurs ont pris un risque de placer de l’argent chez ces opérateurs. Et tu connais la suite…. Or ils sont nécessaires pour la survie de la socité également (trésorerie, …)

    • Maisquelconceluila

      Un consommateur qui lèche les boules des opérateurs, j’hallucine…
      Fait leur un don ou du bénévolat tant que tu y es non ?

      • joe2x

        Ne crois tu pas qu’il vaille mieux prendre un peu de recul et éviter d’émettre des conclusions hâtives?

        Connais tu un peu le milieu des télécoms de l’intérieur?

        Je le connais un peu mais il est vrai je n’ai pas leur données comptables (bilan de leurs passifs et actif/compte de résultat/hors bilan/flux de trésorerie…) pour une analyse financière. Je n’aurais pas les compétences mais ce serait le moyen le plus fiable de connaitre la véritable valeurs des entreprises et de comprendre leurs logiques financières et voire si c’est réellement des enflures ou non!!!!

        Bref, je prends du reculllll.

        Pour que l’économie fonctionne, il doit y avoir certaines régles, sinon ce serai ultra libéralisme.

        Dans tous les cas, nous Francais, nos opérateurs seraient parmi les gagnants vu les prix de nos voisins (peu d’illimité, beaucoup d’abonnements avec engagements, …).

        • Insomnia

          Sauf que l’on ne devient pas opérateur du jour au lendemain, soit on rachète l’un d’entre eux soit d’attendre qu’une licence se vende mais comme c’est l’Etat qui en ai le détenteur je doute qu’ils le fassent de bon coeur donc pas de soucis de ce côté…

        • cim

          Slt

          dit pas n importe coi mec faut un compte bancaire en France pour avoir un abonnement le pire de tout c le corporatisme dont tu ait parti apparemment parti il y a pas de recul qui tienne les opérateurs Français nous on assez entubes.Des Oranges et Sfr qui nous facturaient des abonnements a 35 € pour 2H d appel pas de sms ni mms et encore moins du data si ça c pas de l’enculerie c quoi ???? qu ils ailles se faire foutres et que les électeurs oubli pas qui s ‘est le fils de pute et le parti qui veut pas supprimer le roaming pour les Européens a bonne entendeur salut

          • joe2x

            Salut Clm,

            En effet pour le compte bancaire, mais tu peux faire proxy et ensuite moi, allemands, je te fais des virements SEPA (en europe) sans frais tous les mois.

            Si à l’époque 35€ = 2h + 10cts le sms était la valeur correct. Pourquoi pas?
            Comment fais tu pour déterminer que c’est de l’enculerie ou pas? Sur quoi te bases tu?

            As tu pensé à prendre en compte les investissements dans les équipements de l’époques, les licences UMTS 3G qui étaient très chère, .. et bien d’autres choses. Bref le résultat net.
            Si on en est arrivé là avec une telle densité, avec des antennes dans des coins reculés meme parfois en montagne, peut être est ce du à des recettes importants ayant permis des investissements lourds.
            + de recette = + d’investissement

            L’enculerie, je dirais plutot:
            – les transports en commun surtout le train. Juste pour faire un malheureux 100km, 1h de train. Par exemple Paris Orléans, cela me coute un peu moins de 20€ l’allée, soit 2 forfaits pour l’allé et retour lool.
            – les péages
            – le cinéma
            – les assurances

            Il n’y a pas que Bouygues qui a bloqué mais je dirais que ce serait même plutot les autres opérateurs tel que Vodaphone ou KPN. Bouygues aurait tout à gagner par rapport aux prix de KPN :

            KPN : 300min voix + 500Mo = 20€ sur 2 ans ou 27€ sur 1 an
            et cela m’étonnerais qu’il y ait les sms illimités.
            https://mobiel.kpn.com/sim-only

    • Insomnia

      C’est faux car pour se permettre des choses comme FREE en Europe il faut également mettre la main sur des licences que seul les Etats peuvent vendre donc….

      • joe2x

        Je ne parlais pas de l’introduction d’un nouvel opérateur dans un pays, et donc pas de besoin d’une licence.

        Avec des terminaisons gratuites, de leurs pays, les hollandais/allemands pourraient alors téléphoner (ou envoyer des sms) de manière illimité pas cher SANS engagement avec nos abonnements alors qu’ils ne pourraient pas le faire en s’abonnant directement dans leur pays avec Vodaphone, T-Online, KPN, ..

        En effet il faut un compte bancaire du pays (par exemple Francais) mais rien n’empèche que tu fasses proxy. Moi, hollandais, je te fais un virement tous les mois et tu me souscris à un abonnnement avec ton compte.

    • Cela dit dans certains pays, la concurrence ferait du bien, L’Espagne détient les prix les plus chers et une économie à la ramasse par exemple. Pas cool pour les consommateurs.

  • Insomnia

    Mouai le lobby des telecom fonctionne comme aux Etats Unis, en clair l’Europe n’est pas réellement dirigé par nos élus mais bien par les grosses entreprises d’Europe…Si on veut une Europe soudé il faut passer par là mais plus on avance dans les années et moins l’Europe parait crédible pour le reste du monde…..
    De plus ce que je comprends pas c’est que différents opérateurs comme FREE qui nous offre du roaming inclus dans le forfait….

    • joe2x

      Et bien, il y a une telle concurrence en France que les opérateurs ne savent plus trop quoi inventer pour attirer des nouveau clients.

      On a déjà en effet des formules Europes.

      Soit 5 semaines chez Bouygues ou Free ou Tous les weekends chez Virgin Mobile. On essaie de se différencier.

      J’imagine que ces 3 opérateurs payent l’itinérance sans répercuter le prix pour nous. Ils estiment que cela vaut le coup pour séduire le client.

      • Insomnia

        Je pense que c’est comme pour nous ils ont su s’arranger avec les opérateurs pour des frais de terminaisons….

  • Atlas

    J’ai pu profiter de la data gratuite à l’étranger…ça change tout !

  • Goodgame

    Encore ces connards de politiciens qui ont succombé aux lobbyistes, ce afin d’engraisser ces fdp d’operateurs qui n’ont jamais assez de fric, voilà le résumé.
    Sinon en Belgique on paye entre 10 cent et 50 cent le MO de BASE. Je vous laisse imaginer la facture hors du pays… Ne prenez pas les tarifs français comme généralité.

  • DELAUNEY

    Ce qu’il faut retenir c’est que le Lobbing est plus puissant que la démocratie, enfin si on peut parler de démocratie

  • User Root

    Tu m’étonnes !
    Bonjour la source de revenu !