Fin des frais de roaming en Europe : « une victoire extraordinaire pour les consommateurs »

Ce jeudi 15 juin 2017 est un jour à marquer d’une pierre blanche. Aujourd’hui, après des années d’une attente fébrile, des années d’oppression par des opérateurs toujours plus avides, des années de lutte acharnée pour une cause juste, nous sommes parvenus à nos fins. Aujourd’hui, le roaming, ou les frais d’itinérance téléphonique, a pris fin en Europe. Champagne !

roaming europe frais smartphone

Les associations de consommateurs luttent pour son abrogation depuis maintenant plus de 10 ans. Nous le savions depuis déjà quelques mois, dès aujourd’hui, vous ne payerez plus de frais supplémentaires lorsque vous désirez passer un appel ou envoyer un message à vos parents, à votre chien ou à votre boucher hors des frontières de votre pays. Franchement, c’est le moment de partir en petit week-end anticipé le bord de la côte Belge.

Le roaming c’est tabou, on en viendra tous à bout !

Comme l’a précisé l’ancienne commissaire européenne, Viviane Reding, actuellement eurodéputée, il s’agit d’une « victoire extraordinaire pour les consommateurs » ! Nous ne serons désormais plus punis par les opérateurs pour avoir osé franchir les frontières de notre pays de résidence !

Mais pourquoi ça a pris si longtemps ? C’est vrai, ça fait maintenant plus de deux ans qu’on en parle. Qu’est ce qui a coincé pendant si longtemps ? Selon Viviane Reding, ce sont les opérateurs qui ont fait leur maximum pour ralentir voire pour bloquer ce projet de loi. Réticent au changement et aux éventuelles pertes de profit que la mesure engendrerait, ils ont freiné du mieux possible les négociations avec les députés parlementaires de l’Union Européenne.

Elle fustige d’ailleurs les tarifs pratiqués autrefois par les opérateurs, les accusant de traiter les pauvres consommateurs que nous sommes comme de vulgaires vaches à lait. Difficile de lui donner tort.

Les associations de consommateur se réjouissent eux aussi ouvertement de cette loi. Leur seule crainte : une qualité de connexion médiocre en dehors du pays de résidence, un réseau mobile délaissé par la 4G au profit de la 3G et un débit internet moins performant.

Malgré tout, il y a de quoi se réjouir ! Vous comptez fêter ça comment ? Champagne ? Bière ? BBQ juste à la frontière Belge, Suisse ou Espagnol ?

 

 

Réagissez à cet article !
  • mounib Mekhilef

    Bonjour
    Moi je vais pouvoir dire bonne nuit à mes enfants et écouter leurs aventures de la journée, leur donner du temps, un par un sans me ruiner quand je suis en dehors de France. C’est un progrès. Ceci dit, je n’ai pas envie que les opérateurs soient ruinés non plus. Aucun intérêt sinon.

    • joe2x

      Si il y a un équilibre des communications entre chaque pays, il n’y a pas de raison que les opérateurs va couter cher aux opérateurs. Après ce sera le cas dans un sens unique.
      A voir

  • Djlnbel

    Très bonne nouvelle, on va pouvoir rester connecté sans se soucier de la surfacturation.

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    BBQ juste à la frontière Belge, Suisse ou Espagnol ?

    C’est pas gentil de se moquer des clients de Free.

  • Roaming = comme si j’étai chez moi dans le reste de l’Europe.
    Attention aux communication internationales, qui elle restent a haut tarif !
    Appler la réception de l’hôtel en vacance = international !

  • Lucas Bonneau

    Oui alors à voir si cela s’ameliore, mais étant chez Orange, nos voisins espagnols depuis que le roaming est terminé, ils semblent nous bloquer niveau navigation/data. Constaté lors de mes deux voyages en catalogne (haute,ouest). Il faut faire une recherche de reseau manuelle et selectionner Orange ES, sinon impossible de naviguer.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange : 66 000 clients privés de réseau dès le 15 novembre

En effectuant une opération de mise à jour sur son réseau 2G, Orange va impacter 66 000 de ses clients, qui ne seront plus dans la capacité d’utiliser leur téléphone. Ceux-ci devront soit changer d’opérateur, soit acheter un nouveau téléphone.

f7dee39460fad9832719e60abd5e0ea2CCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC