Foxconn a employé illégalement des étudiants pour assembler l’iPhone X d’Apple

Maj. le 22 novembre 2017 à 8 h 28 min

Une enquête du Financial Times révèle que Foxconn, sous-traitant taïwanais d’Apple, a employé illégalement des étudiants pour assembler l’iPhone X. Ceux-ci devaient travailler 11 heures par jour et la situation aurait durer trois mois. Pour Apple et Foxconn, la situation était évitable mais les étudiants étaient volontaires.

foxconn iphone x

Apple a fait assembler son iPhone X par des étudiants employés par son sous-traitant taïwanais Foxconn, nous apprend une enquête du Financial Times. Six d’entre eux ont confirmé avoir travaillé 11 heures par jour, certains pendant trois mois, dans le mépris le plus total du droit du travail local. Avec 1200 caméras à assembler par jour, le rythme de production était infernal. Une nouvelle polémique pour la firme de Cupertino : ce n’est pas la première fois qu’Apple est critiqué sur les conditions de fabrication d’un iPhone.

L’iPhone X d’Apple assemblé par des étudiants

Les étudiants étaient présents en tant que stagiaires pour accumuler de l’expérience mais surtout pour valider leur diplôme. Le problème étant qu’ils auraient été poussés vers les usines de Foxconn alors que leur formation n’avait rien à voir avec la tâche qu’ils on dû accomplir. Ils ont cependant ajouté avoir été volontaires pour ces journées prolongées et qu’ils avaient été rémunérés au black pour leurs heures supplémentaires.

Apple a réagi en ouvrant une enquête et a été en mesure de vérifier les informations du Financial Times. « Nous confirmons que des étudiants ont travaillé de manière volontaire, ont été indemnisés et ont perçu des avantages. Mais ils n’auraient pas dû être autorisés à travailler en dehors des heures de travail », a sobrement statué Apple en évitant d’utiliser le terme « illégal ».

Foxconn, qui remplace progressivement ses employés par des robots, a également fait son mea culpa. L’entreprise a reconnu les faits et confirmé collaborer avec des écoles pour embaucher des stagiaires. Elle a avoué qu’imposer des heures supplémentaires à des étudiants était contraire à sa politique interne, qui indique que les stagiaires doivent avoir un taux horaire hebdomadaire de 40 heures maximum. On s’interroge tout de même sur les liens entre Foxconn et les écoles de la région. Il paraît anormal que de jeunes étudiants en quête de validation d’un diplôme soient dirigés vers les chaînes de production de Foxconn. Sur ce point, Apple et son sous-traitant se sont montrés plus silencieux, préférant mettre en avant le fait que les étudiants étaient payés et volontaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung trolle encore Apple et l’iPhone X dans une nouvelle pub

Samsung s’amuse une nouvelle fois à troller Apple et l’iPhone X dans une pub. Est mise en scène une cliente dans un Apple Store qui se renseigne sur le dernier flagship d’Apple, et regrette que l’auto-proclamé « smartphone du futur » bénéficie…

iPhone 9 : des visuels révèlent son design complet !

Mise à jour 17 juillet 2018 : Une nouvelle photo partagée par Benjamin Geskin donne un aperçu de la face avant des trois modèles qui devraient être prochainement présentés par Apple. On y voit très peu de surprises hormis des…