Forfaits mobiles : pour le PDG d’Orange « les prix n’ont aucun sens »

Maj. le 3 juillet 2018 à 16 h 22 min

Les ventes privées et autres promotions sur les forfaits mobiles ne sont pas du goût de Stéphane Richard, PDG d’Orange. Selon lui, « ces promotions sont ridicules » et sont un risque pour l’avenir du réseau mobile en France. Les investissements en 5G et fibre optique sont tels qu’un retour à trois opérateur semble indispensable selon lui.

pdg orange promotions ridicules

La rumeur d’un retour à trois opérateurs enfle depuis quelques semaines. Bouygues Telecom a des vues sur SFR alors que Free Mobile souhaite prendre des parts chez Orange. Interrogé par Le Monde, Stéphane Richard, PDG d’Orange s’est exprimé sur le sujet. Selon lui, il est indispensable de revenir sur un marché à trois opérateurs en vue des investissements à venir. La 5G et la fibre optique ont un coût considérable.

La taille du marché français et l’importance des investissements à réaliser dans les années qui viennent, pour terminer le déploiement de la fibre optique et préparer la 5G, rendent difficile la viabilité de quatre opérateurs.

Il prend d’ailleurs l’exemple des Etats-Unis pour illustrer son argumentaire. Outre-Atlantique, deux grands opérateurs préparent leur fusion pour revenir sur un marché à trois acteurs. Pourtant, les USA comptent 300 millions d’habitants et donc autant de potentiels clients. Mais le territoire est bien plus étendu. En revanche, les forfaits sont beaucoup plus onéreux. Rien de comparable aux offres promotionnelles en France.

Pour Stéphane Richard, « les promotions sont ridicules »

Ces promotions, Stéphane Richard est loin de les apprécier. Elles sont un « spectacle » qui ne sert pas le marché et qui n’est pas souhaitable pour l’avenir de la téléphonie mobile. Selon lui, « les pormotions sont ridicules, à des prix qui n’ont aucun sens ». Elles favorisent le manque de trésorerie des acteurs du marché, plus particulièrement Free et Bouygues Telecom.

Malgré cette volonté de revenir à trois opérateurs aucun acteur ne semble prêt à partager le gâteau. Car cela impliquerait des contreparties en termes d’emplois, d’investissements et de prix. Et ça, le consommateur non plus n’est pas prêt à l’accepter.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !