Flappy Bird retiré du Play Store car trop « addictif » d’après son développeur

Date de dernière mise à jour : le 18 mai 2016 à 14 h 11 min

Ces derniers jours, l’actualité du Play Store a été marquée par le buzz généré par le succès puis le retrait de l’application Flappy Bird. Un retrait qui reste assez incompréhensible quand on sait que le jeu rapportait 50 000 dollars de recettes quotidiennes à son auteur. Pourtant il semblerait que ce soit justement ce succès qui ait poussé le développeur du jeu, Dong Nguyen, à retirer l’application de la plateforme.

Et c’est dans le cadre d’une interview récemment accordée à Forbes que s’est confié le jeune développeur vietnamien de 29 ans, confirmant que c’est justement le buzz généré par Flappy Birds qui avait motivé son retrait. Pourquoi ? Tout simplement parce que le jeu était devenu trop addictif pour nous et trop stressant pour lui.

Flappy Bird, un retrait motivé par un succès trop rapide ?

Lorsqu’il a conçu son jeu, Dong Nguyen cherchait alors à offrir aux utilisateurs du jeu un passe-temps qui rime avec détente. Toutefois, le rapide succès qu’à su remporter le jeu suite à son lancement semble être tout le contraire de l’objectif qu’il cherchait à atteindre. Il précise d’ailleurs que l’attention que lui portait les médias qui l’a conduit au retrait de Flappy Bird puisque d‘après lui, c’est à ce moment là que les choses ont échappé à son contrôle.

Voilà ce qu’il déclare à ce sujet :

Flappy Bird a été conçu pour jouer quelques minutes lorsque vous êtes détendus. Mais il est devenu un problème le jour où il est devenu addictif (…) Afin de résoudre ce problème, il était préférable de le supprimer. Ma vie n’était plus aussi confortable qu’avant, je n’en dormais plus la nuit.

A noter qu’Nguyen n’a ni confirmé, ni infirmé les 50 000 dollars de recettes quotidiennes rapportés par The Verge mais s’est contenté de préciser que c’était une grosse somme avant de déclarer n’avoir reçu aucune menace de la part de le Nintendo comme l’affirmait la rumeur.

Bien que ce retrait soit définitif, il existe néanmoins des alternatives à Flappy Bird, à commencer par le téléchargement du fichier apk.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • J’ai un eu de mal à y croire quand même..Un peu beaucoup de mal même.

    • Jean-Louis Pétrod

      Vrai ou pas, c’est en tout cas ce qui l’a déclaré, mais c’est vrai qu’on n’est pas à l’abri d’un coup de buzz.

  • MaGiiC

    Il doit juste avoir des problèmes mentaux, retirer une appli qui nous rapporte 50 000$ par jour, il faut vraiment pas être bien.

    • Alexandre DIEUAIDE

      Et un futur procès pour plagiat xD

      • Jean-Louis Pétrod

        Je crois que nous ne saurons jamais le fin mot de l’histoire.

        • Alexandre DIEUAIDE

          Je suis pratiquement sur que Nintendo (ou l’ayant droit) n’aurait pas hésite trop longtemps si le succès se serait prolongé.

          • Jean Daniel Bellaiche

            J’ai lu qu’il allait refaire des jeux donc je ne pense pas qu’avoir eu du succès soit la vrai raison, car quand tu sort un jeu il faut s’attendre à ce qu’il ait du succès et espérer qu’il plaise sinon pourquoi développer un jeu si tu souhaite que personne ne l’aime?

          • Alexandre DIEUAIDE

            On peut créer pour son propre plaisir ou essayer d’innover aussi :)
            Après Le but de créer des jeux comme « Candy Crush ou Flappy Bird qui sont des « die n retry » dont le seul intérêt (gameplay ultra simpliste, aucun scénario et durée de vie pratiquement nul) est de partager son score après une partie et essayé d’être le meilleur parmi ses amis » est d’avoir du succès et de se faire de l’argent sans se prendre la tête je trouve donc le retirer car il y a eut un gros succès (surtout avec les rumeurs comme quoi le développeur aurait payer pour un monter dans le top)

        • Thelodger

          s’il a un procès peut être bien ^^

          • Applis by Tib

            C’est surement plus compliqué de ça…
            L’excuse de : « j’ai trop d’argent, je suis malheureux.. » j’y crois pas une seconde !

      • Hugo

        oui nitendo est jaloux

        • Alexandre DIEUAIDE

          En quoi ils sont jaloux, ils développent pas sur mobile.

        • Alexandre DIEUAIDE

          En quoi ils sont jaloux, ils développent pas sur mobile.

    • Silver

      Ou alors, ne pas être fada d’argent, contrairement à 99% des humains –‘, cela nous mène à notre perte !

      • Alexandre DIEUAIDE

        Le problème c’est que dans notre monde on doit rendre des comptes (c’est du donnant-donnant même si tout le monde ne sont egaux) donc à part aller vivre dans une forêt et ne vivre qu’avec les produits de la forêt on se doit de penser à l’argent

      • Alexandre DIEUAIDE

        Le problème c’est que dans notre monde on doit rendre des comptes (c’est du donnant-donnant même si tout le monde ne sont egaux) donc à part aller vivre dans une forêt et ne vivre qu’avec les produits de la forêt on se doit de penser à l’argent

  • jean-luc Mutabazi

     » Nous c’est plutôt son retrait qui nous stresse » Je trouve surtout pitoyable les gens qui s’achètent des smartphones à 300 € et + pour ce genre de jeux, autant se prendre un Nokia 3310 et jouer à Snake

    • Thelodger

      Snake qui, soit dit en passant, n’a pas de version potable sur le play store. Pas à ma connaissance :)

      • jean-luc Mutabazi

        Effectivement même avec le meilleur des smartphones et meilleur développeurs, on ne pourra jamais copier la magnificité des ceux de l’ancien temps ;-p

  • Thelodger

    Entre le plagiat de Nintendo et les rumeurs d’utilisations de machines virtuelles pour propulser son app dans les tops des stores d’apps, je pense pas que le stress soit une raison

  • Silver

    Développeur à l’âme humaine, qui à compris que l’argent n’était pas synonyme çà lui seul de bonheur ou simple développeur aguisé de technique de COM… l’avenir seul nous le dira !