Fin des frais de roaming / itinérance en Europe : qu’est-ce qui change ?

Nous sommes désormais le 15 juin, date qui marque la fin des frais d’itinérance (ou roaming) dans l’Union Européenne comme décidée par la Commission Européenne. Les forfaits de nos opérateurs évoluent en conséquence dès aujourd’hui, mais qu’est-ce qui a vraiment changé ? Pour vous répondre, voici les réponses à toutes les questions que vous vous poseriez.

roaming

Sur le marché des opérateurs et des forfaits mobiles, il est difficile de faire bouger les choses. Ces grandes entreprises sont si larges qu’en modifier le fonctionnement devient vite très compliqué… sauf si on les y force, bien sûr.

On parle très souvent de l’impact de la concurrence sur le marché, et il est vrai que Free Mobile en est un parfait exemple. Mais on oublie que les législations en vigueur peuvent également faire évoluer les choses.

Fin des frais de roaming en Europe, ce qu’il faut savoir

Et c’est exactement ce que nous pouvons fêter, aujourd’hui le 15 juin 2017, jour où les frais d’itinérance sont officiellement abolis dans l’Union Européenne suite à une décision de la Commission Européenne.

Mais qu’est-ce que va changer cette décision ? Pour éviter les pièges et savoir exactement ce qu’il vous attend, voici les réponses aux questions les plus communes que vous pourriez vous poser.

Que dois-je faire pour en profiter ?

Absolument rien. Sachez qu’il n’y a pas besoin d’activer une option sur votre compte, ou changer de forfait, ou quoi que ce soit d’autre. Tous les clients, même les clients professionnels, de tous les opérateurs y ont automatiquement le droit qu’importe la date de souscription de votre forfait ou son prix. Il s’agit d’une décision européenne, et non d’une nouvelle offre opérateur.

Qu’est-ce que ça signifie ?

L’abolition des frais de roaming dans l’Union Européenne implique une chose : votre forfait vous offre exactement la même chose en France ou dans un pays de l’Union. Il n’y aura donc plus de frais supplémentaires appliqués dès lors que vous passez un appel, envoyez un texto ou surfez sur le net avec votre forfait en Espagne par exemple.

Sans frais pour appeler, mais aussi recevoir des appels/textos/MMS ?

La distinction entre le fait d’envoyer ou de recevoir des appels (vers fixes ou mobiles), textos ou SMS ne se fait pas. Tant que votre forfait l’intègre, vous pouvez utiliser votre portable dans un pays de l’Union Européenne au même titre qu’à la maison.

Plus précisément, légalement, le décompte se fait au même titre qu’une communication nationale. Si vous disposez d’un forfait avec 2 heures d’appel, vous pouvez à partir de n’importe quel pays de l’Union appeler n’importe quel pays de l’Union pendant 2 heures. Pour les forfaits illimités… vous êtes illimités, tout bêtement, comme en France.

Ca ne marche que dans les pays de l’Union Européenne ?

Evidemment, oui. Pour rappel, l’Union Européenne intègre 28 pays (en date) : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède.

Malgré le Brexit, le Royaume-Uni est pour le moment toujours un pays membre. Aussi, il est compté dans cette liste. A terme, une fois le pays sorti de l’Union, les opérateurs n’auront pas d’obligation sur le roaming. A l’inverse, les futurs pays entrants, comme l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège, feront également partie de ces accords. Pour simplifier : si c’est dans l’Union Européenne à date de voyage, vous ne payez rien.

Toutefois, les opérateurs sont bien évidemment libres de rajouter d’autres pays à leur convenance, en tant qu’offre commerciale. C’est le cas du forfait Free Mobile par exemple, qui intègre également les États-Unis, le Canada, Israël et la Nouvelle-Zélande.

A combien de data ai-je le droit par mois, légalement ?

C’est là où la situation se complexifie quelque peu. La Commission Européenne a prévu une enveloppe minimale à respecter pour les opérateurs, qui est calculée selon votre forfait. Le calcul se fait sur le prix uniquement, faisant que les abonnés Free en 4G illimité n’auront pas le droit à de l’illimité en Europe.

Il y a toutefois une limite : si vous payez plus de 3.85 € HT par giga, vous aurez le droit au même forfait. Cette limite est là pour éviter que les petits forfaits ne se retrouvent avec des droits étranges. Ainsi, un forfait à 10€ chez Sosh (soit 8€ HT/mois), qui intègre 50 mo de data, n’aura pas le droit à 1 go de donnée en Europe.

Pour les autres, le calcul se fait selon cette règle :

2 x (prix du forfait hors taxe) / 7.7 = quota mensuel, simplifié en (prix du forfait hors taxe) / 3.85 = quota mensuel

A noter que le prix considéré est le prix hors promotion. Ce qui donne, mensuellement :

Prix TTC de votre forfaitVotre quota européen mensuel
10 €2 Go
15 €3 Go
20 €4 Go
25 €5 Go
30 €6 Go
40 €8 Go
60 €12 Go
80 €16 Go
100 €20 Go

A combien de data ai-je vraiment le droit mensuellement ?

Ci-dessus, vous avez le minimum légal auquel vous avez le droit. Dans les faits, chaque opérateur a fait sa propre tambouille. Aussi, Free Mobile propose 25 go de data avec son forfait unique à 19.99€ (ou 15.99 pour les abonnés Freebox).

Bouygues Telecom propose entre 5 et 25 go de data en roaming pour ses forfaits B&You et Sensation entre 20 et 100 go. SFR et Orange font plus simple en vous laissant exactement le même nombre de data en France et en Europe.

Une fois mon quota dépassé, dois-je payer du hors-forfait ?

Cela dépend encore une fois de votre opérateur, il faudra donc bien vous renseigner. SFR et Orange proposent généralement un débit réduit une fois votre forfait dépassé, comme en France en somme. Chez Bouygues, cela est lié à l’option gratuite fair use activable sur votre espace client.

A contrario, Free Mobile facture en hors forfait une fois les 25 go alloués dépensés. Faites donc attention !

Quelles sont les limites à ne pas dépasser ?

Outre bien évidemment les limites naturelles de votre forfait, la Commission Européenne a prévu quelques garde-fous pour éviter que certains n’abusent de ces nouvelles conditions. Le concept est simple : vous devez passer plus de temps dans votre pays (celui rattaché à votre forfait) qu’à l’étranger pour en bénéficier.

Votre opérateur pourra vérifier vos déplacements sur les 4 derniers mois d’utilisation. Aussi, si vous avez passé 3 mois en Espagne et un mois en France, vous prendrez des frais supplémentaires en pleine tête. Mais si vous partez 1 ou 2 mois à l’étranger avant de revenir en France pour l’année, vous n’aurez aucun problème.

Réagissez à cet article !
  • Jérémie

    Il est aussi utile de savoir qu’un appel (ou SMS/MMS) de la France vers un numéro Européen sera compté hors forfait !
    C’est ce qui est écrit ici mais pas forcément bien compris : « votre forfait vous offre exactement la même chose en France ou dans un pays de l’Union »
    Par contre, si j’ai bien compris, en étant dans un pays européen (hors France), les appels passés vers des numéros de ce pays sont compris dans le forfait !

    • sam

      c’est bien pour ceux qui habitent en frontières comme ça si tu veux appeler en espagne tu va en belgique c’est gratuit ;)

      • Jérémie

        Je ne suis pas sûr de ça. Si tu es en Belgique, je crois que tu peux téléphoner en Belgique gratuitement mais pas en Espagne.

        • Novaslash

          Si justement, l’exemple de sam fonctionne aussi c’est à dire avoir un forfait français, être dans un pays X et téléphoner (ou envoyer des sms) vers le pays Y, tous deux étant bien sur en Europe.

          En me renseignant hier, j’avais vu des exemples mais je ne retrouve plus la page.

          Et tu as bien raison de préciser que de la France vers l’Europe, ce n’est pas de l’itinérance donc les frais peuvent s’appliquer en fonction de son forfait. Et ce point est rarement clair car souvent on lit « Depuis la zone Europe ». Sachant que la France se situe en Europe, je pensais justement que je pouvais appeler ma famille en Belgique sans surcoût… Et bien non, loupé :/

          Edit : j’ai retrouvé les exemples pour te montrer que ce que sam a dit est autorisé :

          « Par exemple, si votre offre inclut 2h d’appels/mois : lors de votre voyage en Espagne, vous pourrez utiliser les 2h incluses dans votre forfait pour :
          – appeler vos proches restés en France ;
          – appeler votre hôtel en Espagne pour confirmer votre réservation ;
          – appeler votre meilleur ami qui travaille et vit en Allemagne.
          Si vous utilisez l’intégralité de vos 2h, vous serez bloqué ou facturé en hors forfait au tarif de la France métropolitaine selon votre offre. »

          • Jérémie

            Ah ok alors merci pour les infos !
            C’est étrange et du coup, seuls les appels de la France vers un numéro européen ne sont pas inclus.
            J’esperais aussi que ce soit inclus mais on ne va quand même pas râler car c’est un grand pas en avant !

          • Novaslash

            De rien Jérémie. Il s’agit quand même de notre argent et vu que tous n’est pas clair à 100% sur la fin du roaming, il vaut mieux s’entraider en se partageant les infos afin d’éviter les mauvaises surprise.

            Franchement, il me paraissait logique, au vue des formulations utilisées ci et là, que de la France vers l’Europe, ce serait également sans frais.
            Les opérateurs jouent sur les mots et ça a son importance car combien de personnes vont comprendre comme moi et donc téléphoner de la France vers un autre pays ?

            A mon avis, certains vont avoir des surprises si les opérateurs ne se décident pas à être plus précis.

          • Jérémie

            C’est dommage de devoir se poser tant de questions.
            Les opérateurs devraient être plus explicites au sujet des closes car effecetivement, on comprend tous quelque chose de différent et comme tu l’écris, certains vont avoir de mauvaises surprises…

          • Novaslash

            Surtout que là, c’est un sujet au niveau européen, ce n’est pas rien. Si tous les opérateurs de l’Europe, ou du moins une majorité, s’amusent à jouer sur les formulations de phrases, ça va gu*uler un peu partout pour quelque chose qui est pourtant simple à expliquer et à comprendre.

            Et le plus idiot dans l’histoire est que j’ai du passer par le forum d’entraide d’Orange (je suis chez cet opérateur) et lire la même question sur différents sujets pour avoir la réponse car sur leur site, la formulation utilisée est « Appels, SMS/MMS et internet sans surcoût depuis l’Europe ». ou encore « Vous pouvez utiliser l’ensemble de votre forfait depuis l’Europe dans les mêmes conditions que si vous étiez en France métropolitaine. » C’est ambigu et si on ne se pose pas la question à ce moment, on peut se faire avoir et ça va arriver.

            Certes, il y a moyen de trouver la réponse en passant par un moteur de recherche mais il faut quand même bien chercher car souvent, c’est flou sur ce point. Ça parle plus du danger des frais liés au dépassement de son quota de data.

        • sam

          Si, le problème c’est que UE elle a fait ce qui est en son pouvoir, mais pas dans le pays de résidence, car elle n’a pas ce pouvoir d’intervenir dans les affaires internes d’un pays malheureusement.

    • psgced

      Il me semble effectivement.

      Par exemple chez Sosh qui l’offre depuis quelques temps c’est écrit :

      « Appels, SMS/MMS et internet sans surcoût depuis l’Europe »
      Dès le 18 mai, les appels, SMS, MMS et l’internet inclus dans votre forfait seront utilisables sans surcoût lors de vos voyages en Europe, y compris en Suisse et en Andorre.

      « Fini le hors forfait en Europe »
      Vous pourrez utiliser l’ensemble de votre forfait depuis
      l’Europe dans les mêmes conditions que si vous étiez en France
      métropolitaine. Si par exemple votre forfait inclut 2h d’appels et que
      vous consommez 30min en Espagne, il vous restera 1h30 à votre retour en
      France. Le même principe s’applique aux usages voix, SMS, MMS et
      internet inclus dans votre offre et options.

      « Bon à savoir pour mes appels et SMS/MMS internationaux »
      Les appels depuis la France métropolitaine vers les numéros fixes et mobiles européens ne sont pas inclus dans mon forfait.

      Les SMS depuis la France métropolitaine vers les numéros européens sont inclus et illimités (sauf forfait Sosh 9,99€)

  • Bulldozer

    « Les abonnés Sosh mécontents également car ils perdent des services suite à l’intégration du roaming en Europe »

  • Nicokg

    Comment ça Islande Norvège Liechtenstein nouveaux pays entrants ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR : nouveau licenciement à la tête de l’opérateur !

Mais que se passe-t-il chez SFR ? Depuis quelques mois, l’opérateur au carré rouge pratique des licenciements à la pelle. C’est cette fois au tour de Henri Juin, le patron de SFR Business d’être remercié par l’opérateur, après seulement 4 mois d’exercice !

Orange Bank : le lancement aura lieu le 2 novembre !

Orange Bank sera lancé officiellement le 2 novembre d’après Stéphane Richard le PDG d’Orange qui l’a annoncé sur les réseaux sociaux. C’est un pari pour l’opérateur qui se lance dans une nouvelle activité, toutefois l’opérateur souhaitait être certain que le lancement se ferait sans accrocs.

870293af90f2a54234a713f310a4782e;;;