Fin des frais d’itinérance : NRJ mobile, Réglo Mobile et Budget Mobile pourront surfacturer le roaming

La fin du roaming en Europe est désormais une réalité. Sauf pour les clients de NRJ mobile, Réglo Mobile et Budget Mobile. L’Arcep a en effet publié une liste de 11 décisions qui autorisent autant d’opérateurs à facturer tout de même des frais d’itinérance à leurs clients. Des opérateurs qui sont tous des MNVO et pour une écrasante majorité destinés aux entreprises. Sauf ces trois. 

frais itinerance roaming

Se rendre de temps à autres sur le site de l’Arcep, le gendarme français des télécommunications, est toujours une mine d’or. Hier, lundi 19 juin, l’autorité a publié une série de décisions datées du 13 juin, qui offrent des dérogations au principe de la fin des frais d’itinérance en Europe à 11 opérateurs, des MNVO c’est à dire dépendant des 4 opérateurs nationaux pour leur réseau.

Fin des frais d’itinérance : NRJ mobile, Réglo Mobile et Budget Mobile et 8 autres opérateurs obtiennent des dérogations

Ces derniers pourront donc ne rien changer du tout à leur grille tarifaire et continuer à surfacturer leurs clients en déplacement s’ils le souhaitent :

  • Sybord
  • International Telecommunication Network France
  • Budget Telecom
  • Thales communications
  • Scopelec
  • MC Infinity
  • ITC Ariane Services
  • Euroditel
  • Euro-Information Telecom
  • Afone
  • Adista

Nombre de ces opérateurs sont en fait destinés aux entreprises. C’est par exemple le cas de Sybord, International Telecommunication Network France, Thales communications, Scopelec, MC Infinity (MC Group), ITC Ariane Services, Euroditel ou encore Adista. Mais trois autres sont en réalité destinés aussi aux particuliers. Et si leur nom ne vous évoque rien, c’est tout simplement parce que leurs forfaits sont commercialisé sous un autre nom :

  • Budget Telecom est en fait Budget Mobile
  • Euro-Information Telecom, est en réalité NRJ Mobile
  • Afone, est la société qui gère les forfaits Réglo mobile de la chaîne de supermarchés Leclerc

Outre ces dérogations, la situation face à la disparition des frais de roaming n’est pas la même en fonction des opérateurs. Ainsi Orange et SFR respectent les termes du texte, alors que Bouygues Télécom et Free Mobile réduisent leur quota de data à l’étranger. Des subtilités dans l’application de l’abolition des frais d’itinérance sur lesquelles il faudra être très attentifs au cours des prochains mois.

Réagissez à cet article !
  • noble “noblemomo99” momo

    réduisent le quota pour Free ?? alors qu’ils ont ajouté 20go de roaming ?? j’appelle pas vraiment ça une réduction c’est un peu mal dis…
    Sinon plus sérieusement j’ai bien compris l’idée c’est que l’enveloppe de 100go n’est pas valable en Europe mais dire qu’il baisse leur quota alors que l’autre jour vous disiez qu’il était multiplié par 5 ^^

    • MIDORIJIN

      Cherche pas, les ré dact ne parlent pas entre eux, donc ça ce contredit tout le temps (4 ar ticles en quelques jours pour la sortie du note 8, mi-aout, fin aout, début septembre et re fin aout).

      • noble “noblemomo99” momo

        je ne sais pas pourquoi mais ça ne me suprends meme plus :P

    • En réalité c’est une question de perspective : Free Mobile a augmenté l’enveloppe data à l’étranger à 25 Go. Mais dans le cadre de la fin des frais d’itinérance, en Europe, c’est en réalité une diminution de cette enveloppe : on devrait en effet pouvoir être en mesure d’utiliser son forfait dans les mêmes condition partout…

      • noble “noblemomo99” momo

        je suis d’accord sur le fais que ce soit une question de perspective mais quoiqu’il en sois sois free ajoute 20go de roaming car c’est la fin des frais d’itinérance on ne peut pas dire que free réduis le quota quand il a augmenté ^^

  • Deryxel

    Leclerc n’est pas une chaîne de supermarchés, ce sont des hypermarchés…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange : 66 000 clients privés de réseau dès le 15 novembre

En effectuant une opération de mise à jour sur son réseau 2G, Orange va impacter 66 000 de ses clients, qui ne seront plus dans la capacité d’utiliser leur téléphone. Ceux-ci devront soit changer d’opérateur, soit acheter un nouveau téléphone.

f32648f1a9a3ef5bf7209eb447f02e49EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE