Fin de l’obsolescence programmée : le Parlement européen veut vraiment que ça s’arrête

Le Parlement européen a demandé mardi 4 juillet 2017 à la Commission d’écrire une législation pour mettre fin à l’obsolescence programmée sur le territoire des 28 Etats-membres de l’union. De quoi mettre fin à des pratiques de trop nombreux constructeurs, y compris de smartphones, qui visent à pousser le consommateur à remplacer prématurément ses équipements. 

obsolescence programmee europe

Et si l’obsolescence programmée n’était qu’un lointain souvenir ? On vous le disait hier, le Parlement européen devait voter le principe d’une législation contre l’obsolescence programmée : cette pratique de trop de constructeurs qui tentent de pousser leurs clients à renouveler le plus souvent possible leur équipement high-tech, smartphones au premier rang. Un smartphone est ainsi remplacé en moyenne tous les deux ans, alors que rien ne l’empêche, la plupart du temps, de fonctionner beaucoup plus longtemps.

Fin de l’obsolescence programmée : le Parlement européen veut enfin une législation !

Le problème, c’est la quantité inimaginables de déchets électroniques, aussi appelé e-Gaspi (ou e-Wate en anglais) que nous générons : 14 kg par an et par personne. Ça pollue, gaspille de nombreuses ressources épuisables (métaux précieux, terres rares…), d’autant que tous les appareils jetés ne se retrouvent pas dans la filière de recyclage, et bien souvent les constructeurs ne s’embarrassent même pas à recycler les composants encore fonctionnels de leurs appareils.

Ainsi les parlementaires on demandé à la Commission européenne (ils n’ont pas le droit de rédiger les lois eux-mêmes) de leur proposer un texte qui doit mettre en place une “résistance minimum” des appareils standardisée par catégorie de produits, et également “un soutien apporté aux fabricants de designs modulaires, démontables, interchangeables”. Motorola appréciera !

En outre le texte demande de “décourager, sauf pour des raisons de sécurité” les pratiques qui empêchent de remplacer certains composants de l’appareil comme la batterie. DL’élu écologiste Pascal Durand qui a rapporté le texte explique que la mesure pourrait en prime aider à générer des emplois :

Quand on jette, quand on remplace et quand on ne répare plus les produits qu’on achète, on cause la perte d’un savoir-faire, d’un artisanat, la perte également de métiers de la réparabilité et du service. Ce sont des dizaines de milliers d’emplois qui ont disparu sur le continent européen

Et d’ajouter que “les consommateurs doivent avoir le choix et la possibilité de conserver un produit plus longtemps”. Désormais il appartient donc à la Commission européenne de rédiger un texte et de le soumettre au Parlement et au Conseil de l’Union Européenne.

Réagissez à cet article !
  • Papounet UT

    Il va se casser les dents le petit.
    S’en prendre aux lobbies ça n’a jamais rien rapporté.

    • so

      Tu crois moi j’ai commencé par réparer mes appareils moi même fuck les lobby

    • Insomnia

      Les lobbies comme tu le dis finissent pas plier avec l’UE, grand exemple les opérateurs téléphoniques ont pas réussi à tenir le coup sur le roaming ^^

      • Kirua

        Heu, je ne sais pas ou vous habitez mais ici, en Belgique la fin du roaming va entrainer une hausse (sournoise) des prix.

        ça a même fait gueuler notre ministre des télécommunications ^^

  • alexandre

    C’est bon ça

  • Borny

    Suffit, pour commencer, d’augmenter la garantie légale de conformité, à 5 ans minimum par exemple.
    Et pourquoi pas 10 ans même, sur le gros électroménager par exemple.

    ça augmenterait la qualité des produits et pénaliserait principalement ceux qui fabriquent et vendent de la merde…

    Quand je vois que globalement la durée de vie d’une voiture est de l’ordre de 10 ans… Enfin, quand on fait une prime à la casse pour les véhicules de moins de 10 ans… étendue à 8 ans par certaines constructeurs… Rien d’empêche de limiter cette garantie à un certaine kilométrage pour les voitures… Logique d’une voiture “vieillisse” plus rapidement si on parcourt 50 000 km/an que si l’on en fait 10 000.

    • doggy310

      Sauf que si on te vendait un électroménager garantit 10 ans, on te le vendrait le double du prix pour garder les bénéfs. Dans tous les cas, on se fera b*iser.

      • Borny

        Je n’en suis pas si sûr, les fabricants savent faire des produits qui fonctionnent facilement 10 ans.

        Dyson garanti ses aspirateurs 5 ans, KIA garanti ses voitures 7 ans. En 2014, Pour fêter je ne sais quoi, Honda à garanti un modèle de moteur à 10 ans ou 1 millions de km.

        Les fabricants savent comment réduire la durée de vie de leurs produits, notamment en rognant quelques centimes sur des composants de moins bonne qualité. Des composants plus fiables ne rendraient pas le prix d’une machine significativement plus cher.

        Ou pire, en investissant/recherchant comment réduire la durée de vie d’un produit pour qu’il tombe en panne après une certaine durée ou un certain nombre de cycle d’utilisations…
        Par exemple en plaçant des engrenages en plastique qui vont inévitablement défaillir avec le temps…

        J’ai deux voitures, une Golf 2 TD de 1989, soit 28 ans, 360 000 km et une Mercedes 190 TD de 1991, soit 26 ans, 335 000 km. A part les pièces d’usure (plaquettes, disques, filtres, transmissions, silent bloc…) elles fonctionnent toujours parfaitement avec un entretien raisonnable (j’ai la Golf depuis 11 ans, mais je roule peu avec depuis 6 ans, j’ai la Mercedes depuis 6 ans et près de 110 000 km).
        A côté de ça, j’en entend qui ont des problèmes graves sur leur voiture, des voitures dont la boite lâche… Des capteurs défaillants bridant la voiture…

        • doggy310

          Je dis pas que ça coûterai plus cher à fabriquer de faire de la qualité (sans doute un peu mais pas énorme), juste que le jour où ils seront obligé de faire 10 ans, plutôt que de te vendre 2 machines à 500 tous les 5 ans ils doubleront le prix et t’en vendront 1 à 1000 tous les 10 ans, histoire de garder les bénefs intacts.

          • Borny

            Sauf que la concurrence sera toujours là pour limiter cette inflation. Et ceux qui produisent déjà de la qualité n’auront pas grand chose à changer, peut-être légèrement leur prix (pour finalement intégrer cette garantie obligatoire).

            Mais c’est peut-être globalement déjà le cas, j’ai plutôt tendance à favoriser la qualité au prix.

            “On est jamais assez riche pour acheter peu cher” (facile à dire, mais c’est souvent vrai)

          • doggy310

            La concurrence à bas prix, qui induit souvent une qualité pas top, devra aussi augmenter. Car qui dit garantie plus longue dit plus de coût pour le constructeur, mais aussi plus longue dispo des pièces, donc les fabriquer ou les stocker plus longtemps etc… Et de base ils devront faire plus de qualité donc augmenter leur prix. Au final c’est les marques discount qui font de la m*rde à pas cher qui seront le plus emmerdé.

          • Borny

            “Et de base ils devront faire plus de qualité”
            Ou moins de “non qualité” (les pièces volontairement conçue pour mal durer, les composants volontairement choisi pour défaillir plus rapidement).

            Egalement mettre en place des circuits pour réparer à moindre coût.
            Des pièces détachées, souvent sous-traitées et communes à plusieurs fabriquants, sauf bien sûr des pièces spécifiques.

            Un condensateur reste un condensateur, une résistance idem… Changer une carte mère/fille complète pour un composant basique HS sur cette carte… (ça se fait).

            Une pompe ou un moteur générique, c’est une pompe ou un moteur générique.

            On peut également parler des vis avec des têtes spécialement conçues pour ne pas être démontées (ou avec des tournevis difficilement trouvables).

            “donc les fabriquer ou les stocker plus longtemps” Oui, j’ai pu acheter des pièces spécifiques Golf 2 en 2010.

            En sus, ça obligerait les fabriquants à plus réutiliser certains composants et non d’avoir des pièces bien spécifiques à chaque machine sans réelle raison, plus mutualiser. Avec pour conséquence une diminution des coûts pour les sous-traitants (qui doivent fabriquer des moules spécifiques à chaque nouvelle pièce).

            Si ça peut également avoir pour conséquence de ralentir la vitesse à laquelle les fabricants renouvellent leurs gammes… (Typiquement pour les constructeurs auto, une voiture pouvait être vendue durant plus de 10 ans dans les année 70-2000, aujourd’hui souvent un modèle reste en vente durant 5 années avant d’être renouvelé).

      • Insomnia

        Pas certains on peut prendre exemple sur les voitures, KIA par exemple propose 7 ans de garantie c’est un moteur de TOYOTA et pourtant les voitures TOYOTA ne le sont pas, la marque te propose pour 600€ de plus de passer la garantie à 3 ans, donc forcément ils savent que les pannes sont rare sur les premières années, exactement pareil pour l’électro l’extension de garantie est pas excessive donc forcément ils savent que le matériel est capable de tenir sans panne pour 5 ans.

  • Bulldozer

    Et il faudrait sanctionner ceux qui envoient les déchets électronique en Afrique.

  • yoyan

    Ce serait une bonne chose. Juste le fait qu’ils soient démontable faciliterait leurs recyclages.

  • Jérémie

    Enfin !
    J’epère qu’ils vont rapidement se mettre en action pour enrayer ce phénomène pourri !
    Le problème et que c’est rentré dans les moeurs. Il est devenu naturel pour les gens de jeter un appareil qui ne fonctionne plus ! Preuve en est, il suffit de lire tous les commentaires des gens qui trouvent normal de ne plus avoir de batterie amovible sur un smartphone….

  • cannasteve

    e-WaSte en anglais non ? Ca serait pas mal quand même à chaque fois devoir démonter un appareil pour changer un condo à 10 centimes ou autres…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple : bientôt des iPhone 100% made in USA, Donald Trump s’en réjouit

Apple, par l’intermédiaire de son PDG Tim Cook, a fait savoir au président américain, Donald Trump, qu’il compte construire trois grandes usines de fabrication aux Etats-Unis. C’est le candidat républicain qui rapporte l’information à la suite d’une interview accordée au Wall Street Journal. Ce qui amène donc à penser que l’iPhone sera bientôt un produit américain à part entière.

f2218657a8100a333c12feccaaa0b71bhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh