La fin de BlackBerry serait proche selon un analyste

BlackBerry est une société qui est sur le fil du rasoir depuis quelque temps, son système d’exploitation a été phagocyté par Android, iOS et Windows Phone. Cette situation l’a poussé à sortir le très bon Priv, dans l’espoir de remonter la pente. La réalité est bien plus dure que nous le pensions.

Tandis que les premières impressions indiquaient des ventes correctes pour le Priv, il y a maintenant des doutes sur le futur de la firme à la mûre sur Android, mais aussi sur leurs intentions de créer un nouveau terminal quel qu’il soit. Un analyste de TD Securities, Daniel Chan est visiblement de cet avis et indique que BlackBerry devrait bientôt annoncer sa sortie du marché en tant que constructeur également.

Pourtant, depuis le lancement du Priv, nous avions vu qu’un nouveau smartphone pourrait sortir en étant plus abordable avec comme nom de code « Vienna », le Priv restant très cher. Cependant, la firme avait dit que ses futurs smartphones seraient conditionnés au succès du smartphone sous Android.

L’absence de BlackBerry au MWC en dit long sur ses intentions pour Chan. Elle se concentrerait sur son entreprise et des décisions logicielles. Les résultats du dernier trimestre de 2015 de la firme ne devraient pas tarder à tomber, et nous en saurons plus dans les semaines à venir.

En attendant, si cette décision se confirmait, ce serait là un coup très dur pour l’entreprise, qui a toujours été présente et appréciée sur le marché des smartphones. Et ce, malgré un essoufflement de ses ventes et un côté professionnel que la firme n’arrive plus à mettre en avant comme par le passé, ce qui lui avait permis de se démarquer de la concurrence, en plus de son clavier physique.

Nous vous expliquions à ce titre il y a quelque temps que le Priv était un des meilleurs smartphones Android du moment. Néanmoins, cela ne reste qu’un avis subjectif mais qui est pour le moins alarmant. Que pensez-vous de cette analyse du retrait de BlackBerry, que l’on peut qualifier de pessimiste ?

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • kalachdroid

    ensuite htc.

    • Karim Bentahar

      Et après SONY et j’ajoute que HTC l’aura bien mérité : rien que le dernier à 700€ et plus comme ses concurrents alors qu’il est à la traîne par rapport eux. Les seules choses qui différencient ces smartphones sont 1- le prix, 2- le bouton HOME, 3- le slot. L’intérieur et l’extérieur sont quasi identiques. Pour HTC, il ne lui restait que le prix pour se différencier, malheureusement, il a choisit de s’aligner, quand, même Samsung fait des efforts sur ses prix.

      • Thierry Brez

        Samsung des efforts sur le prix ? 700 et 800 euros… Ben merde…

  • Audrey

    Oui, enfin, ça fait quoi ? 4, 5 ans, que les « connaisseurs » annoncent la mort de BB ? Bizarrement, il est toujours là

  • Thierry Brez

    Windows Phone le prochain ? :-)

  • Ariel

    De la manière dont s’est comporté Blackberry en ignorant -voir méprisant- ce que veulent vraiment les consommateurs, c’est à dire un appareil communiquant avec un OS sous Android, je pense que la firme l’a bien mérité. Leur système opératif maison, bien qu’il soit bon, dispose d’un choix d’applications ridicule, et ça a été pathétique de les voir essayer de nous l’imposer comme on jète un os à un chien, aucune campagne argumentant le plus de cet OS par exemple. Sans parler de leur politique de distribution et de com, c’est à dire zéro com et une plateforme de vente en ligne; on dirait que ça a été fait à contre coeur ou par des débutants en html. Ça me rappel Nokia et son symbian OS; pathétique aussi cette inflexibilité. Messieurs, c’est le consommateur final qui commande, pas les actionnaires; mettez vous ça dans le crâne.

    • Emmanuel Mystère

      Ah bon, première nouvelle. J’apprends ici que les possesseurs de BBs souhaitent un smartphone sous android. Faites un tour sur les forum BBs, tous vous contrediront. Le « seul vrai reproche » est le manque d’applications sur l’Os. Et ils ne sont pas vraiment responsable. Même une entreprise comme Microsoft a du mal à développer son nombre d’applis. BB a au moins essayé de s’ouvrir avec un portage d’android, l’erreur est de ne pas l’avoir fait avec Google mais avec Amazon. Quand à la vente de smartphones, ceci est conditionné par la volonté des opérateurs (les plus gros pourvoyeurs de smartphones). Je me rappelle à la sortie des Z10 et Z30 qu’aucun opérateur ne les vendaient, ils ne connaissaient même pas l’Os. Pour en avoir eu 2 (Z10 et Passport) ceux sont de superbes smartphones et très efficaces.

      Je suis d’accord avec vous sur un point, la très mauvaise com qu’ils ont l’habitude d’utiliser.
      Est-ce que Blackberry est mort?? non, est-ce que Blackberry mobile est mort?? Peut-être et j’en serait bien triste car ils font de très bon smartphones et un excellent Os.

      Mais ça se saurai si le fait de faire le meilleur était suffisant….

      • Oxygen

        Pour avoir vendu le Z10 en agence je te rejoins. Personne ne savait trop à quoi il servait. D’ailleurs soyons honnêtes, les vendeurs et conseillers en agence ne sont la que pour mettre en avant qu’une minorité de smartphones. D’ailleurs ils ne connaissent souvent rien. Aucun discours pro, le néant technique, une méconnaissance absolue des produits. Les pros viennent et ressortent avec un IPhone. Ça rapporte et voilà. Les Apple Store cartonnent car ils répondent non seulement à des critères techniques mais aussi à des passionnés. Bref les conseillers ne sont que des robots programmés à vendre sans cesse les trois même produits. Ceux qui rapportent le maximum. BlackBerry mérite mieux. Mais tant que les agences ne feront aucun effort il n’y aura aucun résultat.

  • Ariel

    De la manière dont s’est comporté Blackberry en ignorant -voir méprisant- ce que veulent vraiment les consommateurs, c’est à dire un appareil communiquant avec un OS sous Android, je pense que la firme l’a bien mérité. Leur système opératif maison, bien qu’il soit bon, dispose d’un choix d’applications ridicule, et ça a été pathétique de les voir essayer de nous l’imposer comme on jète un os à un chien, aucune campagne argumentant le plus de cet OS par exemple. Sans parler de leur politique de distribution et de com, c’est à dire zéro com et une plateforme de vente en ligne; on dirait que ça a été fait à contre coeur ou par des débutants en html. Ça me rappel Nokia et son symbian OS; pathétique aussi cette inflexibilité. Messieurs, c’est le consommateur final qui commande, pas les actionnaires; mettez vous ça dans le crâne.