Fin de la baisse des prix des forfaits mobiles : l’effet Free c’est terminé

Date de dernière mise à jour : le 30 mai 2016 à 10 h 49 min

Depuis l’arrivée de Free sur le marché des forfaits mobiles, le prix moyen d’un abonnement a considérablement baissé. Mais selon le rapport de l’Arcep concernant l’année 2015, l’effet Free est bel et bien terminé. La baisse des prix, c’est fini.

Les opérateurs ont eu beau multiplier les offres l’année dernière, cela n’aura pas suffit à faire baisser les prix des forfaits mobiles. En 2015, selon le rapport de l’Arcep, les prix des forfaits ont continué de baisser mais dans une moindre mesure.

Moins 5,5% en moyenne contre moins 10,6% en 2014 et moins 26,6% en 2013. En 2016, il ne fait nul doute que la tendance va aller vers une stagnation. D’ailleurs, Stéphane Richard l’avait affirmé : les prix ne baisseront plus.

En 2015, en moyenne, un français payait 53,60 euros par mois contre 56,80 euros par mois. Cela peut vous paraître élevé mais cette moyenne prend en compte les forfaits subventionnés, c’est-à-dire comprenant forfait+mobile, et les forfaits sans mobile.

Si les tarifs des abonnements tendent à se stabiliser, c’est surtout parce qu’il y a une transformation des usages. Il y a peu, nous vous parlions par exemple de la probable mort de la messagerie vocale. Les appels, usage principal du mobile en théorie, sont devenus un usage secondaire. En revanche, le SMS fait de la résistance face à l’afflux d’applications de messagerie. Le texto s’est permis de croître de 2,2% en 2015.

Dans le même temps, la consommation de data a explosé. Plus 110,2% en 2015 avec une moyenne de 446 Mo. La 4G qui continue de se déployer et les enveloppes de data plus importantes séduisent. Les utilisateurs sont prêts à passer à des offres à 20 euros par mois pour pouvoir profiter d’une plus grosse enveloppe.

Enfin, les ventes de smartphones subventionnés sont en baisse. En 2015, 64,7% des téléphones achetés l’étaient sans forfait. C’est 7,9% de plus qu’en 2014. Il faut dire que l’explosion des smartphones chinois au rapport qualité-prix incroyable n’aide pas les opérateurs à vendre des modèles subventionnés avec des forfaits très chers.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • iAndroid

    Les smartphones subventionnés sont en baisse, mais cela représente la quasi totalité des flagships iPhone, S6/S7 et autres.
    Si on veut que la qualité des réseaux s’améliore alors y’a pas de secrets, faut que les abonnements augmentent ou alors que des trucs inclus dont on ne sert jamais deviennent des options payantes.

    • Dusta

      T’as des chiffres concernant « la quasi totalité des flagships » ?
      T’as des chiffres concernant ce que tu avances au niveau des investissements ? Non car Free arrive très bien à investir visiblement…

      • undoidtsdansmoncul

        tu a des chiffres concernant l’investissement de free?

        • fred

          T’es pas au courant? les antennes 4G poussent quand il pleut.

        • Dusta

          J’ai un 2ème doigt pour ton cul si tu veux.

          Tu veux des chiffres concernant l’investissement de Free ?
          Mais nous n’en avons pas besoin cher finger. On parle d’un nouveau venu dans le secteur et donc dans l’obligation d’investir, donc pas besoin d’avancer quoi que ce soit.

      • iAndroid

        Pas besoin de chiffres, il suffit de demander à ceux qui en ont un car ils préfèrent payer 40 à 80 euros par mois que de l’acheter 700 euros cash.
        Free, tu lui retire l’itinérance et il n’existe plus.

        • Lochheart

          Et pourtant ils sont deja a quasi 90% de couverture 3G

        • fred

          Décidément,je commence a croire que Xavier Niel s’est tapé ta femme,vu la haine et les âneries que tu dis a la moindre occasion,on peut pas mettre ca simplement sur le compte de ta bêtise!!!

        • Dusta

          Pas besoin de chiffres ? Bien sûr mon ami.

          Demandons aux 3 clients sortant de chez Bouygues / Orange / SFR ceux qu’ils paient, ça suffira pour donner une tendance nationale. On est habitué à ça chez les instituts de sondage.

        • crachoveride

          Ho que si, Free existera pour 60% de la population actuellement en 4G et quasi 90% en 3G … se renseigner avant de dire de la merde encore une fois. Ah et pour info, chez Free (comme chez les autres d’ailleurs) rien ne t’empêche de payer ton tel à 700€ en 2 ou 3 fois sans frais, bref encore une conneries de plus de ta part… (pour changer). Mais venant de quelqu’un étant très certainement chez l’un des 3 autres concurrents je comprend que tu soit frustré et jaloux des freenautes :D Allez rage pas ^^

          • tom

            et combien de % du territoire????? surement pas 90% en 3G

          • crachoveride

            C’est sur, quand tu vois qu’Orange ne couvre que 22% du territoire après 20 ans d’existence (même Bouygues est devant), tu te doute que Free n’en est pas à 90%, surtout qu’après 4 ans. En juillet 2015 il était à 3% du territoire et serait à peut près à 10% depuis 2016, prochain retour de l’ARCEP en juillet normalement pour confirmer tout ça.

      • fred

        Il n’a rien du tout,pas de chiffre,pas d’exemple,juste de la haine et de la frustration.

  • iAndroid

    Tiens autre chose concernant Free, cet opérateur ne veut pas payer pour déployer des antennes sur les stades concernés par l’Euro de foot. Ben voilà quand on a des forfaits à 2€ c’est normal que l’investissement ne suive pas, mais ça les freenautes ne veulent pas le comprendre.

    • Flo

      la raison que tu donnes est fausse ! cela n’a rien à voir des prix forfaits pratiqué, as tu bien suivi l’histoire ?

      « À l’origine de la volte-face de Free, un problème de loyer. Les propriétaires ou les concessionnaires des stades facturent aux opérateurs de loyers pour qu’ils y installent leurs infrastructures. Celui de Bordeaux a décidé de multiplier le loyer par douze. Le changement a été accepté par les trois concurrents de Free, mais pas par ce dernier. Il a donc décidé de se désengager du stade de Bordeaux. »
      source le figaro.

      Prix de départ augmenté de 12 fois et Orange et les autres payent… qui se met la différence dans la poche ? Free en bon gestionnaire n’a pas voulu accepter ce racket. Les freenautes devront se passer de leur tel le temps d’un match, ce n’est pas la fin du monde… si les clients d’orange veulent faire les pigeons ça les regarde ! niel a eu entièrement raison, le racket footbalistique ça suffit..

      • Julien

        Surtout que selon les cartes de couverture, free couvre quand même la zone du stade avec de la 4G. Certes peut être un peu loin mais ils pourront surement en profiter quand même !

        Et puis quand tu va un match de l’euro, tu prends deux-trois photo au début pour les copains et après tu regarde le match ! Pas la peine de filmer en direct ou autre, c’est déjà fait par la TV !

        • tuxinator

          Ils vont très certainement capter la 4g mais l’antenne risque d’être saturé et tout le monde aura un début merdique

        • Flo

          mais carrément ! biensur que free couvrira ces zones, même si ça ne sera pas faramineux. je pense pas que les gens vont à un match de foot pour aller sur Facebook hein ;) après je suis pas branché foot du tout mais du moins j’ose espérer que c’est ça

        • tom

          Avec une saturation pas possible de s en servir, bref, c’est comme si y avait rien……..

    • Karmasen

      Qu’est ce qu’on s’en fou des stades… Et du foot…

      • Sébastien IlluImmo

        +1 les stades, on s’en tamponne. Au pire, ça te permettra d’être tranquille quand tu materas ton match.

        • tom

          Et la fibre???? vous vous en tamponnez???? je crois pas non….
          Vous pouvez attendre 2080

          Et bien si les freenautes se fichent du foot, alors orange devrait couper l acces a free dans les endroits ou il ne veut pas payer………

    • Thibaut (Elevate member)

      Aucun intérêt. Tu vas à un match de foot pour téléphoner ?

    • joe2x

      Au contraire, je trouve cela au contraire tout à fait intelligent de ne pas gaspiller de l’argent pour installer une concentration d’antenne pour un énévenemnt temporaire.

    • crachoveride

      Qui s’en fou? :D Plus sérieusement ce n’est absolument pas à cause des forfait à 2€ (gros troll que tu es) mais à cause du prix demandé qui a été multiplié par 12. Se renseigner avant de dire n’importe quoi serait la moindre des choses. Ah et pour info, Free couvre déjà cette zone de tte façon, certes le fait qu’il n’y ai pas d’antenne à l’intérieur risque de donner des débit pourris en 3G/4G mais si les gens ne peuvent se passer de leur smartphone le temps d’un match…

      • tom

        Et alors, les autres ne sont pas regardant a installer les equipements….ils ont les moyens apparamment……..pas comme free

        • crachoveride

          Hoo toi t’es un ptit rageux parceque tu veux regarder ton ptit match et capter continuellement de la 4G pendant celui-ci ^^ si tu te renseigne uin minimum tu te rendra compte que Free a largement les moyen puisque c’est l’entreprise qui rapporte le plus en ce moment dans les télécom… ici il n’est pas question de moyen comme tu le dit mais d’intelligence, mais venant d’une personne étant probablement chez Orange ou autre je peux comprendre que tu ai du mal à le comprendre puisque tu doit probablement payer le double pour un service similaire sinon moindre :) je comprend que tu ai besoin de justifier ce pigeonnage qui se répercute sur ton abonnement au final (houla je sens que je te perd la, tu avait oublier de réfléchir à ça non? ^^ ).

    • toutenkamion

      Lis bien les raisons, particulièrement celles du stade de Bordeaux, avant de réagir sans savoir. Une partie de l’article du Figaro:
      « À l’origine de la volte-face de Free, un problème de loyer. Les
      propriétaires ou les concessionnaires des stades facturent aux
      opérateurs de loyers pour qu’ils y installent leurs infrastructures.
      Celui de Bordeaux a décidé de multiplier le loyer par douze. Le
      changement a été accepté par les trois concurrents de Free, mais pas par
      ce dernier. Il a donc décidé de se désengager du stade de Bordeaux. »