Fibre optique : Free et Bouygues Telecom se plaignent encore d’Orange auprès du gouvernement

Maj. le 9 mars 2018 à 13 h 59 min

Orange continue de déranger ses concurrents sur le terrain de la fibre. L’opérateur historique est très en avance sur la fibre optique ce qui n’est pas du goût de ses rivaux. Selon eux, Orange bénéficie d’avantages déterminants. Free et Bouygues Telecom ont donc décidé de se plaindre auprès du gouvernement.

orange free bouygues fibre

Alors qu’Emmanuel Macron mise davantage sur la 4G que sur la fibre optique, les opérateurs continuent d’investir sur ce terrain pour se démarquer. Orange est incontestablement l’opérateur qui assure le plus de ce côté avec un déploiement bien plus rapide que ses concurrents.

Une situation qui n’est pas du goût de Free et Bouygues Telecom qui estimanent que l’opérateur historique a un avantage anticoncurrentiel. Pour être plus clair, Orange dispose d’un réseau de fourreaux souterrains de 350 000 kilomètres lui permettant de déployer rapidement la fibre optique plus rapidement. Ce réseau, les autres opérateurs souhaiteraient pouvoir y accéder pour déployer eux aussi leur fibre optique. Mais Orange n’y songe absolument pas.

Face à cette situation de blocage, Free et Bouygues Telecom ont donc décidé d’interpeller le gouvernement. Selon les Echos, les deux opérateurs auraient interpellé Matignon et l’Arcep via une lettre dans laquelle ils exigent qu’Orange soit régulé sur le marché de la fibre optique. On peut y lire :

Orange s’est réservé l’usage de ses conduites enterrées pour déployer sa seule fibre optique et prendre une avance considérable dans les grandes villes.

Les deux opérateurs interpellent l’Arcep pour qu’elle applique les « pouvoirs que la loi lui a confiés en matière de régulation asymétrique d’Orange, afin d’encadrer sa dominance du marché, de garantir un accès équitable et strictement non discriminatoire des opérateurs tiers aux réseaux qu’Orange déploie et qu’ils cofinancent dans sa zone de monopole. »

Pour Orange « c’est la lettre de gens qui n’ont pas investi »

Orange n’a pas trainé avant de réagir aux plaintes de Free et Bouygues Telecom. Selon l’opérateur historique, ses concurrents ont eu l’occasion en 2012 de se lancer dans l’aventure de la fibre mais ne l’ont pas fait. Pierre Louette, DG d’Orange a ainsi déclaré :

C’est la lettre de gens qui n’ont pas investi et se trouvent aujourd’hui en retard, c’est l’expression d’une frustration, pas d’une envie. Que n’ont-ils été si décidés quand l’occasion leur a été donnée, en 2012, particulièrement, de manifester leur passion pour l’investissement !

Ce n’est pas la première fois qu’Orange est attaqué sur le terrain de la fibre. Récemment SFR l’a attaqué en justice mais a perdu. L’opérateur au carré rouge a dû verser 300 000 euros.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !