Fibre : vous pourrez bientôt y accéder dans les campagnes

L’ARCEP lance aujourd’hui une consultation publique sur les modalités et conditions d’attribution d’un statut « zone fibrée ». Ce statut doit permettre d’identifier les territoires dans lesquels il est possible de développer et de favoriser le développement des réseaux à très haut débit. L’attribution du statut permettra d’accélérer la commercialisation des services assurant la distribution de la fibre optique aux abonnés. Ce statut donnerait un réel bénéfice aux opérateurs et aux collectivités territoriales.

Fibre ARCEP consultation publique déploiement


L’objectif principal de l’ARCEP est de rendre le statut « zone fibrée » clair et intelligible pour les utilisateurs, dans le but de favoriser son appropriation par les entreprises, qui verraient leurs services promus à certaines conditions et les particuliers. Ces objectifs semblent réalisables sous réserve d’éligibilité effective à un service FTTH.

La consultation publique est ouverte jusqu’au 24 mai 2017 à 17H00. Dans son document en ligne, l’ARCEP pose 18 questions. Elle invite les acteurs du secteur de la fibre à y répondre en proposant leurs solutions. Celles-ci peuvent être transmises par courrier électronique à l’adresse [email protected] ou par courrier postal (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes à l’attention de la directrice générale ; 7, square Max Hymans 75730 PARIS CEDEX 15). L’ARCEP prévoit également de publier l’intégralité des contributions qui lui auront été transmises, à l’exception de celles couvertes par le secret des affaires.

L’ARCEP et l’incompréhension de son calendrier

Il est surprenant que l’ARCEP prenne une telle initiative. En effet, la loi pour une République numérique et relative à l’ouverture des données a fixé, aux collectivités territoriales, l’année 2022 comme échéance pour la couverture  du réseau fibre sur l’ensemble du territoire national. Il semble que l’ARCEP ait pris les devant un peu tardivement ; l’année 2022 est proche pour le déploiement d’un tel dispositif et le temps consacré aux arbitrages risque d’être long en raison des intérêts divergents des opérateurs et lobbys. Il n’est dès lors pas certain que l’objectif fixé soit atteint d’ici à 2022, d’autant plus que l’incertitude relative aux prochaines élections présidentielles fait douter sur l’avenir des projets en cours.

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    2022 ! AH AH AH !!!
    Nan mais sérieux vous croyez qu’il y aura la fibre dans le Larzac ou en plein milieu de la Bretagne ou en Sologne ?
    Je suis presque tenté de dire que les opérateurs peuvent arrêter le déploiement de la fibre car déjà la 5G va faire un bond et quand on sera en 6G ou 7G, ça va être encore meilleur.
    MAIS je pense que les opérateurs et ingénieurs devraient se concentrer sur le haut débit par satellite et ce d’autant plus qu’en cas de guerre on peut vite couper les moyens de communication filaires donc la fibre (et ADSL) ainsi que les antennes relais, alors que pour atteindre un satellite c’est déjà plus compliqué.

    • Insomnia

      Je suis pas daccord avec toi, le réseau mobile à ces limites même si les débits sont élevés de nos jours.
      Une université à besoin d’un début constant par exemple et surtout un réseau performant ce qui n’est pas le cas dans le mobile, de plus en terme de sécurité le wifi à toujours ces limites….

      • iAndroid

        C’est pour ça qu’il faut développer les communications par satellite.

        • fox

          Le satellite c’est sympa mais tu pourra jamais atteindre les latences que tu as avec du filaire. Et là c’est une question de technique, la distance de ta parabole au satellite est énorme. Ton satellite géostationnaire il est à environ 36 000 km de toi (surface de la Terre, donc parabole réceptrice). Même à la vitesse de la lumière (300 000 km/s) tu aurais donc une latence 36000/300000 = 0,12s soit 120 millisecondes. Dans le meilleur des cas ! En pratique actuellement tu peux facilement multiplier cette valeur par 3 ou 4. Mais bon, dans le cas où on réussirait à atteindre cette limite ” physique “, bah 120 ms ça reste énorme. Quand tu sais qu’une liaison fibre c’est quelques milliseconds grand maximum (tu peux facilement avoir du 1 ou 2 ms si ta liaison est performante), et que de l’ADSL voire du réseau mobile c’est du 20-30 ms en général voire moins, bah c’est quand même énorme…

        • fox

          Seule solution : des satellites non géostationnaires, qui seraient sur une orbite basse, et là tu aurais des latences correctes, mais faudrait synchroniser en permanence ta parabole pour l’orienter vers le satellite, techniquement c’est pas infaisable, mais beaucoup plus cher et complexe.

        • Coco74

          t’as déjà essayé le satellite ? Rien qu’avec le ping vomitif, t’essaye, t’es vacciné. On parle même pas du faruse.

  • Insomnia

    les communes devraient se regrouper et fibrer eux même, l’avantage c’est les autorisations rapide et surtout un retour du investissement en louant le réseau….

    • Coco74

      les RIP dans les zones autres que TD ou MD.

      • Martin

        C’est bien les sigles, mais qu’elles sont leur signification ? :)

        • Coco74

          Désolé:
          ZT: zones très denses (paris- lyon…) chaque opérateur déploie ça propre fibre, de bout en bout. Je sais pas si les opérateurs peuvent utiliser la fibre des autres.

          ZMD: Un opérateur déploie la fibre sur les agglo et villes. Les autres opérateurs peuvent ensuite proposer la fibre en la “dégroupant”. C’est à dire, avoir des accords commerciaux avec l’opérateur qui déploie et avoir installé ses équipements dans les NRO.

          RIP: réseau d’initiative publique: réseau crée dans les zones non denses et rurales non concernées par les zones ZTD et MD. C’est sous l’initiative de régies publiques. Un délégataire est chargé de la réalisation du réseau et de sa maintenance (tutor, covage, etc…).
          Les opérateurs télécoms peuvent venir sur ses réseaux. Il y a des offres éclairées (prêtes à être vendues, comme quand on est non dégroupé en adsl) d’autres ou les opérateurs ont leurs propre équipements à l’autre bout de la ligne (comme le dégroupage en adsl). Techniquement, tous les opérateurs peuvent proposer leurs offres sur les RIP. Dans la pratique, ils ne veulent pas encore. Ce n’est qu’une contrainte commerciale: la volonté des gros opérateurs. Techniquement, il n’y a aucune incompatibilité.

  • Coco74

    ça ne sera jamais JAMAIS 2022 l’échéance. La 4G, on ne sera pas à 99% de la population.
    La fibre, on ne sera pas à la couverture annoncée:
    En haute savoie, les délais annoncés courent jusqu’en 2025. Il y a certaines RIP qui annoncent des délais jusqu’en 2030…

  • qrtil

    ça fait 5 ans qu’on nous dit bientôt, maintenant on sait plus ce que veut dire bientôt

    • Martin

      C’est comme tous le reste : la baisse du chômage, la reprise de la croissance ….. Bientôt !

  • Teddy

    ça va, dans ma campagne en Guadeloupe entre deux cocotiers, j’ai déjà la fibre depuis 2 ans

  • French Open Youtubers

    Jamais prêt pour 2022.
    Mon département proposera d’ici 2021 au moins 3mbps à tous les foyers.
    Pas beaucoup d’investissement fibre d’ici 2021, investissement massif sur l’amélioration et le boost du débit en cuivre.
    Bienvenu dans le Tarn !

  • Jems Gaelle

    Ras le bol de l’ingérence dans ce pays …

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla : vous pourrez recharger votre voiture en 15 minutes !

Nouvelle innovation en vue dans le domaine des voitures électriques : un brevet de la célèbre firme Tesla décrit un dispositif capable de recharger ses véhicules en l’espace de seulement 15 minutes. Au lieu de recharger les batteries de ses voitures, Tesla envisage de remplacer chaque batterie une fois qu’elle est à court d’énergie. Comment ça fonctionne ?

Netflix : ses abonnés victimes d’une tentative de piratage !

Vous êtes un utilisateur de Netflix ? Faites bien attention : si vous recevez un mail en provenance du service technique de la plateforme de VOD, n’y prêtez pas attention ! Il s’agit en fait d’une tentative de cyber-arnaque visant à subtiliser vos données bancaires !

7f2ca5538d339814d90fe6b5f2fba6e7JJJJJJJJJJ