Fiber Phone : Google se lance dans la téléphonie fixe

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 9 h 15 min

Google ne cesse de varier ses investissements, après Android, la Google Car, le géant américain a lancé hier un nouveau service de téléphonie fixe. Nous pouvons alors nous demandons pour quelles raisons la firme se lance sur ce secteur. Nous vous expliquons tout.

Pour justifier ce lancement, la firme déclare que « si les téléphones mobiles nous poussent vers l’avenir, le téléphone fixe est toujours important pour beaucoup de familles ». Ce Fiber Phone, comme Google l’a nommé, n’est pour l’instant adressé qu’à quelques villes aux États-Unis, équipées de la fibre optique via le projet Google Fiber. c’est un système de VoIP classique.

Ce projet a été initié en 2010, pour fournir un accès via la fibre optique aux Américains, mais il n’est pour le moment disponible qu’au sein de quatre villes (Austin, Provo, Atlanta, Kansas City), Google prévoit de l’étendre dans les mois à venir pour dans une vingtaine de villes américaines supplémentaires.

Google voit son service comme « une nouvelle option pour rester connecté n’importe où » et il est basé dans le cloud. Ce qui lui permet d’avoir par exemple, la connexion à un téléphone mobile lorsque l’utilisateur n’est pas chez lui, mais également la retranscription textuelle des messages vocaux. En sachant qu’à terme, la firme veut remplacer les SMS par une messagerie plus performante, cela peut constituer un début.

En terme de tarif, le géant américain indique un prix de 10 dollars par mois avec appel illimités au sein du territoire national et donne une vague notion « d’abordable » pour les appels à l’international. Il vous faudra beaucoup d’abonnements pour rembourser les 9,3 milliards de dollars qu’Oracle réclame à Google.

Si l’initiative reste louable, nous pouvons nous demander si ce marché ne devient pas de plus en plus en plus un marché de niche. La firme de Mountain View tente tant bien que mal de le dépoussiérer mais nous sommes dubitatifs quant à son avenir hors des États-Unis. Mais nous ne sommes jamais à l’abri d’une surprise.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Darkstar2r1

    « Mais c’est pour mieux t’écouter, mon enfant… » répondit le Loup au Petit chaperon rouge.