Facebook : un bug a rendu publics les posts de 14 millions d’utilisateurs

Facebook a communiqué qu’un bug avait fait passer en public les messages d’environ 14 millions d’utilisateurs par défaut. Le réseau social explique que le problème a duré 4 jours, du 18 au 22 mai 2018, mais que tous les messages concernés n’ont pu être rendus privés que le 22 mai. Si vous avez publié un statut durant cette période, vous pourriez donc faire partie des victimes de ce bug. Facebook a indiqué qu’il allait progressivement informer les utilisateurs qui en ont souffert.

facebook bug

Vous avez posté un statut sur Facebook entre le 18 et le 22 mai 2018 ? Vous pourriez alors faire partie des 14 millions d’utilisateurs victime d’un bug qui a fait passer par défaut vos messages en public sur cette période. « Nous avons récemment repéré un bug informatique qui suggère automatiquement de rendre publics les messages créés par certaines personnes« , a communiqué Erin Egan, en charge des problématiques liées à la vie privée pour Facebook.

Facebook : les statuts privés ont été rendus publics

Il nous est expliqué que le problème est apparu le 18 mai 2018, Facebook planchant sur un nouveau moyen de partage pour certains éléments du profil. Quatre jours plus tard, le 22 mai, le bug était réparé et les nouveaux statuts publiés restaient privés en fonction des paramètres de confidentialité choisis par l’utilisateur. Mais il aura fallu attendre jusqu’au 27 mai pour que tous les messages censés être privés mais finalement visibles par tous soient rebasculés dans le mode adéquat. Potentiellement, vous avez donc pu sans le savoir publié un message publiquement pendant neuf jours.

« Nous avons résolu ce problème et avons commencé à prévenir toutes les personnes affectées et à leur demander de vérifier tous les messages qu’elles ont postés durant cette période« , a fait savoir Erin Egan. Elle précise aussi que « le bug n’a pas eu de répercussions sur ce que les gens avaient publié précédemment et qu’ils pouvaient toujours choisir l’audience« .

Cela commence vraiment à faire beaucoup pour Facebook, qui a admis avoir laissé Huawei, Oppo et d’autres groupes chinois nous espionner afin de leur permettre de proposer une meilleure expérience du réseau social sur leurs smartphones. Sans oublier bien sûr le scandale Facebook-Cambridge Analytica qui a valu à Mark Zuckerberg une convocation par le Sénat américain et l’Union Européenne.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Instagram compte désormais 1 milliard d’utilisateurs

Instagram atteint le milliard d’utilisateurs actifs et profite d’une popularité énorme à l’image de Facebook, Messenger et WhatsApp. Le réseau social profite de l’engouement de la jeune génération alors que Facebook n’arrive plus vraiment à conquérir le coeur de cette…

Facebook Messenger ajoute des publicités vidéo entre vos conversations !

Facebook Messenger insère désormais des publicités vidéo entre vos conversations privées. Depuis quelques jours, le réseau social teste en effet l’intégration d’annonces publicitaires en lecture automatique avec son (autoplay) à son application de messagerie.  Souvenez-vous : début 2018 en France,…

Facebook avoue espionner les déplacements de votre souris

Facebook a avoué espionner les déplacements de la souris de ses utilisateurs. Dans un long document rédigé à l’intention du Sénat Américain, le réseau social le plus populaire au monde fait le point sur les données qu’il récolte sur ses…