Facebook : un réseau social pour les vieux sur le point de mourir ?

Facebook n’attire que les vieux, les jeunes n’utilisent que Snapchat. Voilà, en résumé, ce que l’on peut très souvent lire dans de nombreux médias. Alors, le réseau social de Mark Zuckerberg est-il réellement devenu une plateforme ringarde condamnée à disparaître dans un avenir proche ? En poussant la réflexion un peu plus loin, cette idée peut rapidement sembler insensée… 

facebook réseau social pour vieux sur le point de mourir

Interrogés au sujet de Facebook par le magazine Géo Ado, les jeunes se livrent franchement. À leurs yeux, le réseau social « ne sert à rien », est « dépassé », est désormais utilisé uniquement par « les vieux ». Il y a 10 ans, Facebook était considéré comme une invention révolutionnaire, mais aujourd’hui, pour de nombreux jeunes, le réseau social est déjà perçu comme une antiquité. Selon le baromètre Social Life de Harris Interactive paru en 2016, l’utilisateur moyen de Facebook est âgé de 40 ans.

De leur côté, les jeunes de 13 à 24 ans semblent préférer la plateforme Snapchat. Cette tranche d’âge représente en effet 71% des utilisateurs de l’application au logo de fantôme, toujours selon la même source. Pour autant, peut-on généraliser en considérant que Facebook est uniquement réservé aux quarantenaires tandis que Snapchat incarne le symbole du cool et de la fraîcheur ? Comme souvent, cette généralisation n’est pas très pertinente.

Tout d’abord, l’opposition entre Facebook et Snapchat, que l’on retrouve fréquemment dans les médias généralistes ou dans les rapports de nombreux analystes, n’est pas très perspicace, voire même complètement absurde. Facebook et Snapchat n’ont absolument pas la même utilité ! Snapchat est un service permettant principalement d’échanger des vidéos de selfies, et donc une application orientée vers la communication.

De son côté, Facebook propose certes une fonctionnalité de communication, Messenger, mais cette fonctionnalité fait l’objet d’une application indépendante. Facebook en lui-même, en tant que réseau social, peut être utilisé de multiples façons. La plateforme peut tout aussi bien servir à partager des photos de ses dernières vacances avec ses amis qu’à s’informer en suivant les pages de médias divers et variés. Et c’est justement cette polyvalence de Facebook qui rend la plupart des critiques à son encontre complètement infondées.

Facebook et Snapchat n’ont pas du tout la même utilité

On entend souvent des personnes se plaindre que Facebook « diffuse » du contenu de piètre qualité, des publications violentes ou des fausses informations. Mais Facebook ne diffuse rien. Ce sont les pages que les utilisateurs décident de suivre qui relaient du contenu. De fait, le fil d’actualité de chacun ne fait que refléter leurs propres goûts et centres d’intérêt. Si vous trouvez que votre Facebook est inondé d’âneries, peut-être pourriez-vous commencer par remettre en question les pages que vous suivez ou les personnes que vous fréquentez.

De même, l’opposition entre Facebook et Snapchat est d’autant plus absurde que rien n’empêche d’utiliser les deux plateformes, comme le souligne Flavien Chantrel de RegionsJob, interrogé par le magazine Capital dans le cadre d’un dossier spécial « Facebook est-il ringard ». Penser que tous les adolescents ne jurent que par Snapchat est une réflexion bien trop limitée. D’ailleurs, beaucoup d’étudiants se servent de Facebook pour créer des groupes de travail, s’échanger des cours, collaborer sur des projets et bien plus encore.

En ce qui concerne la disparition imminente de Facebook, prédite par de nombreux « experts », ce jour n’est pas près d’arriver. Rappelons que Facebook cumule 2 milliards d’utilisateurs. Au deuxième trimestre, la firme de Mark Zuckerberg a enregistré un bénéfice net de 3,9 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 71% en un an.

Comme le rappelle Charlotte Clemens de Talkwalker dans Capital, le réseau social est en constante évolution et Facebook ne cesse de se renouveler en investissant son bénéfice dans le développement de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, pour reprend la formule de cette analyste spécialisée, Facebook est bien plus « pionnier que has been ». Et vous, utilisez-vous encore Facebook ?

Réagissez à cet article !
  • Krayia

    maintenant c’est instagram et Snapchat et aussi Twitter pour les infos c’est vrai que Facebook j’en entends de moins en moins

  • Grabo20

    Faut dire que maintenant on se connecte sur Facebook on se rend clairement compte que l’interface n’est plus au goût du jour.

    La génération qui arrive s’en sert beaucoup moins voire n’y est pas inscrite.

  • joe2x

    Impossible parce que avant tout les « professionnels » utilisent avant tout pour communiquer leurs produits, leurs services.

    Exemple tout bête : les troupes de théatres, les clubs de sports notamment mon club de boxe, les stations de ski, les actualités sportives même peu connu comme la voile. Sur facebook, on peut trouver de tout avec texte et photo.

    Avec instagram, on est limité aux photos sauf erreur de ma part. On n’a pas toujours une photos pour communiquer. Facebook est beaucoup plus souple

  • Jérôme Vachez

    Snapchat commence à décliner au profit d’Instagram qui est plus complet, Snapchat ce n’est que la partie story d’Instagram.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !