Facebook : Quelle raison vous pousserait à partir ?

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 13 h 42 min

Facebook disparaîtra en 2017. Il aura fallu une étude et une conclusion péremptoire de l’Université de Princeton pour semer ce doute dans la tête des utilisateurs et observateurs du réseau social. Une disparition dont la raison serait la nature d’effet de mode du bébé de Mark Zuckerberg, qui pousserait les 80% à aller voir si le poke est plus vert ailleurs d’ici trois ans.

L’affirmation n’a d’ailleurs pas vraiment fait sourire du côté de Facebook, qui, après avoir démonté le choix de l’université de choisir l’outil Google Trends pour illustrer son étude, a retourné la question en expliquant que selon cette logique, Princeton n’aurait plus d’étudiants en 2021.

Facebook bien plus fort qu’MSN Messenger et Myspace à leur époque

Un troll certes savoureux, mais qui ne répond pas forcément à la question de fond que soulève l’étude. Avant lui, Facebook a vu des mastodontes du net et des nouvelles technologies disparaître subitement. Quel adolescent dopé aux wizz et aux émoticonnes aurait prédit la mort d’MSN Messenger ? Quel amoureux du 3210 aurait imaginé l’évolution de Nokia ? Quel musicien en herbe aurait pu croire que Myspace deviendrait complètement dépassé aussi rapidement ?

Sans s’étendre à la nature humaine, le technophile et internaute est versatile et peut vite passer à autre chose. Un fait certes froid, mais qui n’empêche pas de se demander quelle raison pourrait inviter celui-ci à aller voir ailleurs. Et là, à la différence des cas précédemment cités, force est de constater que le réseau social de Mark Zuckerberg a -sans vouloir caricaturer les choses- largement dépassé le phénomène de repère de lycéen ou d’artistes en manque de reconnaissance. Facebook est un film, un nom répété toutes les 10 minutes à la télévision, et même l’un des outils de communication préférés de nos politiques, français ou américains. Difficile dans ces conditions d’imaginer que celui-ci va disparaître dans ces proportions à la faveur d’un simple effet de mode.

Quelle raison pousserait à l’exode les utilisateurs de Facebook ?

Cela n’exempt pas pour autant Facebook d’un exode. Outre l’épineuse question de la vie privée a minima pas toujours respectée par le site et ses dérivés, qui commence à agacer et inquiéter plus d’un internaute, celle du renouvellement est peut-être la plus pertinente.

Sauf ras-le-bol pour certains, l’immense majorité des utilisateurs de Facebook n’a pour l’heure pas d’intérêt à aller voir ailleurs, même si de plus en plus rejoignent Twitter, dont la proposition est néanmoins relativement différente. Il faudra donc qu’un acteur, nouveau ou non, trouve une proposition assez forte pour espérer convaincre plus d’1 milliards d’utilisateurs d’accepter l’exode massif. L’odorat, le toucher, la téléportation ? Difficile d’imaginer quelle « killer-app » aussi farfelue que révolutionnaire en serait capable, d’autant que rien n’empêchera Facebook d’effectuer une simple mise à jour, comme cela fut le cas à l’arrivée de Google Plus.

De quoi refiler la patate chaude au lecteur et vous demander : Selon vous, quelle fonctionnalité, évènement, ou raison pourrait vous faire quitter Facebook, et à terme causer sa fin ?

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • BabaTheBeast

    Facebook ne risque pas de disparaître de si tôt… Même si les jeunes ne s’y aventurent pas ou plus, il reste le réseau de référence. Tout comme MSN à son époque, qu’on aime ou pas, on a pas tellement le choix car tout le monde est dessus. Faudrait un exode massif et rapide pour qu’il meurt, ce qui est peu probable.

    • PBCb

      Justement, tu parles de MSN. Ça a pendant longtemps été une référence (quand même mois que Facebook) mais il est arrivé le jour où le service a cessé d’exister. Facebook aura son jour aussi, peut-être pas en 2020, ni en 2030, mais un jour, ça arrivera.

      • xalexxxxx

        Avant cela, il y avait ICQ aussi.
        Pour l’instant Google Plus n’a pas réussi à faire meme en forcant ses utilisateurs à activer le compte Google+ pour :
        – y laisser un commentaire sur Google Play
        – y laisser un commentaire sur YouTube (à ce qui parait)
        – utiliser gtalk (juste en simple messenger écrit à l’ancienne) sur mobile (pas encore besoin d’avoir G+ pour utiliser GTalk sur PC)

        Et malgré cela, Facebook, résiste bien. Je pense dans ce cas que G+ ne fera jamais fléchier Facebook.

        • Gilles Wittezaële

          En tant qu’utilisateur assidu de G+, je souhaite que les utilisateurs de FB n’y viennent pas !
          Longue vie à cette merde de FB :)

          • xalexxxxx

            On est plus ou moins obligé comme je disais si l’on utilise au moins un service Google (ou tout du moins on est très fortement incité) ^^

            Entre un réseau vide ou un réseau dont la majorité des personnes y sont, c’est vite choisis. Pour moi, c’est avant tout le contenu le plus important.

            Je pense qu’en terme de performances, de navigation remportant au la main.
            Mais je préfère me donner un maximum de chance pour des groupes d’expat quand je déménage, un groupe de co-voiturage pour des déplacements régulier. FB, c’est génial pour cela entre autres. Avec G+, je pense que j’aurais moins de chance de retrouver du monde.

            Pourquoi FB une merde ? Pourquoi préfères tu G+?

          • Gilles Wittezaële

            Bah j’y trouve plus de contenu et pas de pollution kikoolol…
            Et si quelqu’un m’ajoute à ses « cercles », moi, je ne vois pas forcément ce qu’il écrit.

          • Lôrd Ralf Adolf

            totalement de votre avis pour G+ mais j’utilise tout les réseaux (facebook,twitter et g+ ) j’avoue que facebook je l’utilise pour rester en contact avec mes ancien amis de lycée par ce que c’est la seul façons ^^
            mais google+ c’est vraiment un réseau social de qualité et pas plain de post pourris comme facbook(aime si tu as des yeux ,aime si tu as un né ,aime si tu as un p** ,personne ne veux lire se genre de truc tout la journée ) c’est pour ça que facebook essaye de mètre en valeur je croix

          • xalexxxxx

            pollution kikoolol.
            Tu veux parler de post de tes amis qui écrivent leurs moindre faits et gestes. Ils prennent le train de nuit pour partir en vacances, hop ils prennent leurs couchettes !!

            Si c’est cela, je connais une fille qui est en amie. Curieusement, je ne recois plus trop ses posts. Il faut que j’aille sur son « mur » pour voir ses commentaires.

            Tout cela pour dire que :
            – cela peut se régler, et éviter d’afficher les messages de personnes qui post pour rien dire.
            – les kikoolol, c’est plus un problème de tes amis :) , il faut mieux les choisir.

            En tout cas, j’ai peu de kikoolol sur FB mais j’ai pas 36 000 amis.

  • La réponse: http://www.youtube.com/watch?v=XP1AU6z_NGI

  • iAndroid

    FB, je vis très bien sans et je n’ai aucun réseau social. Le seul auquel je pourrais souscrire est Twitter.
    Ce qui me dérange dans FB, c’est que c’est un vrai mouchard irrespectueux de la vie privée, tout le monde sait si tu aimes ou n’aimes pas tel ou tel truc, que tu suis tel site, etc… C’est bien pour ça que les employeurs, les collègues, la police savent tout. Et après y’en a qui s’étonnent qu’il y a des choses qui fuitent, eh bien je leur dis « t’avais qu’à pas, c’est bien fait pour toi ». Et après, ça vient chouiner.
    C’est comme le cloud, jamais je ne mettrais des données perso de chez perso chez un data-center qui deviendra de plus en plus une cible stratégique. Et je pense que d’ici peu, on entendra aux infos qu’un groupe terroriste aura pris le contrôle d’un grand data-center : toutes les données prises en otage, voire effacées à jamais. Une carte SD, un disque dur, une clé USB sont les meilleurs moyens de garder au chaud ses données.

    • Gilles Wittezaële

      Parce que tu crois que TW est mieux côté « mouchard » ? G+, FB, TW, etc. sont tous pareils pour la vie privée, la NSA, tout le toutim…

    • xalexxxxx

      Rien ne t’empeche de rien dire sur Facebook mais juste un compte pour participer aux évènements, garder contact … Tu n’es pas obligé de poster des trucs !!

  • Zack Zen

    Ah parce que c’est gratuit ?