Facebook prépare un réseau mobile de nouvelle génération

Être le réseau social numéro 1 ne suffit plus à Facebook. Pour toucher une population encore plus grande, l’entreprise prépare une nouvelle génération de réseau mobile. Il permettrait à plusieurs milliards de personnes d’accéder à internet gratuitement. Explications.

Free Basics, c’est le nom du service de Facebook qui permet d’accéder gratuitement à internet aux populations où les services sont limités. Pour le moment Free Basics n’en est qu’à ses débuts, et les utilisateurs pouvant en profiter ne se comptent pas encore en milliards. Mais c’est bien l’objectif de Facebook d’y parvenir.

Pour mener à bien ce projet, Facebook prépare donc une « nouvelle génération de réseau mobile » nous dit The Verge. Pour fonctionner, il exploiterait des ondes millimétriques c’est-à-dire situées entre 30 et 300 GHz.

Les ondes millimétriques permettent des transmissions point à point via par exemple des faisceaux hertziens. C’est en tout cas leurs applications civiles et militaires. L’ARCEP s’était d’ailleurs intéressée à ces ondes millimétriques pour le déploiement de la 5G déjà en 2014.

ondes millimetriques

Crédits : Télécommunications haut débit en ondes millimétriques par François Magné

A l’origine de cette information, la découverte de deux brevets déposés par l’un des employés de Facebook. Mais après avoir creusé un peu, le site américain a réussi à avoir une confirmation du réseau social. Il a déclaré par la voix de son porte-parole :

Ce travail est réalisé par le Connectivity Lab qui s’occupe d’Internet.org, afin de connecter les quatre milliards de personnes qui ne disposent pas d’un accès Internet.

Internet.org c’est l’ancien nom de Free Basics. Et Mark Zuckerberg croit vraiment en ce projet puisqu’il table sur 5 milliards de personnes couvertes d’ici 2030. 5 milliards de personnes couvertes, ce sont 5 milliards de personnes connectées au réseau social. Aujourd’hui, le réseau peut déjà se vanter d’avoir dépassé le milliard d’utilisateurs par jour. Hé oui, il n’est pas fou le Mark !

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Reydin

    Pas sûr que cela fonctionne, l’Inde a déjà rejeté Free Basics pour des questions de neutralité du net car le réseau ne permettrait que d’accéder aux services de Facebook.

    • pbcbn

      Comme on dit, l’Inde a ouvert la marche. Ça ne m’étonnerait pas que d’autres pays prennent la même décision, initiée par l’Inde.

    • ouiss-ks

      Puis si le réseau permettait de se connecter a n’importe quel service sur Internet, les opérateurs s’en meleront a coup sur !